CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Version 7 : It's always summertime

Et voilà déjà la sixième version de Pepperville.
Vous pouvez aller la commenter dans ce sujet
Faire grandir Pepperville

Pour faire grandir Pepperville, il faut voter ! Alors n'oubliez pas d'aller voter dans ce sujet
Voter vous rapporte des patounes. Mais surtout, ça vous rapporte des potes pour RP.
On les veut !

James attend son fils. Rosamund attend son lord friendzone. Sookie attend son meilleur ami.
Tess attend sa grand-mère. Emily attend son père et son frère. Gina attend ses enfants. Hal attend son lien vaguement romantique.
Alexis attend le reste de sa famille. Clémentine attend le reste de sa famille.

Partagez | 
 

 I'm not the girl that you think... Ft . Sieg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Clémentine Pelletier
Chiot d'élevage

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg Jeu 31 Mai - 11:28



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siegfried W. Hartmann
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg Lun 4 Juin - 14:12

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clémentine Pelletier
Chiot d'élevage

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg Mer 6 Juin - 15:28

Clémentine aurait certainement aimé rester blottie contre Siegfried pour se remettre de ses émotions. Mais ce n'était pas son genre. Elle préférait se reposer dans son coin, sans pour autant ignorer son partenaire. La jeune femme soupira doucement. Siegfried était le seul homme à avoir l'autorisation de rester après avoir fait l'amour. Clémentine n'avait pas envie de le mettre dehors. Elle l'aimait un peu trop à son goût. Il était beau, sexy et elle devait avouer qu'elle adorerait s'épuiser à nouveau avec lui même s'ils venaient de finir. Fumant tranquillement son joint, elle s'amusa qu'il tire dessus. En plus de ça, cet homme était ouvert d'esprit apparemment. La jeune femme glissa doucement sa main sur la cuisse de Siegfried, la caressant en l'observant.

« Je meurs de faim !! »

Elle se mordit la lèvre en l'admirant se lever dans le plus simple appareil, sentant son excitation s'éveiller doucement à nouveau. Elle inspira profondément, s'allongeant sur le canapé en continuant de fixer ce mâle si viril qui se tenait dans sa cuisine.

« Épate moi ! C'est une chose que tu fais merveilleusement bien... »

Clémentine fuma la moitié de son joint avant de le poser sur le coin du cendrier, se levant pour rejoindre l'homme dans sa cuisine. Elle n'avait pas pris la peine de s'habiller non plus. Doucement, elle se colla dans son dos, savourant se sentir la chaleur de son peau contre la sienne. Elle entoura son torse de ses bras, le caressant du bout des doigts. Doucement, la brune déposa de tendre baiser sur la peau de l'ancien militaire. L'une de ses mains glissa mollement vers son entre-jambe, venant la caresser doucement. Elle ne cherchait pas réellement à réclamer quelque chose mais elle apprécier de pouvoir le toucher à sa guise de cette façon. Après quelques secondes de câlin, elle lâcha le jeune homme pour lui mettre un tablier en riant légèrement.

« Je crois que je vais t'engager si tu me fais la cuisine comme ça... »

Ce n'était pas dans les habitudes de Clémentine de se comporter comme ça mais Siegfried la rendait folle. Il ferait un parfait mari, elle le voyait bien. Il était attentionné et elle doutait qu'il se comporte de la sorte pour profiter du corps de la brune. Ce n'était pas lui qui avait engagé l'action mais elle. Clémentine se posta près de lui, faisant doucement glisser ses doigts sur son bras dans une tendre caresse.

« Tu as d'autres surprises à me réserver comme ça. Fais attention, je pourrais très vite m'y habituer. Sexe et nourriture, tu sais comment m'amadouer... »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siegfried W. Hartmann
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg Jeu 14 Juin - 14:19

Jamais Sieg n’aurait cru que cette journée commencerait comme ça. Nuit courte mais mouvementée et à présent il était nu sur le canapé de Clémentine. Mais même si tout ça était inhabituel, cela n’enlevait rien au fait qu’il mourait de faim. Par chance, c’était aussi le cas de Clémentine et il se leva donc pour aller en cuisiner préparer un semblant de petit déjeuner. Il ignorait ce qu’elle aimait et la jeune femme préférait qu’il la surprenne. Il s’amusa de sa réflexion et ouvrit le frigo pour regarder ce qu’elle avait.

« J’espère que je ne te décevrais pas par la suite alors… »

Il savait qu’au fond, ça finirait par arriver. Il avait beau faire comme si tout allait bien, les fantômes qui le poursuivaient finissaient toujours par le rattraper. Pour l’heure il avait eu de la chance et il n’avait eu aucune crise lorsque Clémentine était là. Récupérant des œufs, il attrapa une poêle et commença à en faire chauffer plusieurs. Il sentit Clémentine venir se coller dans son dos et il tourna légèrement la tête pour l’observer par-dessus son épaule. Elle qui se targuait de ne pas vouloir de relation de couple, elle se conduisait presque comme telle pourtant. Sieg se mit à sourire et retourna à la cuisson de ses œufs. Il aurait été dommage qu’ils brûlent. Sentant les lèvres de la jeune femme sur sa peau, son corps collé au sien et ses mains sur son torse, son envie d’elle le reprit. Comme si elle l’avait senti, elle se mit à le caresser. Il la laissa faire, appréciant ce qu’elle faisait même s’il essayait de combattre son envie d’elle sinon le petit déjeuner risquait de prendre du retard. Bientôt, il fut affublé d’un tablier, ce qui le fit rire.

« Ca ne me dérange pas de te faire la cuisine comme ça… mais pas sûr que tu veuilles m’engager si ma cuisine ne te plait pas ! Ma meilleure amie me dit toujours que ma cuisine est bizarre. »

Il profita de sa proximité avec elle pour lui voler un baiser et retourna au frigo pour faire griller du bacon. Clémentine semblait se contenter du strict minimum. Cela changeait des femmes qui voulaient tout tout de suite, dans des proportions démesurées. La jeune femme était plus simple elle et ça allait très bien au suisse. Elle semblait même prête à s’habituer à ce genre de traitements comme si elle redemandait que ça arrive à nouveau.

« Attends d’essayer les deux en même temps, tu vas être conquise alors. » fit-il en riant

Il fouilla un peu pour trouver des assiettes et lui servit bacons et œufs au plat à la forme bizarre, pancakes de travers et sirop de chocolat. Même si visuellement c’était assez déroutant, cela restait très bon. Il glissa les assiettes sur la table de la cuisine avant de s’installer.

« Bon appétit ! J’espère que ça te plaira… »

Au moins la jeune femme semblait avoir  totalement oublié ce qui la tourmentait cette nuit. C’était déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clémentine Pelletier
Chiot d'élevage

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg Lun 18 Juin - 18:20

Clémentine se demandait si Siegfried était capable de la décevoir. Dans son esprit, c'était impossible. Cet homme était un dieu vivant et jamais elle n'aurait pensé s'attirer les faveurs d'un mâle tel que lui. Si seulement elle était capable d'être en couple, c'est avec lui qu'elle tenterait l'aventure. Parce que lui seul le méritait pour le moment. Elle ne doutait pas que Noah aurait accouru aussi vers elle pour la réconforter mais Noah ce n'était pareil. Elle ne coucherait pas avec Noah. Il était un ami bien trop précieux à ses yeux. Finalement, la brune alla se colla contre Siegfried, faisant glisser ses mains sur son corps. Il était fou de rester nu comme ça, elle était insatiable avec un corps pareil entre les cuisses. La jeune femme fit presque une moue jalouse quand Siegfried parla de sa meilleure amie.

« Qui est ta meilleure amie ? » Demande Clémentine.

La jeune femme n'avait pas la moindre envie de le partager. Pourtant, elle ne se voyait pas se glisser dans la peau d'une relation exclusive. Tout ça devenait un peu compliquer pour la brune. Siegfried lui vola un baiser et elle ne se pria pas pour y répondre. Alors que le jeune homme faisait griller du bacon, Clémentine allant enfiler le t-shirt du militaire sans rien de plus en dessous. Elle revint dans la cuisine et sourit doucement, amusée.

« Ne me tente pas, j'en suis capable. »

En passant près de lui alors qu'elle dressait la table pour le petit déjeuner, elle lui caressa les fesses et fit du café et du jus d'orange frais. Elle s'installa à table et fixa le contenu de son assiette, partagée entre l'étonnement et l'amusement. Finalement, Clémentine éclata de rire, secouant son visage.

« Oh mon dieu, je n'avais vu ça. J'adore, c'est comme moi ! Bizarre ! »

Aussitôt, elle se mit à manger, se régalant même. La jeune femme termina rapidement de manger, vidant son assiette. Le jeune homme cuisinait réellement bien. C'était bon bien que visuellement c'était surtout très drôle à voir. Clémentine se lécha les doigts et soupira doucement, frottant son ventre.

« C'était terriblement bon. Je t'engage ! »

La jeune femme se leva pour mettre la vaisselle dans la machine, terminant ensuite son café. Elle s'installa sur les genoux de Siegfried, sa tasse à la main. Elle l'observa un long moment, lui piquant un bout de bacon.

« Je peux pas croire qu'un mec comme toi, qui fait aussi bien l'amour et la cuisine, soit tout seul... Je suis sûre que tu me mens. Tu es sûrement mariée mais pas heureux. Du coup, je suis ton amante. C'est ça hein ? » Demanda t-elle, amusée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Siegfried W. Hartmann
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg Jeu 21 Juin - 13:56

Mal placé, Siegfried ne vit pas vraiment que Clémentine semblait un peu dérangée par l’existence d’une meilleure amie. Il ne prit donc aucune pincette pour répondre à sa question mais après tout, pourquoi en aurait-il pris ? Ce n’était pas comme s’il avait quelque chose à cacher ou s’il  y avait la moindre ambiguïté. De toute façon, il était libre de faire ce qu’il voulait non ? Clémentine avait clairement dit qu’elle ne pouvait pas et ne voulait pas être en couple.

« Elle s’appelle Elisa, je la connais depuis que je suis tout jeune. On se voit moins depuis qu’elle a des enfants et qu’elle est mariée mais elle s’est toujours moquée de ma cuisine. Elle ne comprend pas mon art particulier ! »

Finalement Clémentine alla enfiler le tshirt dans lequel Siegfried était venu. Dommage. Mais dans un sens ce n’était pas plus mal car cela lui éviterait d’avoir envie de lui sauter dessus à nouveau. Quoique. Le tshirt couvrait une partie limitée du corps. En tout cas elle ne semblait pas être contre combiner la nourriture et le sexe, ce qui le fit rire. Au moins elle n’avait pas la langue dans sa poche et disait ce qu’elle pensait.

« Pourquoi ne pas céder à la tentation alors ? »

Siegfried termina de cuisiner et servit le résultat qui amusa beaucoup Clémentine. Il ne le prit pas mal, parfaitement conscient de son manque de talent visuel. Mais au moins la jeune femme semblait apprécier cette différence. Siegfried n’essayait même plus de se corriger. L’important était que c’était bon non ? Mais il ne voyait pas trop en quoi Clémentine était bizarre. Elle était hors du commun mais en aucun cas bizarre. Bien qu’il y avait sûrement peu de gens capables d’attaquer un inconnu à coup de pelle.

« C’est un talent unique, tu ne verras ça nulle part ailleurs ! »

Il s’installa à son tour pour manger et remarqua que Clémentine ne faisait pas la fine bouche, ce qui était plutôt bon signe. Après tout, c’était bizarre mais bon. Au moins il était à peu près sûr qu’elle ne le jetterait pas dehors pour avoir essayé de l’empoisonner. Elle avait rapidement terminé de manger alors que Siegfried prenait son temps. Il s’écarta un peu de la table lorsque Clémentine vint prendre place sur ses genoux avant de recommencer à manger. Elle avait du mal à croire qu’il soit seul, qu’il était ce qu’il prétendait être, même si elle le disait d’une façon amusée. Siegfried pinça les lèvres. Elle était totalement à côté de la plaque mais elle n’avait pas tort sur tout : quelque chose clochait. Il termina son bacon avant qu’elle ne lui mange tout puis s’essuya les mains sur une serviette.

« Je n’ai jamais été marié et je doute que cela arrive un jour donc non, tu n’as rien à craindre à ce niveau là. » fit-il en souriant doucement. Il hésitait, ne sachant pas s’il devait lui dire la vérité ou pas. S’il le faisait, elle ne voudrait sans doute jamais le revoir. Mais d’un autre côté, il n’avait pas envie de lui mentir. Il bougea un peu la jambe pour lui montrer sa cicatrice. « Tu vois ça ? Ca vient d’une bombe qui a explosé lorsque j’étais sur le front. J’ai dû marcher avec une canne pendant des années. Je suis aussi sourd d’une oreille. Mais ce ne sont pas les seuls handicaps que j’ai ramené de là-bas… Des hommes sont morts par ma faute et… je suis hanté par leurs fantômes. Tu n’en as pas encore été témoin et c’est sans doute pour ça que tu ne me fuis pas mais… j’ai de violentes crises de panique parfois. Je dors mal la nuit, je suis terrorisé par les bruits violents. Je suis un homme brisé et je ne suis pas fait pour vivre avec quelqu’un… »

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: I'm not the girl that you think... Ft . Sieg

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm not the girl that you think... Ft . Sieg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl
» Sienna 'Party Girl' Fowler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Habitations-
Sauter vers: