CalendrierCalendrier  FAQFAQ  AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Version 7 : It's always summertime

Et voilà déjà la sixième version de Pepperville.
Vous pouvez aller la commenter dans ce sujet
Faire grandir Pepperville

Pour faire grandir Pepperville, il faut voter ! Alors n'oubliez pas d'aller voter dans ce sujet
Voter vous rapporte des patounes. Mais surtout, ça vous rapporte des potes pour RP.
On les veut !

James attend son fils. Rosamund attend son lord friendzone. Sookie attend son meilleur ami.
Tess attend sa grand-mère. Emily attend son père et son frère. Gina attend ses enfants. Hal attend son lien vaguement romantique.
Alexis attend le reste de sa famille. Clémentine attend le reste de sa famille.

Partagez | 
 

 This is your fault

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: This is your fault Sam 28 Avr - 14:44


Paul & Ayden

This is your fault


Ayden était énervé et pourtant, c’était relativement rare qu’il perde son calme comme cela. D’ordinaire, il était plutôt placide voire le sourire aux lèvres. Ses émotions étaient donc généralement sous contrôle mais pas cette fois. Il avait encore l’impression d’entendre son chef lui gueulait dessus pour sa négligence. « Pemberton !! C’est une honte pour tout le service, comment avez-vous pu perdre une telle preuve ?? Notre suspect pourrait bien s’en sortir. Vous avez quarante huit heures pour la retrouver sans quoi, je vous fous à la circulation ». Une menace qu’il prenait au sérieux car son supérieur n’était pas connu pour sa tendresse mais pour le coup, il le trouvait injuste. Il n’avait rien paumé, ce n’était pas lui qui avait été chargé de recueillir les preuves mais plus le département scientifique mais comme il s’agissait de son enquête, ce type lui mettait tout sur le dos. Par moment, il regrettait presque d’avoir demandé sa mutation pour Pepperville car il avait eu moins d’emmerdes à Chicago songeait-il avec agacement. « La circulation à Pepperville, autant me virer de la police, ça fera la même chose » pestait-il au volant de sa voiture de fonction tandis qu’il traversait ladite ville pour rejoindre le domicile d’un homme qu’il connaissait particulièrement bien : Paul Bishop. Un privé qui venait régulièrement se foutre entre ses jambes durant les enquêtes. Alors, si une preuve manquait, c’était obligatoirement de sa faute ou du moins, il était le suspect numéro 1 sur sa liste. Tout avait pourtant bien « commencé ». Une affaire de vol de bijoux qui défrayait les journaux depuis quelques semaines sauf que là, la bande de voleurs avait commis une erreur et laissé un superbe indice. Un indice qui était censé : 1, faire parler l’homme qu’Ayden suspecté d’être l’un des complices de cette bande. 2, les conduire à cette fameuse bande. Mais non, il avait fallu que tout parte en live et qu’il se retrouve à devoir courir après un autre homme. « BISHOP ! OUVRE MOI CETTE PORTE, FAUT QU’ON PARLE » s’était-il écrié quelques minutes après, derrière la porte de ce fameux détective.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paul J. Bishop
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Mer 2 Mai - 12:13

Aujourd'hui, Paul était en repos. C'est ça qui était bien d'être son propre patron, on prouvait prendre ses congés quand bon nous arrangeait. Il avait passé les dernières semaines à bosser sur une enquête vraiment compliquée et maintenant qu'elle était bouclée, il voulait en profiter un peu pour se reposer. Il se disait que c'était amplement mérité. Il était donc resté traîner au lit, avant d'être finalement réveillé par ses deux bêtes qui couinaient derrière la porte pour avoir leur gamelle du matin. Après avoir nourri les deux monstres, Paul en profita pour se préparer un petit déjeuner bien copieux. Ce matin, il faisait un full english breakfast : oeufs, bacon, baked beans... Cela faisait depuis très longtemps qu'il n'avait pas fait ça. Il était en train de préparer un café quand on frappa, enfin plutôt tambourina, à la porte. Aussitôt, les chiens se levèrent d'un bond en aboyant avant de courir vers la porte. Malgré cela, Paul réussit à reconnaître la voix de la personne derrière la porte. Ayden Pemberton, un gamin qui bossait comme flic à Pepperville. Le détective repoussa Hippie et Childish qui prenaient toute la place avant d'ouvrir la porte. Les chiens allèrent tout de suite dans les jambes du visiteur pour demander des câlins. Ils aboyaient fort, mais ils n'étaient pas méchants, loin de là. Dans cette maisonnée, c'était peut-être Paul le moins accueillant. "Bonjour sinon..." dit-il avec ironie. Lui qui pensait passer une matinée tranquille, il avait l'impression que son programme allait changer, et pas besoin d'être flic pour déduire cela. "Qu'est-ce que tu me veux gamin ?" Malgré qu'ils n'aient que huit ans d'écart, aux yeux de Paul, Ayden était encore un sale gosse, un bleu dans le milieu... Et il savait aussi que cela l'agaçait quand il l'appelait comme ça alors il s'en donnait à coeur joie pour le faire.

@Ayden J. Pemberton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Mer 2 Mai - 19:34


   Paul & Ayden

   This is your fault

   

   Cela ne pouvait qu’être lui, ce fouille-merde, ce détective privé. Ayden savait que la colère déformait sa pensée car même si entre Paul et lui, ce n’était pas la grande amitié, il avait du respect pour cet homme. Or, trop de choses étaient en jeu pour qu’il prenne cela à la légère. S’il se faisait virer de la police ou pire, rétrogradé à la circulation, il ne pourrait jamais aider et protéger Lexie. Il était hors de question que quelqu’un se dresse sur sa route, quitte à froisser quelques égos. Pour l’heure, ce fut le sien qui connu un mauvais pli. Gamin. Il détestait s’entendre surnommer ainsi. Ayden estimait avoir fait ses preuves durant ses quelques années de service à la criminelle de Chicago. Certes, il était encore jeune, il lui restait encore beaucoup de choses à assimiler mais il n’était plus un gamin. « Qu’est-ce que tu as encore foutu grand-père ?! » lâcha-t-il en fronçant les sourcils, se penchant néanmoins pour flatter les deux chiens. Il avait toujours eu un faible pour les canidés, sûrement à cause de sa sœur Emily qui était éleveuse de malamute. « Il manque une pièce à conviction dans une affaire, je suis sûr que c’est toi qui l’a pris sur les lieux du braquage. Tu y étais, je t’ai vu » reprit-il en le fusillant du regard. Paul avait le don de toujours fourrer son nez dans ses enquêtes avec ou sans invitation, à croire qu’il n’y avait que lui sur terre. « Si tu me l’as rend maintenant, je ferais pas d’histoire ! » acceptait-il encore ce deal. Ayden voulait bien fermer les yeux sur une telle entrave à une affaire de police s’il lui remettait dès à présent la preuve manquante. Si Paul s’entêtait, il sortirait l’artillerie lourde à moins qu’il ne décide de faire comme bon lui semble. La fin justifie les moyens parait-il ! Dans tous les cas, il était hors de question qu’il aille jusqu’à le supplier, c’était au-dessus de ses forces. L’ainé de la famille Pemberton avait beau avoir la réputation d’être quelqu’un de gentil, serviable et chaleureux, il n’en restait pas moins, un être fier et s’abaisser devant Paul Bishop… juste impensable.
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paul J. Bishop
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Ven 4 Mai - 11:44

Paul se demandait si un jour dans sa vie, il allait pouvoir une journée peinard. Apparemment non. Il avait peut-être un peu espoir de vite faire partir le gamin et retourner rapidement à son petit déjeuner mais Ayden ne semblait pas de cette avis. "Mais de quoi tu parles ?" demanda Paul complétement paumé quand le gamin commença à l'agresser. "Et merci de me parler autrement, on n'a pas garder les cochons ensemble à ce que je sache." Paul se trouvait vraiment irriter par le ton que venait d'employer Ayden. Déjà qu'il n'aimait pas trop quand on était trop familier avec lui, mais se faire agresser comme ça sous son toit était pire. Le policier commença à lui parler d'une pièce à conviction qui avait disparu et cela avait eu pour effet de paumer encore plus Paul. "Je ne l'ai pas ta pièce à conviction ! Et je ne sais pas comment tu as pu me voir, je viens de finir une enquête dans une ville voisine qui m'a bien occupé toute la semaine." dit le détective d'un ton sec, agacé par les accusations infondée d'Ayden. "Il faut arrêter la paranoïa" dit-il sur un ton sarcastique, espérant que cela agacerait le policier. Le détective leva les yeux au ciel quand le policier lui demanda de rendre la preuve. Il trouve cela tellement peu professionnel qu'Ayden vienne frapper chez lui pour l'accuser d'une chose juste parce qu'il l'aurait vu trainer sur la scène du crime.. "Et sinon tu as des preuves un peu plus tangibles ?" demanda-t-il en levant un sourcil, inquisateur. Parce qu'aux yeux de Paul, voir quelqu'un traîner sur une scène n'était pas suffisamment valable pour incriminer quelqu'un... Enfin surtout si cette personne n'était pas étrangère à la police. Et cette dernière connaissait Paul et il n'avait jamais piqué de preuves jusque là, alors pourquoi irait-il le faire maintenant ? Bon l'idée de voir Ayden galérer pouvait être marrante, mais le détective n'était pas le genre de personne à faire des blagues foireuses.

@Ayden J. Pemberton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Jeu 10 Mai - 23:03


   Paul & Ayden

   This is your fault

   

   Ayden ouvrit la bouche pour mieux la refermer. Paul marquait un point et il devait le reconnaitre, pour le coup, il agissait vraiment comme un gamin en sautant aux conclusions. S’était-il réellement trompé ? Et dans ce cas-là, comment rattraper cette connerie ? Enfin ces conneries ! Le beau brun n’oubliait pas qu’il avait deux objectifs : retrouver cette foutue preuve et de l’autre, éviter un incident diplomatique avec le détective privé. Enfin, il en savait rien, tout était embrouillé dans sa tête. D’un coté, il ne pouvait nier que les expressions faciales de Paul ainsi que le ton de sa voix, indiquait bien sa sincérité quant à cette preuve. Le détective avait l’air aussi paumé que lui si bien qu’il soupira en se passant une main lasse sur le visage. Bordel mais où était cette preuve ? Il ne pouvait pas courir dans toute la ville en criant au loup ou même en suspectant toute la population de la ville. « Non j’ai pas de preuve » grommela-t-il en se retenant de prendre le premier mur qui passerait comme un défouloir pour son crâne. « Bon sang, ça aurait été plus facile si tu… Raaah j’ai besoin de ton aide » termine-t-il par dire, à son corps défendant. Ayden n’avait pas vraiment le choix : seul, il ne pourrait jamais retrouver cette preuve et visiblement Paul n’y était pour rien. C’était maintenant ou jamais qu’il devait ravaler sa fierté et admettre son impuissance face à la situation. Lexie avait besoin de lui, c’était pas le moment de se faire débarquer par son chef à moins de vouloir pointer au chomage. Tiens, Paul recrutait-il un apprenti détective songea-t-il avec un humour noir qu’il n’était pas habitué à pratiquer. D’ordinaire, ce jeune flic était un optimiste sans faille –à croire que la situation était plus désespérée qu’il ne l’avait cru. « J’ai vraiment besoin de ton aide pour la retrouver. Ecoute, je sais que je viens de t’agresser et je te présente mais plus plate excuse mais je joue ma carrière pour une erreur que je n’ai pas commise alors je te le demande… j’ai besoin de ton aide »
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paul J. Bishop
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Sam 2 Juin - 18:58

Malgré le fait qu'on venait de l'interrompre dans son rituel du matin, Paul essayait de rester calme. Ce n'était pas facile, mais il se forçait. Il commençait un peu à connaitre Ayden et il semblait avoir le même caractère obstiné que lui. Il savait que si le ton montait, ça partirait vite en couille. Finalement, face à ses questions le gamin sembla laisser tomber ses accusations. Bon c'était déjà ça. Paul devait avouer que ça l'amusait un peu de voir Ayden dans un tel état. Ce n'était pas par méchanceté mais plus par taquinerie. Il allait lui lancer une pique mais se ravisa quand le policier lui dit qu'il risquait sa carrière. S'il avait bien un truc avait lequel Paul ne rigolait pas c'était bien le boulot. Après tout, il était ce genre de personne qui se jetait corps et âme dans son métier, alors il pouvait imaginer la peur qu'on pouvait ressentir quand on était sur la sellette. Le détective laissa tomber ses bras avant de faire un signe à Ayden. "Entre" dit-il simplement en s'engouffrant dans la maison et laissant le jeune homme le suivre.

Les deux chiens continuaient à tourner autour d'Ayden demandant des caresses. "Childish, Hippie, au panier !" dit-il en montrant le dit panier du doigt. Les deux bêtes baissèrent les oreilles avant de rejoindre penauds le petit coin. "Désolé, ils sont adorables, mais collants, n'hésites pas à les repousser s'il t'emmerde." Il prit sa cafetière qui avait eu le temps de se remplir entre temps et demanda "Tu veux un café aussi ? J'ai pas encore prit mon petit-déjeuner..." Si on lui avait dit qu'un jour, il aurait offert un café à Ayden Pemberton, il aurait surement rit au nez de la personne qui lui aurait dit ça. Encore une preuve qu'il ne faut jamais dire jamais. Il se servit un café, avant d'en boire une tasse et de demander "Et si tu me racontais l'histoire depuis le début ?"

@Ayden J. Pemberton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Mer 6 Juin - 21:15


   Paul & Ayden

   This is your fault

   

   Paul le fit entrer et bêtement, Ayden s’en sentit soulagé. Il avait l’impression d’avancer bien que rien n’était fait et qu’il avait toujours ce problème sur les bras. Dans un sens, même s’il râlait beaucoup après le détective, il ne pouvait pas nier qu’il avait moins d’expérience que lui et qu’avoir un regard neuf sur certaines affaires n’étaient pas plus mal. Les deux chiens continuèrent de le poursuivre dans l’attente d’une caresse et le jeune homme les flatta avec un léger sourire. « Pas de souci, j’ai également un chien à la maison donc j’ai l’habitude ! » répondit-il. Sherlock avait même tendance à profiter bassement du fait qu’il dormait encore sur un matelas gonflable, au sol, pour venir l’écraser dès qu’il le souhaitait. Enfin, c’était bientôt de l’histoire ancienne car le beau brun avait bientôt fini de retaper la chambre principale de sa maison et il allait pouvoir faire livrer ses nouveaux meubles. En même temps, il faut savoir prendre son temps quand on achète une maison à rénover. Il faut aimer en autre chose, le camping.

« Je veux bien merci » dit-il en se passant une main sur la nuque, un peu emmerdé pour le coup. « Désolé pour l’interruption.. la prochaine fois, je viendrais avec une boîte de donuts »dit-il avec un léger sourire d’excuse. Par où commencer ? Bonne question. « Cela fait plusieurs semaines qu’un groupe de braqueur qui s’attaque principalement à des bijouteries. On nous a refilé l’affaire il y a quelques temps, peu après un énième vol, le treizième si le compte est bon. J’ai arrêté un suspect, je suis presque assuré de tenir l’un des membres de cette bande et cette preuve scientifique était supposée valider mon intuition sauf qu’elle a disparu entre le lieu du vol et le bureau des scellés ! Si je retrouve pas cette preuve dans les 48 heures, je serais obligé de relâcher mon suspect et c’est toute mon investigation qui en patira sans compter que mon chef me tombera sur la tête »
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paul J. Bishop
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Mar 12 Juin - 17:00

Paul regarda une dernière fois les chiens tenter un rapprochement vers leur visiteur, mais en croisant le regard de leur maitre, ils restèrent dans leur panier. Le détective leur flatta quand même le crâne pour les récompenser d'être obéissants. "Si tu veux avec un boite de donuts, je peux tout te pardonner alors." dit-il avec un petit sourire. Paul adorait les donuts. C'était peut-être cliché, le détective qui se gavait de pâtisseries dans sa voiture en observant quelqu'un, mais bordel, qu'est-ce que c'était bon. De toute manière, il fallait être fou pour ne pas aimer ça. Paul prit une tasse sur l'étagère avant de la remplir de café et la tendre à Ayden. Il désigna également une petite boite sur la table avant de dire "Il y a du sucre dedans si tu en veux." Il finit par s'asseoir à la table pour pouvoir enfin profiter de son petit déjeuner. Il pouvait parfaitement écouter Ayden et manger en même temps.

Maintenant qu'il était posé, Paul écouta attentivement Ayden lui parler de son affaire, gardant ses questions pour plus tard, ne voulant pas le couper. Quand il eu fini, il se leva avant de dire "Je prend juste de quoi noter..." Malgré le fait qu'il ait une bonne mémoire et qu'il soit réfléchit, Paul avait besoin de noter chaque information qu'il trouvait. Cela l'aidait à mieux visualiser la situation et faire des liens. Il prit son calepin, un crayon et se rassit en face d'Ayden "Donc... Quand ont commencé ces vols exactement ? C'était quoi exactement comme preuve ?Une empreinte adn ? Sinon, tu pourrais te rappeler de ce que tu as fais entre le moment où tu as eu la preuve et maintenant ?" C'était peut-être idiot, mais parfois refaire son parcours pouvait aider à mettre en évidence quelque chose qui ne l'était pas quand on avait le nez plongé dedans.

@Ayden J. Pemberton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité

Message(#) Sujet: Re: This is your fault Jeu 14 Juin - 14:15


   Paul & Ayden

   This is your fault

   

   Ayden nota l’information sur les donuts. La prochaine fois qu’il passerait dans le quartier, se promit-il, il lui en apporterait une. Il détestait l’idée de passer pour un homme rustre ou pour un barge tout simplement parce qu’il était pétrifié à l’idée de perdre son job. Dans le fond, ce n’était pas vraiment son job qu’il craignait de perdre mais plutôt la possibilité de protéger Lexie dans leur mission commune. S’il n’était plus flic, il ne pourrait ainsi jamais être à la tête de l’enquête concernant le père de sa petite-amie. Bon sang, il fallait qu’il retrouve cette preuve songeait-il en s’installant en face de Paul, à la table. Il hocha la tête à ses dires sur le sucre, attrapant la boîte pour en verser un peu dans son café. Il n’aimait pas le boire noir, il préférait que le goût amer de ce liquide chaud, soit teinté d’une couche de sucre.

Le beau brun lui expliqua alors les tenants et aboutissants de son affaire et remercia silencieusement Paul de ne pas l’avoir interrompu. « Les vols ont commencé il y a six mois. Du moins, on les suspecte dans plusieurs affaires de braquage. Les modes opératoires sont différents mais il existe toutefois des similitudes. Je pense que ces braquages étaient une répétition pour eux » répondit-il à la première question avant de boire une gorgée de son café. « Oui, c’est une trace ADN… Un gant pour être exact. Lors de leur dernier vol, une caméra de surveillance a filmé une scène intéressante. L’un des employés de la bijouterie a souhaité empêcher le vol d’une pièce de collection et dans la manœuvre, il a embarqué le gant d’un des suspects » lui expliqua-t-il avant de s’interrompre pour boire une nouvelle fois, du café. « le problème c’est que je n’ai pas eu la preuve… Je me vois entrer dans la bijouterie, parler avec les collègues puis je suis allé dans l’arrière salle où il y avait justement la pièce secrète avec la vidéo surveillance. J’ai consulté la bande et j’ai découvert le gant. Je suis retourné dans la bijouterie où j’ai effectivement aperçu le gant. Là, un agent scientifique l’a photographié puis l’a mis sous scellé. Nous avons parlé. Je ne le connaissais pas… Un nouveau ! Je l’ai accompagné car je voulais aller chercher quelque chose dans ma voiture. C’est là que mon regard a été attiré par un homme avec un appareil photo.. De loin, il te ressemblait. Je suis retourné à ma voiture puis je suis revenu à la boutique ! Le lendemain, mon chef me convoquait pour me signaler que la preuve avait disparu ! »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: This is your fault

Revenir en haut Aller en bas
 
This is your fault
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti and Guyana - the two fault lines of the Caribbean
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» The fault is in our stars • Ayaki
» Bambi et Paytah || Some people find fault like there is a reward for it
» circée&thadéus - the fault is on our stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Habitations-
Sauter vers: