CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  
Version 6 : Prochain arrêt : Galaxy

Et voilà déjà la sixième version de Pepperville.
Vous pouvez aller la commenter dans ce sujet.
Faire grandir Pepperville

Pour faire grandir Pepperville, il faut voter ! Alors n'oubliez pas d'aller voter dans ce sujet
Voter vous rapporte des patounes. Mais surtout, ça vous rapporte des potes pour RP.
On les veut !

James attend son fils. Rosamund attend son lord friendzone. Sookie attend son meilleur ami.
Tess attend sa grand-mère. Emily attend son père et son frère. Gina attend ses enfants. Hal attend son lien vaguement romantique.
Alexis attend le reste de sa famille. Clémentine attend le reste de sa famille.

Partagez | 
 

 Toi, moi, la nature [Gina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Lun 7 Mai - 14:21

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Mar 8 Mai - 13:36



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Ven 11 Mai - 9:39

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Mer 16 Mai - 11:06

Jamais Gina n'aurait pensé que faire l'amour avec un garçon beaucoup plus jeune qu'elle serait si agréable. En fait, elle n'avait jamais pensé que faire l'amour pouvait être agréable. Ça avait du lui arriver au début de ses relations avec ses exs mais elle ne parvenait pas à en avoir de souvenirs agréables. Le cerveau avait la faculté de conserver le mauvais des souvenirs, surtout chez Gina. La jeune femme se laissa totalement aller à cet échange, appréciant énormément de sentir Noah contre elle. Il avait beau jouer les caïds, il n'en restait pas moins un être humain en recherche d'affection. Et elle pouvait le sentir dans ses gestes. Au fond, ils étaient pareils et ils avaient besoin d'aimer et d'être aimé. Gina ne savait pas trop ce qu'elle ressentait pour Noah mais il y avait énormément d'affection en elle et elle ne se gêna pas pour lui montrer. Le jeune homme était posé sur elle et Gina lui caressait tendrement le dos, remontant ses doigts le long de sa colonne vertébrale. Elle sourit doucement en l'entendant et tourna son visage vers lui pour l'admirer alors qu'il s'était décalé sur le côté. Elle se tourna vers lui et hocha son visage doucement.

« Oui, je veux toujours mon thé... »

La jeune femme ne bougea pas pour le moment, elle était bien au chaud contre lui. Mais l'idée du bain n'était pas du tout désagréable. Elle observa Noah et sourit doucement, lui caressant doucement la nuque. Elle se colla contre lui pour l'embrasser tendrement. La jeune femme appréciait tellement de sentir ses lèvres contre les siennes qu'elle peina à s'en détacher. Elle finit par se lever, tenant le plaid contre elle. Tant pis pour Noah qui allait avoir froid. Amusée, elle l'observa avec un sourire en coin puis s'éloigna vers la salle de bain.

« Tu me rejoins avec mon thé ? »

Puis elle disparut dans la salle de bain avant de faire couler l'eau. Elle plia le plaid convenablement et le rangea avant de se glisser dans l'eau. Il y avait une vue magnifique sur la forêt. Gina avait la sensation d'être en vacances et pourtant, elle était si près de chez elle. Elle observait la neige tomber quand Noah fit son entrée dans la salle de bain. Elle tourna son visage vers lui.

« C'est vraiment beau ici. L'emplacement est idéal. On ne voit même pas la ville, on a l'impression d'être loin de tout... Merci pour le thé Et l'invitation... » Et le sexe.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Jeu 17 Mai - 14:55

Allongé sur le canapé du chalet, Noah se détendait contre Gina. D’ordinaire, lorsqu’il couchait avec une conquête, il ne s’éternisait pas. Ils ne se revoyaient même que rarement. Mais il appréciait de rester contre Gina. Il n’avait pas envie de bouger. Les marques d’affection qu’elle lui donnait lui plaisaient beaucoup et il ne regrettait pas d’avoir fait l’amour avec elle. Il était même prêt à remettre ça. Même si Gina réclamait toujours son thé et que Noah en avait pris bonne note, il ne bougea pas tout de suite. Il était là bien, nu contre elle sous le plaid. Il lui rendit le baiser qu’elle lui offrait, l’entourant de ses bras par la même occasion. S’il n’était pas très « baisers », avec Gina c’était différent. Il avait envie d’être tendre avec elle, pas juste que ce soit une relation purement basée sur le sexe. De toute façon il le pensait déjà puisque jusqu’à présent il n’avait pas pu la toucher. Désormais il se demandait si Gina serait moins coincée avec lui. Plus passionnée. Mais il songeait néanmoins qu’on ne pouvait pas changer ses habitudes d’un claquement de doigts. Au moins elle ne faisait plus de réflexions sur son âge, c’était déjà ça. Lui se moquait bien de savoir quel âge elle avait.

Gina se détacha finalement pour aller sans doute à la salle de bain vu qu’il lui avait proposé un bain. Elle l’abandonna là, tout nu sur le canapé, l’invitant à la rejoindre mais avec son thé évidemment. Il hocha la tête et se leva à son tour. Après avoir enfilé son boxer, il se dirigea à la cuisine pour mettre de l’eau à chauffer. Fixant la bouilloire, il se perdit dans ses pensées. Et maintenant ? Quelle était la nature réelle de leur relation ? Noah pensa à Clémentine et sentit son cœur se serrer. Ce sentiment devait disparaitre. D’une façon ou d’une autre. Mieux valait qu’il aille la voir mais il ne savait pas comment aborder les choses. Cette exclusivité avec Gina ne lui déplaisait pas, au contraire, mais il se sentait tirailler. Il n’arrivait pas à mettre de mots sur ce qu’il ressentait pour Clémentine. Le sifflement de la bouilloire le tira de ses pensées et il prépara le thé avant de rejoindre la salle de bain. Gina était déjà dans l’eau. Noah lui tendit sa tasse fumante et retira son boxer avant de se glisser dans l’eau derrière elle, l’entourant de ses bras et lui servant d’appui.

« Oui, c’est pour ça que j’aime cet endroit. C’est isolé, paisible. Un havre de paix. Et de rien… pour tout ça. »

Il déposa un baiser sur son cou, caressant sa peau de son nez et de ses lèvres.

« Je te donnerais un double des clés si tu veux. Tu pourras venir t’y détendre. Personne d’autre que moi n’a les clés alors tu ne risques pas d’avoir de visites surprises. » Il soupira doucement « Tout ça m’a donné faim… Savoir que c’est toi qui cuisine m’ouvre davantage l’appétit. »

Il ne se doutait pas qu’il participerait plus que prévu. Les habitudes d’avoir tout servi sur un plateau avaient la peau dure.


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Hier à 12:33

La jeune femme fixait l'extérieur. Elle n'avait sûrement rien vu d'aussi beau de toute sa vie. Et pourtant, elle habitait pas très loin. La jeune femme se rendait compte qu'elle n'avait jamais réellement profité de sa vie, que ses exs maris n'avaient jamais rien fait pour elle. Jamais de vacances, de sorties. Rien. Avec Noah, tout ça semblait être différent. Elle ne comprenait pas bien pourquoi c'était différent avec le jeune homme. Justement, il était bien plus jeune qu'elle, il pouvait avoir une fille de son âge qui n'avait pas d'enfant et qu'il pourrait traîner partout où il le voulait. Au fond d'elle, elle espérait qu'un jour il trouve une fille de son âge pour se poser. Mais d'un autre côté, elle ne le voulait pas parce que ça voudrait dire que leur relation devrait se terminer. Et ça, elle n'était pas certaine de l'accepter. Noah la tira de ses pensées en la rejoignant, son thé à la main. La jeune femme attrapa doucement la tasse avant de faire de la place au jeune homme.

« Merci... »

Gina ne voyait pas comment elle pourrait le remercier autrement qu'en lui mitonnant de bons petits plats. Elle n'était pas riche et elle n'avait pas de beaux endroits à lui faire visiter. La jeune femme appréciait tellement de découvrir de nouvelles choses avec Noah qu'elle peinant à se rendre compte qu'elle était heureuse. Elle n'avait pas fait l'amour de cette manière depuis très longtemps. Elle avait même oublié ce que ça pouvait être une bonne partie de jambes en l'air. Gina s'installa confortablement contre Noah, continuant d'admirer l'extérieur. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres.

« Oh, je ne viendrais pas ici sans toi... Tu dois t'en douter... » Puis elle se mit à rire. « Je cuisine ? Non ! On cuisine ! C'est hors de question que tu te tournes les pouces. Tu dois apprendre à cuisiner aussi. »

Noah devait bien se douter que Gina ne deviendrait pas sa domestique avec avantages. La jeune femme n'avait jamais aimé que son ex ne lève pas le petit doigt. Elle ne s'était pas séparée d'un esclavagiste pour retomber dedans avec un autre. Noah devait apprendre que la vie pouvait aussi être amusante quand on faisait les choses soi-même.

« D'ailleurs, tu vas cuisiner. Je vais te guider mais tu feras tout... »

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina]

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi, moi, la nature [Gina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Les alentours :: Forêt-
Sauter vers: