CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  
Version 6 : Prochain arrêt : Galaxy

Et voilà déjà la sixième version de Pepperville.
Vous pouvez aller la commenter dans ce sujet.
Faire grandir Pepperville

Pour faire grandir Pepperville, il faut voter ! Alors n'oubliez pas d'aller voter dans ce sujet
Voter vous rapporte des patounes. Mais surtout, ça vous rapporte des potes pour RP.
On les veut !

James attend son fils. Rosamund attend son lord friendzone. Sookie attend son meilleur ami.
Tess attend sa grand-mère. Emily attend son père et son frère. Gina attend ses enfants. Hal attend son lien vaguement romantique.
Alexis attend le reste de sa famille. Clémentine attend le reste de sa famille.

Partagez | 
 

 Toi, moi, la nature [Gina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Lun 19 Mar - 15:17

Maintenant qu’ils avaient avancé un peu dans leur petite randonnée, Noah et Gina parlaient plus légèrement. Plus question de bataille de neige, de gagnant ou de perdant. Et cette fois, Gina semblait vouloir l’accompagner pour l’encourager au rodéo. Elle avait refusé par le passé de venir le voir faire le derby mais le rodéo semblait davantage lui plaire. Ou alors c’était simplement qu’elle voulait passer davantage de temps avec lui et ça, ça lui faisait plaisir. Des admiratrices, il en avait déjà, surtout au rodéo. Mais Gina, c’était particulier. Il serait ravi de la voir dans le public, avec ou sans pancarte.

« Tu m’encourageras en le soulevant pour me donner du courage ? » demanda t-il avec un sourire en coin avant de rire doucement « Ca me ferait plaisir que tu sois là oui. Je me doute bien que tu sors ! Mais tu aurais pu ne pas aimer ce sport. J’ai mon titre à remettre en jeu mais je compte bien le conserver cette année encore. »

Une fois sur leurs chevaux, Noah laissa le temps à Gina d’apprivoiser sa jument ou en tout cas de faire connaissance avec. Il lui donna quelques conseils et directives puis quitta le haras avec elle. Lorsqu’ils furent éloignés, il demanda à Gina si elle appréciait ce qu’elle faisait. Vu le sourire qu’elle affichait, elle semblait vraiment apprécier l’expérience. On aurait presque dit une enfant. Cela fit sourire Noah.

« C’est différent de la randonnée. Mais les chevaux apportent une toute autre expérience je trouve. C’est vrai que Paloma est géniale. Par contre il ne faut pas trop compter sur elle pour faire de la compétition. Elle est un peu trop molle ! »

Newton, le cheval de Noah était plus nerveux, réactif. Cela se voyait à ses mouvements. Même au pas, il semblait battre le pas tel un cheval de démonstration. Noah avança jusqu’à l’approche d’un ruisseau. Il stoppa là et descendit de cheval.

« On va faire une petite pause ici. »

Il s’approcha de Paloma et aida Gina à descendre, laissant les chevaux aller boire un peu dans le ruisseau. Noah s’approcha d’une grosse pierre, balaya la neige dessus et s’y installa avant de sortir un paquet de cigarettes, en calant une entre ses lèvres avant de tendre le paquet à Gina.

« Si ça te plait bien, on pourra toujours tenter autre chose que le pas, aller un peu plus vite… Le galop est vraiment grisant. »

Alors qu’ils parlaient, un coup de feu retentit, faisant s’envoler les oiseaux, résonnant dans les environs et… faisant paniquer Newton. Ce dernier se redressa et fila aussitôt loin d’eux.

« Newton !! Reviens, con de cheval !! »

Noah soupira en se frottant le front. Voilà qu’il se retrouvait sans monture à présent. Il allait devoir chercher Newton avant qu’il ne fasse nuit.


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Sam 24 Mar - 17:01

« Oui et je hurlerai ton nom comme une vulgaire groupie ! » S'amusa Gina. « Même si je n'y connais pas grand chose, je veux venir te voir remettre ton titre en jeu ! »

Après tout, si Gina pouvait lui porter chance, pourquoi pas. La jeune femme appréciait beaucoup ce que faisait Noah pour elle. Il passait du temps avec elle et il prenait soin d'elle. Gina savait qu'il y avait un certain intéressement dans son comportement mais la blonde ne s'en formalisait pas réellement. Au fond, ça ne la dérangeait pas. Elle aussi elle était un peu intéressée quelque part puisque Noah ne la laissait pas indifférente. La blonde soupira doucement, perchée sur la petite alezane. Elle devait avouer que c'était agréable d'être sur le dos d'un cheval.

« Oh alors je vais bien m'entendre avec elle. Je suis molle aussi ! »

Quoi qu'elle fasse, Paloma restait en arrière. Newton semblait apprécier d'être devant et Gina se demandait si c'était parce qu'il était un étalon. Comme son maître, Newton avait besoin d'être devant, d'être le maître. Gina se retint de la signaler mais Noah et Newton se ressemblaient énormément. La blonde en profita pour détailler le jeune homme qui était un peu devant elle. Dire qu'il avait été son élève. Elle sortit rapidement de ses pensées quand Noah lui proposa de faire un pause. Avec l'aide de Noah, Gina quitta son perchoir et s'étira après avoir flatté la jument pour la laisser boire et manger à sa guise. Gina suivit Noah et prit une cigarette pour la coller entre ses lèvres et l'allumer.

« Le galop ? On va y aller en douceur non ? Enfin, je ne sais pas trop... »

Gina n'avait pas une grande confiance pour se lancer dans le galop tout de suite. Elle préférait profiter tranquillement d'une balade au pas et de découvrir de nouveaux endroits dans cette forêt. La jeune femme sursauta soudainement au coup de feu, s'accroupissant même en mettant ses mains sur sa tête, comme un réflexe. Ce n'était pas la saison de la chasse pourtant. Noah se redressa alors que son cheval s'échappa rapidement. Gina se redressa et pinça les lèvres.

« Il ne faut pas lui en vouloir, c'était surprenant là... » Soupira la blonde qui récupéra les rênes de Paloma. « Aller, allons chercher Newton... »

Aussitôt, la jeune femme se mit en route, prenant la direction que Newton avait pris lui aussi. Elle attrapa la main de Noah et le tira vers elle tout en marchant.

« Tu sais Noah... Tu es un homme ingénieux. Je connaissais le coup de la panne mais je ne pensais pas que tu me ferais le coup du cheval qui s'enfuit ! » S'amusa t-elle à lancer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Mar 27 Mar - 13:31

« Si ça t’intéresse, je pourrais t’expliquer plus en détail les différentes épreuves… »

Ne sachant pas trop si elle pouvait s’y intéresser ou si elle viendrait uniquement pour lui faire plaisir et l’encourager, il préférait ne pas trop entrer dans les détails pour rien. Mais cela lui faisait plaisir qu’elle vienne, même si elle n’était pas une fan assidue. Sa simple présence lui faisait plaisir. Et il serait d’autant plus impatient de faire ses preuves avec quelqu’un a qui il tenait pour l’encourager. Cela ne ferait que lui donner davantage envie de tout donner. Gina se qualifiait de molle, tout comme sa jument. Noah ne voyait pas bien en quoi. Gina avait bien plus de répondant que l’animal.

« Tu m’as pas semblée molle jusqu’à présent. Y a qu’à voir quand tu m’as mis une raclée tout à l’heure ! »

Parce que la jeune femme ne s’était pas laissée faire sans broncher. La jument, elle, aurait à peine bougé la tête. Et puis Noah préférait quelqu’un avec un peu de répondant, même si c’était parce qu’elle était mauvaise joueuse. D’ailleurs, son cheval à lui n’avait rien à voir avec Paloma mais Noah l’aimait comme ça. Réactif, nerveux, vif. Il avait besoin que son animal lui réponde au quart de tour. Néanmoins, faire une pause n’était pas de trop et ils s’arrêtèrent un peu. Gina ne semblait pas encore à l’aise pour passer à une vitesse supérieure au pas. Noah tira un peu sur sa cigarette puis sourit.

« Ne t’en fais pas, je ne parlais pas pour maintenant. On va éviter de te casser quoique ce soit d’entrée de jeu. Le but n’est pas de te dégouter de l’équitation. On restera au pas tant que tu estimeras que ça te suffit. Au pire une prochaine fois.. tu pourras monter avec moi et il suffira que tu t’accroches à moi, je m’occuperais du reste. »

Un coup de feu les interrompit dans leur discussion. Noah ne s’inquiéta pas trop du tir mais pesta en voyant son cheval prendre la poudre d’escampette. Gina défendit l’étalon puis récupéra les rennes de sa jument qui n’avait pas bougé, elle. Noah soupira puis l’entoura de son bras et marcha tranquillement avec elle.

« Ca arrive parfois… Paloma ne s’en formalise pas mais Newton a toujours été craintif. Tu parles d’un étalon… J’espère qu’on va pouvoir le retrouver, je ne veux pas le laisser dans la nature. »

L’animal risquait de faire une mauvaise rencontre, de se blesser ou pire. Mieux valait le retrouver rapidement. Par chance, il avait laissé des traces dans la neige, ce qui facilitait son pistage. Gina se moqua gentiment de Noah en comparant ce qu’il venait de se passer au coup de la panne. Sur le coup, il haussa les sourcils puis se mit à rire doucement.

« Je ne pensais pas me faire griller si vite… Il est bien dressé hein ? Avoue, t’y as cru ? »

Malheureusement, rien de tout cela n’était prévu. Mais il préférait tourner cela à la rigolade.

« J’espère qu’on ne va pas mettre des heures à le retrouver. Tu peux remonter sur Paloma si tu veux, je resterais à terre. Ca te dirait un bon repas chaud en rentrant ? Devant une cheminée ? »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Sam 31 Mar - 13:13

« Ok, donne moi des cours alors ! »

Gina sourit doucement, heureuse de se dire qu'elle pouvait avoir une nouvelle activité à faire en dehors de l'école et des randonnées. Et puis, ça lui permettait d'apprendre un nouveau sport. La jeune femme avait déjà hâte d'y être. Elle soupira doucement et sourit doucement alors qu'il semblait ne pas être d'accord avec le fait qu'elle soit molle. Pourtant, il ne l'avait pas encore vu vautrée dans le canapé à siroter son vin blanc devant une émission culinaire. Ou encore devant Amazing race à regarder des candidates se faire manger par des sommiers.. Il faudrait que Gina initie Noah à se genre d'activité.

« Je vais t'initier à une soirée flemmardise alors, tu diras le contraire après ça ! » Rit-elle doucement.

La blonde se sentait bien d'être dans la nature, à profiter de l'air pur et de la neige. Elle aimait tellement cet endroit, ses paysages et sa faune diversifiée. La jeune femme se sentait parfois un peu démunie mais elle aimait vivre ici, loin de la grande ville et de son animation beaucoup trop agitée. Gina termina sa cigarette et l'écrasa sur le sol avant de ramasser son mégot pour le mettre dans sa poche. Elle soupira doucement et observa Paloma qui était vraiment tranquille. Elle semblait même dormir. Puis, elle posa son regard sur Noah et s'approcha pour l'embrasser doucement.

« Je prends rendez vous maintenant pour la prochaine leçon dans ce cas. »

Puis, un coup de feu vint plomber l'ambiance. Si Paloma s'était contenter de remuer les naseaux, Gina avait manqué de se faire pipi dessus et Newton avait pris la fuite sans hésitation. Une fois la frayeur passée, Gina et Noah se mirent en route pour aller récupérer Newton. Gina se serra un peu plus contre Noah, glissant son bras autour de ses hanches.

« Même les étalons peuvent avoir peur... » S'amusa t-elle à répondre.

Elle s'amusa de la réplique de Noah alors qu'elle l'accusait faussement de lui faire le coup de la panne version cheval. Gina secoua doucement son visage et continua la route, observant le paysage pour voir si elle ne voyait pas Newton.

« Je suis plus vieille mais je sais marcher tu sais ! » Lança la blonde en riant. « J'accepterai grandement ce repas et la chaleur d'un bon feu. »

Gina continua sa route, tenant toujours les rênes de Paloma. Elle se demandait d'ailleurs si la petite alezane avait vraiment besoin d'être tenue tant elle semblait docile. Elle suivait Gina sans broncher, sans réclamer à rentrer. Puis, Gina remarqua Newton plus loin, à travers les arbres. Elle s'arrêta et pointa le cheval du doigt.

« Regarde, il est là ! Il n'a pas été bien loin finalement ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Jeu 5 Avr - 15:03

« Des cours ce serait un peu chiant mais je t’expliquerais les épreuves oui ! Même si j’adore le rodéo, faire une balade simple est tout de même agréable. Mais tu verras quand tu seras à l’aise. Le galop a une vraie saveur. »

Au fond, il ne pouvait pas dire qu’il connaissait bien Gina. Il la connaissait en tant que son ex professeure et depuis les quelques jours qu’ils partageaient. Néanmoins elle ne lui donnait pas non plus l’impression d’être molle. Elle n’avait jamais dit non à ses propositions jusqu’à présent. Enfin sauf à une mais c’était particulier. Gina désirait alors lui montrer ce qu’était la flemmardise, le faisant sourire. Après tout, il lui arrivait aussi d’apprécier de se poser et de ne rien faire. Est-ce que cela faisait de lui quelqu’un de mou pour autant ?

« Initie-moi alors. J’aviserai ! On peut même commencer dès ce soir, sauf si tu as quelque chose de prévu. »

Gina semblait apprécier l’équitation. En tout cas elle désirait poursuivre l’aventure une prochaine fois. Noah était donc content car cela l’aurait ennuyé qu’elle n’apprécie pas cette activité qu’il affectionnait tout particulièrement. Ainsi, ils partageaient quelque chose à deux. C’était un bon début, même s’il ignorait jusqu’où leur relation pourrait aller. Après tout, il ne savait même pas comment qualifier cette relation. Si c’en était une. Néanmoins, lorsqu’elle l’embrasse, il répondit naturellement à son baiser. Il n’eut cependant pas le loisir de lui répondre car un coup de feu interrompit leur moment. Il ne leur restait plus qu’à retrouver où s’était enfui Newton. Alors que Noah et Gina étaient collés l’un à l’autre, il glissa un regard vers elle alors qu’elle affirmait que les étalons pouvaient avoir peur aussi.

« Il y a un sous entendu que je suis censé comprendre ? »

Noah proposa à Gina de remonter sur sa jument vu que celle-ci ne s’était pas enfuie, elle. Comme ça, elle pourrait continuer de profiter de sa monture au lieu de marcher à pieds. Mais la jeune femme refusa. Noah ne considérait pas Gina comme « vieille » même s’ils avaient une grande différence d’âge.

« C’est pas une question d’âge.. mais de plaisir de monter ! Enfin, tu peux le dire que tu préfères rester collée à moi… » fit-il avec un sourire amusé

Noah regardait autour d’eux mais surtout sur le sol pour suivre les traces de Newton. Grâce à la neige, ils pouvaient voir les traces heureusement. Gina finit par repérer le fuyard et Noah lui embrassa la joue avant de se détacher d’elle pour rejoindre Newton qui était en train de se faire les dents sur un tronc d’arbre.

« Te voilà, bourrique ! »

Le cheval ne broncha pas quand Noah vint récupérer les rennes. Noah retourna près de Gina.

« On remonte et on retourne vers le haras ? C’est déjà une bonne balade ! J’ai un chalet un peu plus loin… on pourra s’y arrêter si tu as toujours envie. »

Il s’approcha d’elle pour l’aider à monter si elle le souhaitait avant de remonter sur son cheval, les guidant vers le haras.


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Dim 8 Avr - 14:39

Gina n'était pas contre d'apprendre les règles du rodéo. C'était toujours mieux pour suivre un concours et comprendre ce qu'il se passait. Peut être qu'elle emmènerait ses enfants avec elle. Ça pourrait leur plaire. Ou les faire râler. La jeune femme ne savait pas trop ce qui pouvait leur plaire mais elle essayait. Depuis qu'elle était seule, elle passait beaucoup plus de temps avec eux et tentait de trouver des activités qu'ils pouvaient faire à trois. Mais ils restaient des adolescents qui avaient besoin d'être tranquilles avec leurs amis et pas avec leur mère. Gina avait tendance à se sentir assez seule par moment, n'ayant personne avec qui partager de bons moments. Elle ne regrettait pas d'avoir mis son ex-mari à la porte mais désormais, elle se sentait un peu seule.

« Ce soir ? Je ne sais pas ce qu'il y a la télé ce soir. Sauf si tu veux qu'on regarde un film ! »

Après le coup de feu, l'animal de Noah avait pris la fuite. La jeune femme était tout de même bien heureuse de ne pas avoir besoin de courir après sa jument. Noah devait retrouver son cheval et Gina comptait bien l'accompagner. Bras dessus, bras dessous, le couple atypique prit la route pour chercher Newton. La brune aimait bien le contact avec Noah et elle n'hésitait plus vraiment. Peut être qu'elle se sentirait prête à passer à l'acte un jour. Elle se sentait comme une vierge effarouchée alors qu'elle ne l'était pas spécialement. C'était surtout la différence d'âge qui la bloquait et pourtant, ils arrivaient à vraiment bien s'entendre. La jeune femme devait sûrement se détacher du regard des autres et vivre pour elle même.

« Pourquoiiii ? Tu te sens visé ?? » Plaisanta Gina en taquinant Noah.

Les hommes avaient tendance à jouer les fiers et à ne pas montrer qu'ils avaient peur. C'était aussi pour ça qu'elle disait ça, pas parce qu'elle visait spécialement Noah. Un rire franchit les lèvres de la jeune femme alors qu'elle se collait un peu plus contre Noah.

« Exactement. Je préfère être contre toi que sur Paloma... »

Enfin, ils trouvèrent Newton plus loin. Ce fut Gina qui le trouva la première. Noah fila vers son cheval pour le récupérer et Gina resta près de Paloma pour la câliner. Elle appréciait vraiment cette jument et aurait adoré l'avoir pour elle toute seule. Gina s'amusait à lui gratter doucement les naseaux et déposait des bisous sur le côté de son nez quand Noah revint avec sa monture. La jeune femme remonta sur Paloma avec l'aide de Noah et reprit la route du haras.

« Tu possèdes beaucoup de choses. Mais allons y pour le chalet, en espérant que tu as une télé pour regarder quelque chose puisque je dois t'initier à la soirée flemmardise. D'ailleurs, tu veux manger quoi ce soir ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Jeu 19 Avr - 14:24

Gina semblait partante pour initier Noah à une soirée flemmardise, comme elle l’appelait. Puisqu’il n’avait rien prévu de spécial pour la soirée, il estimait que ce soit était une bonne idée. A quoi bon attendre après tout ? Néanmoins il n’eut pas le loisir de répondre car un coup de feu coupa court à la discussion. Alors qu’ils repartaient pour chercher l’étalon fugitif, Gina fit une remarque sur le sujet. Noah se demanda si sa remarque avait un double sens et Gina s’en amusa, en profitant pour le taquiner. Noah sourit doucement.

« Ca dépend… Mais je n’ai pas peur de grand-chose. Sursauter, ça ne compte pas ! C’est comme les films d’horreur ça… Faire « bouh ! » n’a rien d’effrayant. C’est juste surprenant, une simple réaction naturelle face à l’imprévu… Tu aimes les films d’horreur ? »

Quitte à regarder la télé, autant savoir ce qu’elle aimait. Il espérait qu’elle n’aimait pas que les comédies romantiques gnangnan. En fait il n’était même pas certain qu’elle appréciait ce genre de choses. Il avait encore beaucoup à apprendre d’elle. Savoir qu’elle préférait se coller à lui que d’être sur la jument lui fit chaud au cœur et il l’entoura un peu plus de son bras.

« Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre… »

Une fois Newton récupéré et Gina sur Paloma, Noah remonta avec agilité sur son cheval qui piaffait d’impatience. Noah le flatta malgré tout et reprit la route du haras à leur rythme.

« Mon père possède beaucoup de choses. » rectifia t-il, un peu désabusé par la situation

Au fond, il ne possédait rien qui soit vraiment à lui. A la question de Gina, « Toi. » fut la réponse qui lui fit aussitôt en tête mais il eut le bon sens de ne pas laisser cette pensée prendre forme entre ses lèvres. Si d’ordinaire, une fille ordinaire aurait sans doute gloussé face à une telle réponse vu la réputation qu’il avait, il doutait que ce soit le cas de Gina. Elle n’avait rien à voir avec les autres et il faisait donc attention à ce qu’il disait. Pas question de lui sortir le jeu du « beau gosse désiré par tout un tas de filles en chaleur ». Elle en avait déjà été témoin lorsqu’il avait été son élève. Et puis elle ne semblait pas vraiment intéressée par la chose de toute façon, ce qui le laissait perplexe sur cette notion d’exclusivité.

« Il y a ce qu’il faut pour cuisiner au chalet. D’habitude quand je veux y aller, je demande à être livré ou je demande aux domestiques de préparer de quoi manger. Mais il y a un frigo et pas mal de choses dans la réserve. Il y a aussi une télé. C’est assez bien équipé. »

Une fois de retour au haras, il ramena les chevaux à leur box puis se tourna vers Gina.

« Je vais débarrasser les chevaux de leur équipement et les panser. Tu veux m’aider ? Tu pourras donner des récompenses à Paloma si tu le souhaites. »

Même s’il avait des palefreniers pour ça, Noah aimait s’occuper des chevaux. En tout cas du sien. Il indiqua les gestes à faire pour Gina et lui donna des carottes à distribuer. Une fois que les chevaux furent libérés, il vint récupérer leurs affaires et prit la main de Gina pour reprendre le chemin de la forêt.

« Ce n’est pas si loin que ça à pieds. On y sera vite. »

Un quart d’heure plus tard, le chalet apparut enfin. Il était assez grand, avec un étage pourvu d’une mezzanine sur laquelle se trouvait un grand lit double. En bas se trouvait la cuisine, la salle de bain et le salon. Une fois à l’intérieur, Noah entreprit d’aller mettre des buches dans la cheminée avant de l’allumer histoire de réchauffer rapidement l’endroit.

« D’ici peu il devrait faire meilleur. Fais comme chez toi. »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Dim 29 Avr - 10:26

Gina était loin d'être courageuse. Même si elle avait réussi à mettre son mari dehors c'était surtout parce qu'elle avait voulu protéger ses enfants et que cette fois, elle sentait qu'il n'allait pas la laisser se mettre entre eux. Son courage se trouvait dans l'amour maternel qu'elle portait à ses enfants, ses précieux trésors. Et personne n'avait le droit de lever la main sur eux. Elle observa Noah, le regard perdu dans le vague tandis que son esprit vagabondait légèrement. Elle finit par sourire doucement au jeune.

« Oui, j'aime les films d'horreur. »

La jeune femme aimait à peu près tout en film. Autant les vieux films que les gros blockbusters. Elle aimait se faire plaisir le soir devant la télévision mais la plupart du temps elle finissait surtout par s'endormir devant, bien avant la fin. Son célibat ne la réussissait pas réellement. Gina avait l'impression d'avoir perdu ses repères et de ne plus réussir à gérer sa vie convenablement. Avant, son quotidien était régulier et bien rangé. Mais maintenant, il était devenu un sacré bordel et le fait qu'elle soit souvent seule n'aidait pas réellement. Alors d'avoir Noah dans sa vie l'aidait et lui faisait beaucoup de bien. Le jeune homme avait un effet positif sur la jeune femme et elle savait qu'elle commençait à s'attacher à lui. Mais hors de question de lui dire, ni même de soumettre l'idée que c'était en train d'arriver. Il restait toujours trop jeune pour elle et elle ne voyait pas quel avenir ils pouvaient avoir. Noah ferait mieux de se trouver une fille de son âge qui le poserait et lui donnerait des envies de mariage et d'enfant. Tout ça, Gina risquait de ne jamais lui donner.

Une fois que Newton fut récupéré et Gina perchée sur Paloma, ils pouvaient enfin rentrer au haras pour y laisser les chevaux et rejoindre le chalet de Noah. La jeune femme l'observa alors qu'il semblait être désabusé par le fait que ce soit les biens de son père et non les siens. Gina manqua de grimacer alors que Noah avouait se faire livrer ou demander aux domestiques de cuisiner pour lui. Vraiment, il était le fils à papa typique. Il ne savait rien faire de ses dix doigts sans avoir de l'assistance ? Elle préféra taire cette pensée, observant longuement Noah. Oui, c'était un fils à papa mais même s'il avait tout su un plateau en or, il lui manquait quelque chose et ça se voyait. Cette chose c'était une personne qui l'aime pour ce qu'il était vraiment. Mais Gina n'arrivait pas réellement à savoir si le jeune homme pouvait réellement avoir une autre personnalité que ce roc qu'il montrait aux yeux de tous. Son assurance faisait presque peur, mettant mal à l'aise n'importe qui qui tenterait d'avoir un peu de confiance en lui. Une fois au Haras, Gina laissa Noah s'occuper des chevaux, lui prêtant main forte comme elle le pouvait, écouter les instructions qu'il lui donnait. Le jeune femme finit par flatter Paloma et lui donna deux grosses carottes avant de rejoindre Noah. Elle aimait beaucoup la petite jument et elle espérait pouvoir la monter à nouveau un jour. Elle attrapa la main du jeune homme et le suivit jusqu'au chalet, pas mécontente de se mettre bien au chaud. Une fois à l'intérieur, Gina retira ses bottes et son manteau, les rangeant soigneusement. Le chalet ressemblait à ces chalets de location que l'on pouvait voir à la télévision, dans les pubs ou dans les films même. Gina s'installa sur le canapé, se permettant de glisser un plaid sur elle.

« C'est super beau ici !! » Elle sourit à Noah. « Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu voulais que je fasse à manger pour ce soir. Ça me fait plaisir de cuisiner. »

Après tout, il fallait bien qu'elle lui fasse plaisir aussi. Elle observa le jeune homme un long moment avant de regarder le feu qui enflait doucement dans la cheminée. Son cœur battait un peu plus fort dans sa poitrine et elle sentit sa gorge se serrer. Elle éprouvait à la fois un sentiment de bien-être et de peur. Elle ne savait vraiment pas où elle allait avec Noah mais au fond, elle était si curieuse qu'elle se laissait totalement porter.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Anderson
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Mer 2 Mai - 14:35

Noah se sentait pitoyable à essayer de se justifier pour rien. Il n’y avait bien que Gina pour pointer du doigt une potentielle faiblesse chez lui. Peut-être parce qu’elle ne craignait pas un retour de bâton de sa part. Noah avait son caractère et il ne supportait pas d’être rabaissé, l’ayant trop été par ses parents, encore maintenant. Faire preuve de faiblesse était hors de question et il estimait l’avoir déjà trop été en présence de son ancien professeur. Néanmoins, il se sentait mieux depuis qu’il avait pu en parler avec quelqu’un qui était au courant. Ce n’était pas pour autant qu’il s’ouvrait complètement. Faire fi d’années de traumatismes ne se faisait pas d’un claquement de doigts. Noah laissa Gina se moquer puisqu’il s’était suffisamment moqué d’elle auparavant. Ce n’était que justice. Au moins la jeune femme n’était pas contre les films d’horreur. Il se demanda si il lui arrivait de sursauter en les regardant. Comme tout le monde sans doute.

« On pourra toujours en regarder un au chalet. Si tu n’as pas peur d’être ainsi isolée avec juste moi… »

Le contexte parfait pour un film d’horreur. Mais Pepperville était un coin tranquille et il doutait fortement qu’un psychopathe vienne gâcher leur soirée flemmardise comme l’appelait Gina. Noah préférait regarder un film d’horreur ou d’action. Surtout pas un film romantique. Pas qu’il détestait ça mais il trouvait cela stupide. Ce genre de choses n’arrivait pas dans la vraie vie. C’était de la vraie fiction et quitte à être irréaliste, il préférait la science-fiction.

Une fois les chevaux de retour au haras, brossés et nourris, Noah emmena Gina sur le chemin du chalet. Il appréciait y venir, parfois avec des conquêtes parfois seul. Au moins ici il n’y avait pas de voisins pour juger ou s’imaginer n’importe quoi. Même si le regard des autres importait bien peu à Noah, il savait que ce n’était pas forcément le cas des autres et Gina ne semblait pas y faire exception. En tout cas l’endroit semblait lui plaire. Et pour cause, il avait tout ce qu’il fallait en plus du confort. Noah se tourna vers elle après avoir mis les bûches dans la cheminée, faisant une moue songeuse.

« Hm. Autre chose que des burgers alors. Pas que je n’aime pas les tiens, au contraire, mais autant changer un peu non ? Faisons… du poulet grillé et des légumes sautés ? Il y a un four et ce qu’il faut… »

Faisons. Et non pas fais. Comme quoi il compter l’aider à la tâche et pas juste la regarder faire. Même s’il avait l’habitude qu’on fasse tout pour lui et qu’il aimait ça, il ne voulait pas laisser Gina tout faire. Et puis il ne risquait pas d’apprendre à cuisiner s’il se contentait de regarder. Il alluma la télévision pour avoir un bruit de fond puis se tourna à nouveau vers elle.

« Tu veux un thé ou un café en attendant ? Un massage des pieds peut-être ? T’as l’air bien posée là… »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gina Howard
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina] Jeu 3 Mai - 16:45

Noah devait se rendre compte combien il faisait du bien au moral de Gina. Être avec un homme, aussi jeune soit il, qui ne cherchait pas à la rabaisser ou lever la main sur elle lui faisait énormément de bien. Elle lui faisait assez confiance pour ne pas avoir peur de lui et ne pas croire qu'il pourrait lui faire du mal. Et étrangement, elle le voyait pas non plus l'abandonner sur place si jamais ils se faisaient agresser. La jeune femme n'imaginait pas leur soirée partir en drame non plus. La réponse de Noah la fit simplement rire. Une fois les cheveux pansés et remis au haras, ils prirent la direction du chalet. Gina était bien contente de ne pas rentrer maintenant. Ses enfants étaient chez des amis, elle n'avait rien à craindre. Au pire des cas, ils savaient comment la contacter en cas de besoin. Le chalet était vraiment magnifique et Gina avait du mal à se dire que tout était réel. La blonde était déjà installée dans le canapé, un plaid sur elle. Elle observa Noah alors qu'ils parlaient du repas de ce soir. Elle fit une moue songeuse.

« Un poulet rôti donc et des légumes au four. Ça me va. Je sais quelle recette je vais faire. J'espère que tu as les épices dont j'ai besoin ! »

Gina avait bien noté que Noah voulait l'aider et elle en était ravie. Elle savait qu'il voulait apprendre à cuisiner et ce serait une bonne occasion pour lui apprendre. La jeune femme comptait simplement lui dicter ce qu'il devait faire ou lui montrer par moment. Mais ce soir, ce serait Noah qui cuisinerait. La jeune femme était bien dans le canapé et observa Noah en souriant.

« Je veux bien un thé... »

Elle se mit à rire doucement avant de remuer pour venir contre lui, le mettant sous le plaid avec elle. Doucement, elle posa sa tête contre son épaule, frottant doucement son nez contre son cou.

« J'ai pas trop envie que tu bouges pour le moment. » Souffla la jeune femme.

Gina n'avait pas envie qu'il bouge. Elle se serra un peu plus contre lui et déposa de tendre baiser dans son cou avant de remonter le long de sa mâchoire. Elle ne cherchait pas à comprendre ce que faisait son corps, elle en avait envie, tout simplement. Ses lèvres prirent possession de celles de Noah, l'embrassant passionnément. Cette fois ci, elle ne comptait pas le repousser. Elle avait envie qu'ils aillent plus loin, d'exploiter l'exclusivité de leur relation. Gina voulait Noah rien que pour elle et elle voulait aussi le combler de bonheur, le remercier de ce qu'il faisait pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Toi, moi, la nature [Gina]

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi, moi, la nature [Gina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Les alentours :: Forêt-
Sauter vers: