AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue petit animal !!
Le forum est heureux de t'accueillir, il a ouvert le 04/12/2017
N'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions !
Amuse toi bien ici !
Pour nous faire connaitre, il faut voter !! Clique vite et va chercher tes points dans le sujet !!
Le groupe Both se sent seul
Tout nouveau membre intégrant le groupe Both recevra 300 patounes à la validation
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez | 
 

 Nouveau départ [Gina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Nouveau départ [Gina]  Lun 22 Jan - 9:21

Enfin la tempête s’était calmée et chacun avait pu retourner chez soi. En tout cas ceux qui s’étaient retrouvés coincés dans le gymnase. Certains avaient eu la chance d’être tranquillement chez eux, comme le père de Noah par exemple. Alors qu’il roulait aussi vite qu’il le pouvait malgré la neige sur la route, Noah serrait son volant avec appréhension. Les mots de Gina lui trottaient dans la tête et il avait la désagréable sensation qu’on lui cachait des choses. Il ne comprenait pas ce qu’avait voulu dire son ancienne prof. Il lui en voulait d’être au courant de son secret le plus intime mais il savait aussi qu’elle n’y était pour rien. A vrai dire, elle aurait, d’après elle, tenté de faire quelque chose. M. Anderson allait devoir des explications.

Arrivé au manoir, il déboula dans le bureau de son père sans même frapper. Ce dernier n'y était pas. Après avoir questionné les domestiques, il réalisa que son père était parti dès que la neige le lui avait permis et qu'il ne reviendrait pas avant quelques jours. Eternel refrain. Noah prit son mal en patience mais ne sortit pas de chez lui pendant toute cette période. Finalement, plusieurs jours après, alors qu'il allait enfin sortir prendre l'air, il remarqua la voiture de son père garée dehors. Il fonça à nouveau au bureau. Cette fois il était là. Anderson haussa des sourcils surpris en le regardant avant de reposer les yeux sur le dossier qu’il consultait, ne lui prêtant pas vraiment d’attention. Cela ne fit qu’agacer encore plus Noah. Il se planta devant son père et ferma le dossier qu’il lisait, plaquant sa main dessus.

« Il faut qu’on parle. »

Son père leva les yeux, le fixant un instant. Noah ne savait pas s’il s’agissait là d’agacement ou de mépris.

« Je suis occupé je te ferais remarquer. Enlève ta main de là. »
« Je m’en fiche. Tu me dois des explications. Des réponses. Gina Howard. Ce nom te parle ? »
« C’est l’une des tes anciennes professeurs. En quoi cela me concerne ? »
« Ne fais pas l’innocent, tu sais très bien ! »

Son père soupira et se leva, contournant son bureau.

« Quand tu auras fini de dire des choses sans aucun sens, tu seras gentil d’aller garer ta voiture correctement. »

Il quitta le bureau et se dirigea vers l’escalier, montant doucement les marches pour se rendre à l’étage. Noah le suivit mais resta en bas des marches.

« Papa !! J’ai besoin de savoir ! Je ne te demande jamais rien alors ai au moins le courage de me répondre ! Gina était au courant de ce que je subissais ?? Elle a fait quelque chose contre ça ? »

M. Anderson continua son ascension sans lui prêter attention.

« Elle m’a dit qu’elle avait de quoi te délier la langue si tu ne me disais rien. »

Enfin, il eut une réaction et se figea dans sa montée. Mais il ne se retournera pas pour autant.

« Elle ferait mieux de veiller à ce qu’elle compte faire. C’est pour son intérêt… »

Le sang de Noah ne fit qu’un tour et il monta les marches jusqu’à lui pour lui attraper le bras, le forçant à se tourner vers lui.

« Qu’est-ce que tu as fait ?? Qu’est-ce qu’elle a fait ? Qu’est-ce qu’elle a subi pour ça ?? »

Il ne vit pas le coup venir. Il ressentit une violence douleur à la mâchoire et perdit l’équilibre, sentant son corps partir en arrière. Il tomba lourdement sur les marches et stoppa sa course une fois arrivé en bas. Par chance, il n’était pas très haut dans l’escalier. Sonné, il se redressa mollement, se tenant la mâchoire endolorie par le coup reçu. Son corps le lançait à cause de la chute mais il était trop abasourdi par ce qu’il venait de se passer qu’il n’y prêta pas réellement attention. Son père l’avait rejoint et le surplombait. Le regard qu’il lui lançait avait changé. Cette fois il semblait désolé et embêté.

« Je n’ai pas voulu en arriver là… Howard était au courant oui… Elle est venue me trouver pour me parler de tout ça. C’est la seule à l’avoir fait. Je lui ai dis que cela ne la regardait pas et qu’elle ferait mieux de s’occuper de sa propre famille. J’en ai parlé à son mari pour veiller à ce qu’elle n’essaie pas de s’en mêler à nouveau. Mais elle a fini par revenir à la charge en me menaçant de porter plainte pour maltraitance. Tu nous aurais été retiré. Alors j’ai décidé de te prendre avec moi. Au moins tu n’étais plus avec ta mère. »

Noah n’en croyait pas ses oreilles. Gina disait la vérité. Elle avait bien fait quelque chose. Elle avait subi pour lui. Et lui il l’avait juste insultée. Mais comment aurait-il pu savoir que s’il avait échappé à sa mère et son beau-père, c’était grâce à elle ? Il oscillait entre la fureur et la peine. Finalement, il se leva et sans un regard, il tourna les talons.

« Noah… »

Il ne se retourna pas et monta dans sa voiture avant de quitter l’enceinte du manoir. Il roula un moment, perdu dans ses pensées. Il ne savait plus quoi penser à vrai dire. Son corps commençait à lui faire mal mais il ne semblait pas s’être cassé quoi que ce soit. Ses vêtements étaient un peu déchirés à cause de la chute mais il s’en moquait bien. Sa joue portait une belle marque et sa lèvre inférieure était éclatée. Un peu de sang avait coulé sur son menton. Son père avait osé le frapper. Même lui s’y mettait même s’il n’avait jamais levé la main sur lui jusqu’à présent. Noah soupira et jeta un coup d’œil à l’heure. C’était bientôt l’heure de son cours avec Gina. Normalement. Mais il ne savait pas si elle était rentrée chez elle et si elle voudrait même seulement le voir. Après ce qu’il s’était passé, il ne savait plus.

En passant devant le Gun’n’Roses, il décida de s’y arrêter. Il entra dans la partie Fleurs et observa un instant les différents bouquets, ne sachant pas trop ce qu’il devait prendre. Une vendeuse finit par s’approcher de lui en le voyant errer dans les allées. Il vit à son regard qu’elle se demandait ce qui lui était arrivé vu sa tête abimée mais elle eut le bon goût de ne rien dire sur le sujet. Elle lui demanda alors s’il cherchait quelque chose en particulier.

« Des fleurs pour… hm… m’excuser. »
« Vous avez les roses, ça plait toujours et ça passe partout. Sinon vous avez les œillets mais tout le monde n’aime pas ça. Ou alors l’orchidée peut être également une très bonne idée pour prouver à la personne que vous avez blessée que vous avez du goût et que vous reconnaissez votre erreur. Elle lui offrira de jolies fleurs et pourra être conservée plusieurs mois en souvenir de votre geste d’excuse. »
« Plusieurs mois hein ? Il faudra bien ça… Je prends. »

Il récupéra l’orchidée blanche soigneusement emballée et fit route jusque chez Gina. Il se gara devant chez elle et attendit la dernière minute pour sortir et aller frapper à la porte. Il espérait juste qu’elle ne lui mettrait pas une seconde gifle. Il avait reçu assez de coups comme ça. Lorsque la porte s’ouvrit, il resta silencieux un instant. A vrai dire, il ne savait pas trop quoi dire pour une fois.

« Désolé… »

S’excuser était pour lui quelque chose de difficile. Il lui tendit l’orchidée en espérant qu’elle n’allait pas la lui jeter au visage.


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Mar 23 Jan - 19:37

« Ah merde... »

Gina se redressa en grimaçant. Vieillir était vraiment quelque chose qu'elle n'appréciait pas spécialement. Depuis qu'elle approchait la quarantaine, la presque quadra s'était mise au yoga. Sauf qu'en ce moment, son corps était bien trop tendu pour qu'elle profite de ces moments de détente. La femme se redressa en se tenant le dos, grimaçant de douleur avant de le faire craquer et remua un peu. Décidément, sa jeunesse foutait le camp un peu trop vite à son goût. Gina soupira doucement et s'étira avant de bailler, filant prendre une clope pour la coincer entre ses lèvres. Pas d'enfant en vue pour le moment. Ça voulait dire que Gina allait pouvoir profiter de son temps libre.

La jeune femme s'étira de nouveau et sourit de satisfaction, attrapant des bougies parfumées dans le tiroir du salon. Gina comptait bien se prélasser dans un bon bain. Après avoir fait couler l'eau, versé deux tonnes de bain moussant, remplit un verre de vin et préparé de quoi tout avoir à porté de main, Gina se glissa dans l'eau un peu trop chaude, soupirant doucement d'aise. Il n'y avait rien de mieux qu'un bon bain pour se détendre. Elle ne devait cependant pas trop se détendre. Noah devait arriver bientôt pour son cours. D'ailleurs Gina se demanda s'il allait venir. Après tout, la dernière fois elle avait le gifler.

Gina tira sur sa cigarette et soupira doucement, se passant une main sur le visage. Elle se sentait tellement mal d'avoir levé la main sur lui. Comme si sa mère ne l'avait pas assez fait. Gina aurait du se contrôler mais ses souvenirs avaient pris le dessus. Après tout, elle avait tout de même pris sa défense, elle avait essayé de l'aider même si son père avait été un abruti fini. Au moins, Noah avait finit par être libéré du joug de sa mère. L'ennui était que Gina n'arrivait plus à se contrôler. Elle qui avait été une femme battue devrait savoir combien ça pouvait être douloureux de recevoir une gifle. Mais Noah avait été si impertinent. Et surtout, son père n'avait pas jugé bon de lui avouer la vérité. Pourquoi ses parents le détestaient autant ? Noah n'était pas méchant du tout, au contraire. Ce garçon était gentil mais trop idiot à son goût. Son comportement était si déplacé par moment.

La femme finit par quitter son bain et enfila un jogging pour être à l'aise. Elle allait donner un cours, pas faire un défilé de mode. Elle rangea la salle de bain et s'étira. Ce bain lui avait donné envie de dormir, elle aurait volontiers fait une sieste. Mais alors que son lit l'appelait, quelqu'un frappa à sa porte. Ce devait être Noah. La jeune femme alla lui ouvrir, haussant un sourcil en voyant son visage alors qu'elle l'observait. Gina finit par s'écarter de la porte pour le laisser entrer, récupérant l'orchidée. Elle se demandait bien ce qu'il avait foutu pour avoir le visage aussi amoché. Alors qu'il entrait dans la maison, elle observa la fleur et sourit légèrement, le ravalant bien rapidement en fermant la porte.

« Bonjour Noah... » Lança Gina.

Elle posa la fleur sur le comptoir de la cuisine puis se tourna vers lui, le fixant un long moment. Elle ne savait pas trop quoi dire ni quoi faire. Assurément, elle avait préféré le câlin à la gifle. Gina s'approcha de Noah et le prit dans ses bras avec douceur, le câlinant. Ça n'avait plus grand chose de maternel mais ça restait un câlin.

« Je suis désolée aussi de t'avoir giflé. Je n'aurai pas du... »

Gina se sentait fautive. Elle s'écarta de lui et l'observa un moment avant de le faire asseoir, allant dans la salle de bain. Elle revint assez rapidement avec de quoi le soigner, s'installant près de lui.

« C'est lui qui t'a fait ça ? Ton père... ? » Demanda Gina, au bord du malaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Mar 23 Jan - 20:09

Alors qu’il attendait que la porte s’ouvre, Noah hésitait à faire demi tour et à juste laisser la fleur sur le paillasson. Il n’était plus tellement sûr de vouloir affronter Gina mais il lui devait des excuses même si elle l’avait giflé. Peut-être qu’elle l’enverrait paitre et que les choses se termineraient ainsi. Il n’était plus à ça près de perdre une autre personne. Néanmoins il n’avait pas non plus envie que cela arrive. Il était bien assez seul comme ça.

Finalement, la porte s’ouvrit. Vu la tête qu’elle faisait, elle ne semblait pas fâchée mais elle devait se demander ce qu’il lui était arrivé. Peut-être qu’elle ne l’attendait plus vu la tenue qu’elle portait. A moins qu’elle n’avait aucune envie de faire le moindre effort, ce qu’il pouvait comprendre. Sa tenue à lui aurait été mieux si elle n’avait pas été abimée par sa chute. Mais c’était bien le dernier de ses soucis actuellement. Gina se poussa et il entra, lui laissant la fleur. Au moins elle semblait accepter ses excuses. Peut-être qu’elle voulait juste être payée pour son cours et rien de plus. Si d’ordinaire il n’avait pas pour habitude de baisser les yeux devant qui que ce soit, cette fois il fixa le sol en voyant qu’elle le fixait un peu trop. Il se sentait mal à l’aise mais ne savait pas quoi dire. Finalement, Gina s’approcha de lui et le prit dans ses bras. Il se raidit au contact, peu habitué à ce genre de chose et à cause de sa nervosité suite à son accrochage avec son père. Il finit par l’entourer de ses bras alors qu’elle s’excusait, appréciant l’étreinte.

« C’était… mérité. Désolé pour ce que j’ai dit, je… je ne savais pas. »

Comment aurait-il pu bien savoir vu que son père ne lui parlait quasiment jamais ? Gina le fit s’asseoir et il se laissa faire, supposant qu’elle allait commencer son cours. Au lieu de ça, elle partit à la salle de bain et revient avec du matériel de soin. Noah passa machinalement sa main sur sa lèvre blessée, grimaçant légèrement. Gina avait deviné l’origine des coups reçus.

« Ouais… Disons qu’il est du genre difficile à convaincre quand il faut parler… J’ai exigé des réponses, il m’a frappé… j’ai chuté dans l’escalier. Si ça m’avait tué au moins il aurait été tranquille. »

Parfois il se demandait s’il ne ferait pas mieux de se flinguer tout de suite au lieu d’attendre que la mort vienne le cueillir. Il soupira et la laissa faire ce qu’elle voulait si elle insistait pour le soigner. Il n’allait pas refuser, appréciant au contraire qu’elle prenne soin de lui. Personne ne le faisait jamais. Sauf ceux qui étaient payés pour le faire. Il la fixa un instant et lui prit la main avant qu’elle commence à faire quoique ce soit.

« Merci… Pour ce que vous avez fait. Et désolé que les choses se soient passées ainsi. Il n’aurait jamais dû parler à votre mari. Et votre mari n’aurait jamais dû vous toucher… Vous êtes quelqu’un de bien… »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Jeu 25 Jan - 0:08

La jeune femme inspira profondément. Elle ne supportait pas être fautive de quelque chose qui incluait une tierce personne. Surtout s'il s'agissait d'un garçon qui avait déjà subit dans son enfance. Noah avait assez souffert et, encore une fois, à cause de Gina, il prenait cher. Pourquoi est ce qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de la fermer ? Elle n'en savait rien. Peut être que si son ex mari revenait, il saurait la faire taire, la retrancher dans sa coquille pour qu'elle ne s'occupe que d'elle même.

Il était évident que Noah ne puisse pas être au courant, vu comme se comportait son père elle doutait bien qu'il fut assez intelligent pour avouer la vérité à son fils. Gina n'avait pas voulu se mêler des affaires de familles mais elle n'avait pas été dupe. Elle avait vécu à New-York et elle savait reconnaître les enfants battus. La jeune femme ne supportait pas ce genre de choses et c'était bien la raison qui l'avait poussé à se dresser entre son ex mari et son fils. Personne ne lèverait la main sur ses enfants, personne. Pas même elle. La violence ne résolvait rien. La violence n'aidait pas à comprendre et Noah ne devait pas subir non plus, pas par sa faute. La jeune femme soupira légèrement avant de l'observer, un peu triste qu'il pense de cette manière.

« Ne dis pas d'âneries Noah... Personne ne veut que tu meurs. T'es juste... Un... » Gina pinça les lèvres. « Un imbécile qui a besoin d'affection... »

Il devait bien y avoir des gens qui tenait à lui. En tout cas, si Noah semblait montrer que tout allait bien, Gina se rendait compte que ce n'était pas le cas. Chaque fois qu'elle l'avait pris dans ses bras il s'était raidit. Comme si ce contact lui était inconnu et l'angoissait, peut être ressentait il un sentiment d'insécurité, de vulnérabilité. Le jeune homme devait être bien seul dans sa via malgré son fan club de pintades glousseuses. Un sourire se dessina sur le visage de Gina.

« Merci... Mais ne t'en fais pas pour ce que ton père a fait ou même mon ex mari. Si ça t'a arraché à ta mère, j'en suis heureuse. »

Gina se rendait compte que lui comme elle avait vécu la même chose. Subir les coups d'une personne qu'on était censé aimer. Comment la professeure avait pu laisser faire les choses ? Comment avait elle pu subir la violence sans jamais se rebeller, sans jamais lui rendre ? Gina n'expliquait pas son silence. La peur, la honte. Tout un tas de sentiments qu'elle n'aimait pas ressentir. Gina ne s'aimait pas, elle ne se trouvait pas belle. Elle avait le visage bouffi, les yeux cernés et les traits tirés. Et elle savait que ses insomnies et l'alcool y était pour quelque chose mais elle ne s'était jamais trouvée belle. Parce qu'elle n'avait pas l'habitude qu'un homme la regarde autrement qu'avec une lueur de haine dans le regard. Gina dégagea doucement sa main de celle de Noah et se mit à le soigner doucement.

« Ton père ne voit pas quel jeune homme tu es. Même si tu es insupportable, tu es un garçon intelligent. Tu peux être quelqu'un de bien si tu le veux. Ce n'est pas quelque chose de compliqué. Noah, tu as toutes les capacités pour toi. Si j'étais toi, je foutrais le camp de cette ville. Tu es jeune, tu es beau, tu as toutes tes chances dans une grande ville pour trouver ta voie... »

La blonde soupira doucement et termina de le soigner. Elle n'était pas réellement consciente de ce qu'elle disait mais elle essayait de lui donner de bons conseils. Il serait mieux ailleurs qu'ici. Il ne semblait pas essayer à se construire un avenir. Gina rangea ses affaires et observa Noah.

« Tu veux commencer par quoi aujourd'hui ? Pour ta leçon... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Jeu 25 Jan - 9:11

Noah s’était toujours demandé pourquoi il était né. Pourquoi ses parents ne l’aimaient pas. Ce qu’il avait fait pour mériter si peu d’amour. Petit, il avait appris à ne plus pleurer car à chaque pleurs, il recevait des coups. A force, il s’était forcé à rejeter toute forme d’émotion de tristesse. Un peu comme un réflexe de Pavlov. Au fond, l’homme qu’il était aujourd’hui n’était que le reflet de la vie qu’il avait eu. L’amour et l’affection n’étaient qu’une option mais cela permettait de forger quelqu’un. Et il ressentait toujours un grand vide constant. Gina n’avait pas tort. Il était un imbécile et il avait besoin d’affection.

« Vouloir ma mort peut-être pas. Mais si je n’étais pas né ça aurait certainement été mieux pour tout le monde. » fit-il en la fixant un instant « Au fond, vous êtes la seule personne à m’avoir donné ne serait-ce qu’un peu d’affection. »

Il avait déjà eu des filles dans ses bras oui, mais pas juste pour avoir de l’affection ou un câlin. Il y avait toujours autre chose derrière. Une raison. Gina, elle, lui avait apporté un peu d’affection sans rien en retour. D’ailleurs il ne comprenait pas bien pourquoi. Mais il aimait ça. Et il apprécia le câlin qui s’en suivit. Comme il n’avait pas l’habitude, il ne savait pas toujours comment se comporter mais il finissait toujours par rendre l’étreinte. Gina le remercia. Il ne comprenait pas pourquoi elle le faisait. C’était elle qui méritait les remerciements.

« L’abnégation ça fait partit du boulot de prof ? Enfin… grâce à vous j’ai pu éviter les coups depuis ce jour. Peut-être même que vous m’avez sauvé la vie. Je ne sais pas si j’aurais survécu à des coups toujours plus forts. Mais vous… vous ne les méritiez pas… »

Lui non plus au final. Ils n’avaient été que des victimes. C’était peut-être pour ça qu’ils se comprenaient sur le sujet. Maintenant qu’il y repensait, il culpabilisait de n’avoir rien fait pour Gina. Mais c’était trop tard et elle avait eu la force de se débarrasser de son mari. Noah la laisse le soigner, ne mouftant pas même si cela lui faisait un peu mal. Elle en profita pour lui faire un discours moralisateur pas si barbant que ça au final. C’était même touchant. Personne ne lui avait jamais dit ce genre de choses. Peut-être qu’elle était l’une des rares personnes à réussir à lire en lui. Ou peut-être parce qu’il arrivait à être lui-même avec elle. Il baissa les yeux, songeur. Cela le touchait mais il ne savait pas comment réagir. A quoi bon quitter la ville puisqu’il allait mourir ? Evidemment elle n’en savait rien.

« Si je suis insupportable c’est parce que c’est ce que je veux… C’est ma… façon de me défendre. De me protéger. Et ça marche… Mais… » Mais il était extrêmement seul. Il soupira. « C’est ma ville ici, je n’ai pas envie de partir. Peut-être plus tard oui, j’y songe. Disparaitre, passer à autre chose… » De toute façon c’était ce qui allait arriver puisqu’il allait mourir. Il releva les yeux pour la regarder. « Et puis si je partais, je suis sûr que je vous manquerai… » fit-il avec un petit sourire amusé avant de la regarder non sans une certaine tendresse. « Vous, vous me manqueriez… »

Et c’était sincère. Il commençait à apprécier ses échanges avec son ancienne professeure. Elle semblait voir à travers le masque et Noah appréciait de pouvoir être un peu lui-même et pas cet autre qu’il s’était construit. Gina termina ses soins et proposa de commencer le cours. Après tout il était là pour ça à la base, pas pour parler de son mal-être.

« Un whisky ? » répondit-il avec un léger sourire avant de hausser les épaules « Je ne sais pas trop… Pourquoi pas un peu de vocabulaire pour se chauffer. »

Il se leva pour retirer sa veste, la posant sur le dossier de la chaise sur lequel il était assis, avant de constater que sa chemise était déchirée au niveau du bras. Elle avait dû s’abimer pendant sa descente infernale. Il se rassit en se massant la nuque. Même s’il avait l’habitude des coups et de la douleur – le rodéo n’était pas le métier le plus doux du monde – il avait l’impression que tous les muscles de son corps lui rappelaient leur existence en même temps.

« Vous aimez les orchidées j’espère ? Je n’y connais pas grand-chose en fleurs… Vous aimez les fleurs au moins ? J’aurais bien apporté une bouteille de whisky spéciale de la distillerie familiale mais… je me disais que c’était pas forcément top pour des excuses. »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Ven 26 Jan - 0:21

Gina ne savait plus comment se sentir. Elle était heureuse de constater qu'elle donnait du bonheur à Noah mais en même temps, elle éprouvait une grande tristesse de voir qu'il se sentait aussi seul. La jeune femme avait envie de combler ce manque mais elle ne savait pas comment faire. Il était trop grand pour qu'elle se comporte comme une mère, trop jeune pour n'être qu'une amie. Et puis, elle était aussi son ancienne professeure de langues et elle se disait qu'une relation autre ne serait pas très bien vue au sein de la communauté qui peuplait Pepperville. Elle se doutait bien que Noah se fiche bien du regard des autres mais ce n'était pas le cas de Gina. La jeune femme avait déjà bien de quoi faire jaser les commères qu'étaient ses voisins.

La femme se contenta de lui sourire. Elle ne voulait pas parler de ça, ne voulait pas enfoncer le clou de manière maladroite. Elle ne savait pas quoi lui répondre, elle n'était pas psychologue. Noah semblait souffrir cependant et Gina comprenait que son passé l'avait énormément marqué. Peut être qu'il devrait consulter un psychologue. À l'hôpital il y avait de quoi faire tout de même. Un léger sourire se dessina sur son visage.

« Non, pas vraiment. C'est une qualité que j'ai développé en faisant des enfants... » Avoua la blonde en souriant. « Merci Noah. On a dut vivre une vie antérieure bien cruelle pour être ainsi punis dans celle là. » Lança Gina.

Il était vrai que lui n'avait rien demandé, il était né dans un couple qui n'en voulait pas. Gina ne comprenait pas pourquoi ses parents n'avaient pas préféré placer l'enfant dans un foyer ou dans une famille d'accueil. Ça n'aurait pas pu être pire. Qu'y avait il de pire que de subir les coups d'un parent qui était censé nous aimer ? Elle était déjà stupéfaite que Noah ne soit pas devenu un criminel ou un garçon violent aussi. Il était un bon garçon même si clairement, il pourrait être mieux que ça. La jeune femme l'écouta se confier. Noah devait avoir peur de se retrouver tout seul dans une ville qu'il ne connaissait pas. S'il avait réellement voulu disparaître, il l'aurait fait. Son père avait les moyens, il aurait pu voler de l'argent et s'enfuir. Son cœur se mit à battre dans ses tempes alors que Noah avouait qu'elle lui manquerait. Lui aussi il lui manquerait s'il venait à quitter Pepperville. Mais elle ne comptait pas lui dire. Qu'est ce que ça changerait qu'il sache. La jeune femme se détourna, un peu mal à l'aise malgré que son cœur se sentait gonflé de fierté.

Une fois les soins terminés, Gina proposa se lancer la leçon. Une heure à parler allemand pour perfectionner, converser. Alors, comme pour démarrer, Gina se mit à parler en allemand sans attendre. Elle se leva et se dirigea vers le bar, récupérant deux verres.

« Un whisky, c'est mérité... » Lança la femme avant de les servir. Elle revint s'installer à ses côtés et lui posa son verre sur la table. Gina pinça les lèvres à la question, mal à l'aise. « Non, je n'aime pas les fleurs. Je n'ai pas la main verte. Les plantes que j'essaie de garder ici ont tendance à rapidement mourir... » Avoua Gina dans un allemand parfait. « Mais elle est jolie. Peut être que ma fille saura en prendre soin. Mais tu sais, tu n'avais pas à me faire d'excuses. Aucune... Mais réellement si tu veux me faire plaisir, j'adore aller me promener. Alors, tu aurais pu prévoir une randonnée ! » Lança Gina avec un fin sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Ven 26 Jan - 8:47

Noah n’avait jamais cherché à comprendre les autres. A quoi bon ? Eux ne cherchaient pas à le comprendre non plus. Ils voyaient juste ce qu’il voulait bien montrer, s’arrêtant à ce qu’ils voyaient. C’était sans doute plus simple ainsi pour eux. Et tout le monde n’avait pas envie de se mêler de la vie des autres. Néanmoins Gina semblait faire exception à la règle. Si Noah n’en avait jamais rien su jusqu’à présent, il lui était reconnaissant de ce qu’elle avait fait. Il supposait que c’était avant tout parce qu’elle était professeure mais elle l’informa que c’était surtout parce qu’elle était mère. Avoir des enfants devait changer toute une vie. Heureusement pour Noah, il ne connaitrait jamais ça.

« Visiblement certains n’ont pas développé cette qualité en ayant des enfants… » fit-il en soupirant légèrement, repensant à ses parents avant de sourire à demi « On a dû surtout être de parfaits salopards pour avoir notre vie actuelle. Enfin… y a pas que des mauvais côtés. »

S’il n’y avait eu que de mauvais côtés, il n’y aurait pas eu Gina pour l’aider. Il serait resté seul face à tout ça et il aurait été malheureux jusqu’à sa mort. Pas qu’il était heureux mais au moins il se sentait légèrement mieux. Avoir quelqu’un à qui parler de tout ça le soulageait. C’était aussi l’une des raisons qui le poussait à ne pas partir désormais. Il n’avait pas envie d’avoir à tout recommencer ailleurs alors qu’il avait peu de temps devant lui. Mais ça il ne pouvait pas le dire à Gina. Il préférait profiter de sa présence tant qu’il était encore là. Après tout, s’il partait, elle était bien la seule qui lui manquerait. La professeure d’allemand ne répondit pas en retour. Noah ne s’en formalisa pas. Il supposait bien qu’il était juste un ancien élève pour elle. Oubliant ça, ils se lancèrent sur la leçon. Néanmoins, Gina rebondit sur la plaisanterie et apporta tout de même un whisky. Il prit son verre et le cogna contre le sien.

« Aux coups qu’on a reçu… Plus jamais ça. »

Il colla le verre un instant contre sa joue endolorie, profitant du frais qu’il lui procurait, avant de boire le contenu d’une traite. Gina n’aimait pas les fleurs. Ou en tout cas les fleurs ne l’aimaient pas. Elle parlait allemand et Noah dut faire preuve de concentration pour comprendre tout ce qu’elle disait. Après tout, il était loin d’être aussi à l’aise qu’elle en allemand. Il se sentit un peu bête d’avoir cru que toutes les femmes appréciaient les fleurs. Mais il ne connaissait pas suffisamment Gina pour savoir ce qu’elle appréciait. Elle fit alors une proposition, même si elle insista sur le fait qu’il ne lui devait aucune excuse.

« Randonnée hein ? Hé bien au moins vous ne coûtez pas cher vous. » fit-il en allemand, constatant qu’elle aurait pu lui demander autre chose de plus matériel. « Vous aimez l’équitation ? On pourrait se faire une balade à cheval en se rendant au haras à pieds. Comme ça on combine les deux. Enfin si vous en avez envie… Vous êtes libre ce weekend ? »

Il ne voulait pas insister sur le fait qu’il voulait vraiment s’excuser. D’ordinaire il ne s’excusait auprès de personne après tout. Son allemand était loin d’être parfait et il oubliait parfois quelques mots mais il faisait de son mieux. Pendant qu’il y pensait, il sortit son portefeuille et sortit un billet de cinquante dollars qu’il posa sur la table.

« Désolé, j’ai oublié les bières promises… »

A vrai dire il n’avait pas vraiment eu la tête à y penser avant de venir chez elle mais il doutait qu’elle lui en tienne rigueur puisqu’elle avait déjà exigé qu’il la paye moins. Il l’écouta avec attention continuer son cours, remuant un peu sur sa chaise. Son corps le lançait et il avait du mal à se concentrer totalement. Même s’il avait l’habitude des douleurs, il n’appréciait pas ça et il n’était pas chez lui. Là-bas il avait de quoi se soulager. Mais il n’avait pas envie d’écourter son cours. Car cela signifierait qu’il se retrouverait à nouveau seul, sans Gina.

« Vous n’auriez pas des pochettes de glace ou quelque chose comme ça ? J’irais bien m’allonger dans la neige pour soulager mon corps douloureux mais je n’ai pas envie d’écourter le cours. »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Dim 28 Jan - 21:03

Combien de couples faisaient des enfants sans jamais réussir à les mériter ? Gina n'était pas un exemple en la matière mais elle avait au moins éduqué et aimé ses enfants. Jamais elle n'oserait lever la main sur eux pour son propre plaisir. La jeune femme n'imaginait même pas que l'on puisse faire du mal à un enfant. Quand elle regardait Noah, elle ne voyait pas l'enfant violenté mais l'adulte brisé. On devenait ce que nos parents faisaient de nous. Noah était un garçon sympathique, qui pourrait être plus qu'un simple abruti. Mais visiblement, il ne s'en rendait pas compte ou ne voulait pas s'en rendre compte. Lorsqu'on répète à quelqu'un que personne ne veut de lui, il finit par s'en convaincre. Noah devait sûrement être comme ça. Gina avait envie de l'aider, de l'aimer. Mais c'était compliqué. Compliqué parce que Noah n'était plus un enfant. La jeune femme se sentait un peu démuni.

La jeune homme était gentil, pensant que s'excuser avec une orchidée. Gina n'était pas certaine qu'elle réussisse à garder la plante vivante mais elle ferait de son mieux. La jeune femme rit légèrement -chose rare pour elle- avant de hausser les épaules. Elle posa son regard sur Noah, hésitant un peu. Alors qu'elle enroulait une mèche autour de ses doigts, Gina songeait que ça ne lui ferait pas le moindre mal de sortir, de s'aérer l'esprit. Quitter sa maison, profiter de l'air pur de la montagne et surtout, profiter d'un bon moment.

« Hum... Non, je ne sais pas monter à cheval mais tu peux m'apprendre non ? On peut faire des randonnées quand on est débutants ? » Demanda la blonde.

Gina et Noah terminèrent la leçon. Noah avait fait pas mal de progrès mais il fallait dire que Gina ne l'épargnait pas. Il voulait apprendre alors elle faisait de son mieux pour qu'il apprenne rapidement. Apprendre une langue étrangère quand on était adulte était plus compliqué que lorsqu'on était enfant. Alors, Gina faisait de son mieux. Gina attrapa le billet en se penchant vers Noah pour lui embrasser tendrement la joue.

« Tu te rattraperas la prochaine fois... » Souffla t-elle à son oreille avant de se reculer.

Gina se leva pour aller ranger le billet dans son portefeuille avant d'aller dans la cuisine. Elle attrapa un sachet de petit pois surgelé et vint l'apporter à Noah avant de disparaître à nouveau. Elle revint par la suite avec des vêtements en bons états et une pommade.

« Je vais te mettre de la pommade, ça te fera du bien. Elle a un effet froid... » La jeune femme l'observa. « Le cours est fini Noah, on a assez travaillé. Et j'ai plus très envie de bosser pour aujourd'hui... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Lun 29 Jan - 9:17

Lorsque Gina se mit à rire, même si c’était léger, Noah se demanda s’il l’avait déjà entendue rire, même par le passé. Il n’en était pas certain. Mais il remarqua néanmoins que cela illuminait son visage. Cela lui donnait un côté très attirant. Noah l’observa avec attention alors qu’elle réfléchissait à sa proposition. Contrairement à lui, elle n’avait pas l’air d’avoir déjà fait de l’équitation. Mais elle semblait vouloir apprendre. Noah avait appris tout seul puisque son père n’avait jamais de temps à lui consacrer. Désormais il était un cavalier hors pair, ce qui l’aidait beaucoup pour le rodéo, même lorsqu’il s’agissait de chevaucher des taureaux.

« Je vous apprendrai mais je ne garantis pas d’être un très bon professeur. Ceci dit, ça n’a rien de sorcier pour la base. Et oui, on peut faire des randonnées pour débutants. A vrai dire, le haras nous appartient alors on fait bien ce que l’on veut. Généralement on laisse les débutants s’entrainer un peu dans le manège avant. Mais je serai avec vous et je vous donnerai un cheval paisible et pas craintif. Comme ça vous pourrez profiter sans vous inquiéter. On dit dimanche ? Je passerai vous chercher et on partira d’ici à pieds si vous voulez. »

Noah n’avait pas l’habitude de faire du cheval accompagné mais cela ne le dérangeait pas de partager sa passion. Et la compagnie de Gina lui plaisait. Combiner les deux était une bonne idée au final. Tant pis si l’orchidée ne survivait pas mais il aurait voulu pouvoir apporter les bières qu’il avait promis même s’il supposait qu’il aurait vidé la plupart des bouteilles pour essayer d’oublier son corps et son esprit douloureux. A défaut, il paya Gina. Un deal était un deal. Le geste de la professeur le perturba cependant. Il y avait une tendresse qu’il ne connaissait pas dans ce baiser et il ne sut pas trop quoi en penser. Mais ce qu’elle lui dit à l’oreille le perturba davantage encore. Lorsqu’elle se recula, il tourna la tête vers elle et lui lança un regard brûlant. Il ne savait pas pourquoi mais un geste et quelques mots déclenchaient chez lui une réaction inattendue. Ce n’était pas grand-chose et pourtant il se sentait tout chose. Il ne la voyait plus juste comme son ancienne professeur ni comme une amie naissante mais comme une femme tout à fait désirable. Du coup il ne répondit rien, se contentant de la fixer non sans un certain désir jusqu’à ce qu’elle quitte son champ de vision. Cette coupure le ramena à la réalité et il soupira doucement avant de pencher la tête pour se masser la nuque. A quoi pensait-il donc ?

Gina revint et lui donna un sac de petits pois. Il la remercia et se le colla un instant contre la joue avant de le poser au niveau de ses côtes. Gina réapparue pour lui apporter des vêtements et de quoi l’apaiser.

« A force, je vais finir par emprunter tous les vêtements masculins qu’il vous reste. »

Il se leva de sa chaise et retira sa chemise normalement cette fois, dévoilant les marques des endroits qu’il s’était cogné dans sa chute. Ses côtés et son dos étaient le plus marqués mais il ne s’en formalisa pas. Il avait eu l’habitude. Et puis le rodéo ne le laissait pas toujours intact non plus. Au fond, la douleur était une vieille amie qu’il n’avait jamais vraiment perdue de vue. Gina déclara que le cours était terminé. Voilà qui sonnait très probablement le départ de Noah dès qu’elle aurait terminé de lui appliquer la pommade. Il soupira doucement. Il n’avait aucune envie de rentrer chez lui. Voir son père le dégoutait pour le moment. Il ne lui resterait plus qu’à aller à l’hôtel. Ou alors…

« Ca vous ennuie si je reste ici juste pour cette nuit ? Je n’ai pas réellement envie de rentrer chez moi ce soir… »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  Mar 30 Jan - 23:26

Gina trouvait Noah de plus en plus adorable, mignon, attirant. Il dégageait quelque chose qu'elle n'avait pas ressenti depuis longtemps. Une délicate envie de venir glisser ses doigts dans ses cheveux pour les caresser, s'imprégner de son odeur. Gina ne comprenait pas comment elle pouvait ressentir autant de choses de ce genre pour ce garçon qui avait été son élève. Mais il avait bien grandi depuis. Gina se laissa un peu aller et sourit franchement, hochant son visage.

« Dimanche, c'est parfait Noah... » Lâcha t-elle avec tendresse.

La jeune femme ne cherchait pas réellement à être tendre mais ça venait tout seul, naturellement. Elle ne comprenait pas pourquoi mais elle commencer à s'en fiche, se laissant aller à des émotions perdues depuis longtemps. Gina avait envie de se coller contre lui, de caresser sa joue contre la sienne. Il était plus que désirable. Gina finit par se détourner de Noah, essayant de ne pas succomber à cette tentation.Elle avait bien vu son regard. Un regard qu'elle partageait. La jeune femme préféra s'occuper de le soigner plutôt que de songer à des choses qui feraient trembler le voisinage d'effroi. Gina lui apporta de quoi soulager ses hématomes et des vêtements propres.

« Je m'en fiche, ce sont des vêtements dont je ne veux plus... Il faut bien qu'ils servent... » Lança la jeune femme.

Gina s'installa alors en observant Noah retirer sa chemise, sentant une douce chaleur envahir son bas-ventre. Pourquoi est ce qu'il lui faisait autant d'effet ? La jeune femme secoua doucement son visage et inspira, venant déposer de la pommade sur les marques laissées par sa chute. Ça lui brisait le cœur de le voir comme ça. Pauvre Noah, il n'avait pas mérité un tel châtiment pour si peu. Gina avait la sensation de n'attirer que des ennuis aux autres. Alors qu'elle était concentrée sur les marques pour éviter de se jeter sur Noah comme la faim sur le monde, le jeune homme réclama quelque chose de particulier. Elle haussa les sourcils, levant les yeux vers lui.

« Bien sur... » Lâcha la blonde sans hésitation.

Gina pinça les lèvres. La réponse était trop spontanée, il allait trouver ça étrange venant d'elle. Mais au fond, Gina n'avait pas envie qu'il parte, elle ne voulait pas être seule. La jeune femme soupira doucement puis sourit en observant Noah, se levant à son tour alors qu'elle avait fini de le tartiner de pommade. Elle l'observa un long moment, prenant conscience qu'elle était très près de lui.

« Tu voudras manger des burgers ? Avec des frites maison. Et... J'ai de la bière aussi... » Souffla t-elle.

Elle n'avait toujours pas bougé de sa place, toujours très près de Noah. Elle pinça les lèvres alors que sa main frôla la sienne dans un mouvement de respiration, lui donnant envie de mêler ses doigts aux siens. Inspirant profondément, Gina attrapa le visage de Noah et déposa un baiser tendre sur ses lèvres, se pressant un peu contre lui. Elle rendit le baiser aussi long que possible avant de s'écarter de lui, un peu perturbée de son propre geste.

« Hum... Excuse moi Noah... »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Nouveau départ [Gina]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau départ [Gina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Forest Hill :: Habitations-
Sauter vers: