AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue petit animal !!
Le forum est heureux de t'accueillir, il a ouvert le 04/12/2017
N'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions !
Amuse toi bien ici !
Pour nous faire connaitre, il faut voter !! Clique vite et va chercher tes points dans le sujet !!
Le groupe Both se sent seul
Tout nouveau membre intégrant le groupe Both recevra 300 patounes à la validation
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez | 
 

 Désillusions [Camilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Désillusions [Camilla]  Ven 19 Jan - 13:35

Assis sur son lit, Noah consultait à nouveau les résultats qui certifiaient son futur trépas. Cela tenait tellement à si peu de choses qu’il enrageait intérieurement. Pourquoi sa vie devait-elle s’arrêter ainsi ? Si brusquement ? Si tôt ? N’avait-il pas assez souffert durant son enfance ? D’un geste rageur, il chiffonna les papiers et les propulsa à l’autre bout de la pièce, faisant rebondir contre le mur la boule de papier qu’il avait ainsi formée. A quoi lui servait d’être immensément riche si cela ne pouvait même pas le sauver ? Il soupira et se massa la tempe avant de se lever. Il avait besoin d’air.

Une fois dans l’une de ses voitures de luxe, il roula un moment sans destination précise. Et s’il partait et ne revenait jamais ? Non. Quelque chose le retenait ici. Mais quelle était la finalité s’il mourait ? Les mains crispées sur le volant, il appuya sur l’accélérateur pour filer dans les rues de la ville jusqu’à se garer sur le parking du Valhalla. C’était un peu sa seconde maison ici vu le temps qu’il y passait. Mais plutôt que de sortir prendre un verre tout de suite et se jeter à l’eau, il fouilla dans sa boite à gants pour en sortir un joint. Se donner un peu de courage ne serait pas de trop et il avait besoin de penser à autre chose qu’à la mort.

Fumer cette herbe salvatrice lui fit du bien et eut le don de l’apaiser un peu. Il se sentait déjà moins nerveux. C’était à se demander pourquoi c’était encore illégal dans certains états. Quittant finalement son véhicule, il se rendit dans le bar et vint s’installer au comptoir. C’était d’ici qu’il pouvait mieux la voir. Après tout elle était barman ici depuis un moment. Et il avait du mal à se la sortir de la tête depuis tout ce temps. Paradoxalement, il n’avait jamais pu la toucher. Elle lui résistait, contrairement à la majorité des femmes qu’il avait fréquentées. Et c’était cette résistance qui lui donnait encore plus envie de se rapprocher d’elle, quitte à se brûler les ailes. Il fallait ajouter à ça un petit caractère bien trempé et c’était parfait. Jusqu’à présent il s’était contenté de ces affrontements gentillets entre eux. Mais désormais il voulait plus.

Sans doute allait-elle soupirer en le voyant mais il ne fuirait pas son regard. Jamais. Il la fixait alors qu’elle s’approchait de lui, devant sans doute l’insulter intérieurement. Il fallait dire qu’il se comportait comme le dernier des cons avec elle. Mais n’était-ce pas ce comportement stupide qu’adoptaient les gens devant leur crush ? Cette fois les choses seraient sans doute différentes. Lorsqu’elle s’attarda près de lui, attendant sans doute qu’il donne sa commande, il esquissa un sourire charmeur.

« Bonjour Camilla… Sers moi un bourbon, tu veux ? »

De toute façon elle était là pour ça et ce n’était pas comme s’il ne payait pas. Il était un client généreux. Et tout ça, elle pourrait en profiter davantage.

« A quelle heure tu termines ? »

Parce qu’il avait des choses à dire. Et à faire.


@Camilla Mora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Mora
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Dim 21 Jan - 23:48

Désillusionsl’écœurante odeur du fast-food de la veille fit frémir mes narines et me sortie de ma torpeur. j'étais en sueur, mon te-shirt trempé et une migraine foudroyait l'arrière de mes globes oculaires. encore trop chaud, encore un foutu cauchemar. nuit courte et agitée égal journée foutue en l'air.  encore une inspiration et je réussi à m'asseoir. penchée en avant, mes yeux se révulsèrent quand je senti le vomi faire un aller-retour dans ma gorge. mes pensées s'échappèrent peu à peu en quelques volutes  fumées. il était déjà tard et l'heure du travail avait sonné. sérieusement, pourquoi avoir accepté ce boulot de barmaid, les pourboires étaient atroces et se coltiner des affreux jojos tous les soirs, c'était le summum. et bien évidement, après deux mois passés ici, le courage de parler à nova ne s'est toujours pas pointé. alors c'est le boulot, six jours sur sept, en espérant qu'elle ne vienne pas au valhalla.

un anti-migraineux et trois cafés plus tard, je marche, le nez planté sur mes baskets, en direction du bar. qui sait, ça fera peut-être comme dans les films, une collision, un regard et un coup de foudre. j'oublierai peut-être que j'ai vu nova, main dans la main avec une autre. six minutes de retard, mais je reste planté devant la porte de service, enchaînant les clopes. c'est quand je me rends compte que ça n'arrange pas mes céphalées que je décide de passer l'entrée. un sourire à alexis pour lui montrer qu'elle pouvait partir, et me voilà dans le tourbillon de la vie de pepperville. un ivrogne par-ci, un mari infidèle par là, un chômeur encore.

je sers un mojito à une femme esseulée quand j'entends sa voix. je me dirige vers lui et patiente impatiemment en attendant qu'il daigne commander. noah était typiquement le garçon lourd qui essayait de draguer une femme jusqu'à ce qu'elle craque. ça m'amusait, parce qu'en réalité, je voyait bien qu'il essayait avec moi, mais je n'étais pas du genre à mettre des vents aux garçons simplement en leur disant que j'étais gay. la plupart du temps ils se lassaient. mais pas noah, et j'avoue que ça commençait fortement à m'agacer.

- bonjour noah, de rien noah.

un s'il te plait aurait été la moindre des choses, et je ne laissais jamais quelqu'un être impoli quand j'étais de service. à quelle heure je termine ? il était vraiment sérieux ? je le laissa poireauter un petit moment et soupira.

- je viens de commencer, donc je finis tard, très tard. trop tard pour toi sans doute.

@noah anderson

 ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Lun 22 Jan - 9:40

Camilla lui prêtait enfin attention. C’était sans doute parce que son travail l’y obligeait mais au moins elle le salua et sembla réclamer une politesse dont il avait fait fi jusqu’à présent. Au moins elle ne se laissait pas démonter et ne semblait pas craindre qui il était. Elle l’amusait. Il se mit à sourire en coin, les coudes appuyés sur le comptoir.

« C’est à se demander comment tu as encore ce job en étant ainsi avec les clients. Allez, sers moi ce bourbon… Peut-être même que tu auras un merci. »

Il n’allait quand même pas lui donner ce qu’elle voulait tout de suite. Après tout, le client était roi non ? Des clients impolis elle devait en voir tous les jours. Mais il sentait qu’elle ferait bien une exception juste pour lui. Juste pour l’emmerder. Mais il était prêt à jouer à ce jeu si c’était ce qu’elle voulait. Ils verraient bien qui était le plus têtu des deux. Peut-être que cela durerait jusqu’à ce que la jeune femme termine son travail. Elle finit par lui révéler qu’elle venait de commencer. C’était peut-être faux. Peut-être qu’elle disait juste ça pour l’emmerder. Mais il s’en fichait. En tout cas, elle ne semblait pas vouloir savoir pourquoi il lui demandait ça. Il haussa les épaules et sourit en tapotant légèrement le comptoir.

« Oh, j’ai toute la nuit… J’attendrais. Un bourbon m’aiderait à patienter. »

Il la fixa toujours en souriant. Il allait lui en falloir beaucoup plus que ça pour le pousser à bout ou attendre une autre réaction de sa part.

« Je prendrai bien un truc à grignoter aussi. Ce que tu veux. Surprend moi. »

Bon là il jouait avec le feu. Au pire il ne mangerait pas mais cela l’amusait. Néanmoins, il avait des choses à lui dire et il préférait être seul avec elle à ce moment là. Dès qu’il verrait une opportunité de la coincer quelque part, il irait lui parler. Peut-être finirait-elle par aller dans la réserve. Seule. Ce serait le moment parait. Mais encore fallait-il que cela arrive.


@Camilla Mora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Mora
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Lun 22 Jan - 22:04

Désillusionsil me rappelait un peu le premier garçon qui m'avait dragué, maladroitement, et où je m'étais rendue compte de mon attirance pour les femmes. ce n'était en rien de sa faute, mais, c'est après lui que je compris que je ne ressentais aucun désir pour aucun autre homme. j'étais loin d'être le cliché de la gay que tout le monde perçoit. et ça me desservait parfois. même si j'aimais jouer un peu avec les hommes, c'était vraiment fatiguant de me faire draguer par ces derniers.
j'essuyais les verres encore chauds sortis du lave-vaisselle en dessous du comptoir tout en essayant de l'ignorer. mais faire abstraction de noah anderson, c'est très très compliqué. levant les yeux au ciel et poussant un long soupir significatif, je l'écoutais nonchalamment.

- tu sais que tu ressembles à un enfant impertinent.

c'était une question rhétorique, et il le savait. dos à lui pour attraper la bouteille de bourbon, j'osais espérer trouver un stratagème pour le faire partir, ou au moins le faire taire. mais rien. le bruit du liquide glissant dans le verre rond et transparent me donnait fortement envie de m'en servir un. il a toute la nuit, vraiment ? ses répliques m'exaspéraient au possible. je le sentais coriace et j'allais servir un autre client en espérant que chloé puisse me sauver. accoudé au bar, un sourire niais sur le visage, il en rajoutait encore. je sortis un petit bol et le plongea dans l'immense sac de cacahuètes. il glissait sur le comptoir et je ne leva même pas les yeux vers lui. c'est à ce moment là que vint mon salut, une soudaine envie de faire pipi. je tourna les talons, contourna le bar et me dirigea rapidement vers les toilettes.

@noah anderson

 ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Mar 23 Jan - 9:03

Camilla n’était pas en forme ce soir. D’ordinaire elle était bien plus incisive que ça. Mais au moins elle restait sur ses positions. Néanmoins, Noah en avait assez qu’on le traite comme un enfant. Même si au fond, c’était un peu ce qu’il était avec elle. Après tout, il passait son temps à la chercher et la jeune femme semblait perdre patience. Mais malgré tout, elle lui servit son bourbon. Il le prit avec un petit sourire satisfait.

« Tu vois quand tu veux. »

Bon par contre pour la surprise du repas, on repassera. Elle s’était contentée de cacahuètes. C’était toujours ça de pris mais il s’attendait à quelque chose d’un peu plus consistant.

« J’espère que tu comptes pas sur les pourboires des clients pour survivre. »

Bon il se doutait bien qu’elle était comme ça juste avec lui, parce qu’il le méritait. Mais il ne pouvait s’empêcher de la chercher, c’était comme ça. Il but une gorgée de son verre avant de la voir s’éloigner. Il ne la quitta pas des yeux alors qu’elle entrait dans les toilettes. C’était sa chance. Il abandonna son bourbon et ses cacahuètes et entra dans les toilettes des femmes, entrouvrant juste la porte pour voir si il y avait quelqu’un d’autre qu’elle. Personne en vue. Il entra pour de bon. Il regarda les différentes portes et une seule était fermée. Celle où elle se trouvait. Ils ne seraient donc pas dérangés. Il veilla à fermer la porte principale à clé au cas où et se dissimula sur le côté pour qu’elle ne prenne pas peur en le voyant. Il attendit qu’elle sorte des toilettes et la plaqua alors contre le mur. En fait il réalisa qu’il ne savait pas trop quoi dire.

« Ecoute Camilla… J’en ai marre de tout ce petit manège… Tu me détestes vraiment ? Je ne te déteste pas… Tu me plais… vraiment. »

Se confier sur ce genre de choses n’était pas facile pour lui.


@Camilla Mora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Mora
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Mar 13 Fév - 17:51

Désillusionsj'avais toujours essayé de me retenir, aller dans les toilettes publiques, même si je nettoyais celles-ci, me répugnait. et qui plus est, cet endroit ne m'apportait que des souvenirs douloureux. des souvenirs là où les fluides corporels des humains se déversaient, étranges. quoique, bien souvent, c'est ici que les gens se promettent de ne plus boire, pour ne plus vomir tripes et boyaux, pour ne plus coucher avec n'importe quel inconnu tout autant ivre. mais moi c'était encore un lieu qui me rappelait nova. c'était ici où, un peu pompettes, on avait failli faire l'amour. elle m'avait ramené à la raison, pas terrible pour une première fois. nova, nova, nova. finalement, heureusement que noah était là pour me changer les idées de temps à autre.

je me concentrais sur le liquide chaud qui coulait entre me jambes en chantonnant un petit air colombien quand j'entendis la porte se fermer à clé. étrange. j'ai du rêvé, il n'y avait même pas de filles au bar ce soir, et je sais qu'entre collègues, une seule à le droit à une pause à la fois.
j'eu même pas le temps de réagir que je senti un bras me plaquer contre le mur en face de la porte.
noah. il avait le regard un peu étrange, comme si il n'avait pas conscience de ce qu'il avait fait.

- anderson. dis-je avant même qu'il parle.
tu pourrais au moins me laisser me laver les mains non ?

je l'écoutais en roulant des yeux. je le trouvais finalement touchant, peu sûr de lui. contrairement à son habitude. je ne voulais pas jouer avec lui plus longtemps mais en même temps j'avais envie de lui rendre la monnaie de sa pièce.

- c'est pas que tu me plais pas.. c'est juste que..

je laissa ma phrase en suspens, histoire qu'il pense avoir un peu de chance et d'espoir. je sais, c'est pas très gentil, mais après tout, je suis pas cam' pour rien.

@noah anderson

 ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Mar 13 Fév - 18:44

Ici, dans les toilettes, Noah était certain que personne ne viendrait les déranger. Surtout qu’il avait bien pensé à fermer la porte à clé. Il ne voulait pas que Camilla puisse prendre la poudre d’escampette avant qu’il n’ait le temps de dire ce qu’il voulait. Il s’attendait bien à ce qu’elle râle, le repousse, mais il voulait qu’elle l’écoute. Il en avait assez de leurs bagarres verbales même s’il aimait ça. Il voulait plus.

Alors qu’il la plaquait contre le mur, il hésitait sur ce qu’il allait dire. La jeune femme ne semblait même pas perturbée plus que ça par le fait de le voir là et de se faire malmener ainsi. Elle se permit même de lui balancer une réplique cinglante au visage comme si cette situation était tout à fait ordinaire. Clairement, elle ne craignait pas qu’il lui fasse quoique ce soit. Pourtant, il aurait aisément pu. Il en avait la force, ils étaient seuls et personne ne pouvait entrer. Mais ce n’était pas ça que Noah avait en tête pour le moment. Alors il se lança. Il s’attendait à une gifle. Ou pire, un rire. Mais la jeune femme n’en fit rien. Il crut presque qu’elle lui avouait qu’il lui plaisait aussi. Néanmoins, sa réponse sonnait comme un « non » tout en laissant un vague espoir. Pourquoi ne disait-elle pas la suite.

« C’est juste que quoi ? Dis moi !! Si c’est à cause de nos engueulades… c’est juste que ça m’amuse ! Et dis pas le contraire, toi aussi… T’as du caractère, ça me plait. Mais j’en peux plus de tout ça. Je veux plus. Alors… qu’est-ce qui va pas ? On peut peut-être arranger ça… »

Il attendait, plein d’espoir. Il se surprenait lui-même à tenir de tels propos. Ce n’était… pas lui.


@Camilla Mora
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Mora
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Mar 13 Fév - 18:58

Désillusionsil m'amusait, beaucoup même. le voir là comme ça, rempli d'espoir, les yeux brillants et pleins d'étoiles comme un enfant voyant le père noël pour la première fois. je crois bien que jamais un homme n'avait été aussi insistant avec moi. jamais personne ne m'avait fait de déclaration de ce genre en fait, à part nova, mais elle comptait pas. enfin elle comptait trop. j'aurais pu le repousser, je savais que j'avais la force nécessaire si il ne s'y attendait pas. mais je n'avais pas peur de lui, je n'ai jamais eu peur de lui en fait. finalement, il était vraiment chou, il s'excusait presque d'avoir était rude avec moi. je pourrais craquer et lui dire que non, j'étais homo. mais il avait toujours cet air insolent, trop fier de lui qui m'exaspérait. et puis, je connaissais noah, du moins sa réputation, coureur de jupons. il devait un peu payer pour tout ce qu'il avait fait à ces pauvres filles qui voyaient en lui le prince charmant.
ce fut assez facile grâce à sa dernière phrase. qu'est-ce qu'il entendait par là ? mes narines tremblèrent et je serrais les dents pour éviter d'exploser de rire, mais c'était vraiment plus fort que moi et je lâcha un rictus puis me mordis la lèvre inférieure.

- excuse moi c'est juste que.. tu veux dire quoi par "on peut peut-être arranger ça ?"

je ne savais pas encore comment ça allait finir et quand j'allais lui dire la vérité, tout ce que je sais c'est que je pouvais être très gentille, comme très méchante.

@noah anderson

 ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  Mar 13 Fév - 19:07

Elle allait finir par le rendre fou. Elle laissait sa phrase en suspens comme si elle ne voulait pas lui dire la suite. Il commençait à croire qu’il n’y avait pas de suite et qu’elle se foutait de lui. Il fronça les sourcils, un peu perdu. Jusqu’à présent il n’avait jamais essayé d’aller vers quelqu’un. C’était lui qui décidait, lui qui dominait. Là il se sentait juste perdu et il détestait ça. Alors qu’il essayait pour une fois, cela semblait se retourner contre lui. Mais il ne voulait pas tout laisser tomber parce qu’il y avait un peu de résistance. Elle allait finir par cracher le morceau. Si elle posait des questions c’était qu’elle s’intéressait non ?

« Mais je ne sais pas Camilla, ça dépend de toi ! Dis moi donc ce qui te gêne et… peut-être que je pourrais changer si c’est moi le problème. Arrêtons de tourner autour du pot… Tu ressens rien ? »

Cela commençait à le rendre fou de devoir lui tirer les vers du nez ainsi. Bien qu’il n’était pas de nature violente, il commençait à ressentir un agacement qu’il ne connaissait pas. Pire que tout, cette situation le faisait se sentir vulnérable, comme si l’armure de sarcasme qu’il portait en permanence était trouée. Mais c’était ce qu’il fallait s’il voulait être sincère non ?


@Camilla Mora
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Désillusions [Camilla]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Désillusions [Camilla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Piège et Désillusions
» CAMILLA R. DAVIS : Je t'aime déjà,qui que tu sois.
» Opérations, désillusions, déceptions. [PV Ketsueki Yami ; Saibogu Oniri]
» Stairway To Heaven [Sakura]
» désillusions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Old Pepperville :: Le Valhalla-
Sauter vers: