AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue petit animal !!
Le forum est heureux de t'accueillir, il a ouvert le 04/12/2017
N'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions !
Amuse toi bien ici !
Pour nous faire connaitre, il faut voter !! Clique vite et va chercher tes points dans le sujet !!
Le groupe Both se sent seul
Tout nouveau membre intégrant le groupe Both recevra 300 patounes à la validation
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez | 
 

 Trouble [Gina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Trouble [Gina]  Jeu 11 Jan - 9:37

Penché vers la fenêtre de sa chambre, Noah observait l’extérieur. Il neigeait. Pas beaucoup mais il neigeait. Voir la neige tomber le rendait toujours un peu nostalgique. Cela lui rappelait quand il se calait sous une grosse couette avec un bol de chocolat chaud qu’il s’était préparé lui-même quand il était petit. C’était l’un des seuls bons souvenirs qu’il avait de son enfance. Pour lui la neige n’évoquait rien de plus qu’un état agréable. Ce n’était même pas synonyme de noël et du vieillard barbu qui allait avec puisque son beau-père lui avait balancé la triste vérité dès qu’il fut en âge de comprendre. De toute façon, ce n’était pas comme s’il recevait de cadeaux de la part de sa mère et lui alors ça ne changeait pas grand-chose. Au fond il pensait qu’il n’était pas assez sage pour mériter des cadeaux ou encore de l’amour. Qu’avait-il pu bien faire dans une vie antérieure pour mériter ça ? Ce souvenir le rendit amer et il eut envie de frapper quelqu’un. Pas de chance pour lui, il n’avait personne sous la main et il n’avait pas envie de malmener un domestique. Eux se pliaient toujours à sa volonté alors il n’y avait rien d’amusant à s’en prendre à eux. Il se demandait comment on pouvait être servile à ce point. A croire que certaines personnes étaient faites pour être dominées. Mais ce n’était pas le cas de Noah.

S’éloignant de la fenêtre, il descendit à l’étage et attrapa ses clés de voiture avant de se rendre au garage. Bien qu’il utilisait principalement ses voitures de sport, vu le temps qu’il faisait en ce moment il préféra opter pour son gros 4x4. Si c’était pour se retrouver coincé dans un fossé à cause de la neige, ce n’était pas la peine. Au volant du 4x4, il roula un peu et s’arrêta devant le Valhalla. Quand il n’était pas en forêt ou en train de faire du rodéo dans l’endroit prévu à cet effet, il venait bien souvent ici. Il regrettait d’ailleurs que la saison de rodéo soit finie. Il y en aurait une nouvelle au printemps mais il trouvait le temps long. Il adorait observer les gens venir le voir, l’acclamer alors qu’il tenait bon sur le dos du cheval ou du taureau qu’il chevauchait. Cela le grisait. Au moins il avait le sentiment d’être aimé et apprécié. Là, pendant l’hiver, c’était plus morne et il passait bien souvent son temps à boire ou à jouer aux cartes. Et c’était bien ce qu’il comptait faire.

Mais à peine entré, un homme le percuta et le verre de vin qu’il tenait à la main eut vite fait de se répandre sur le bas de la chemise de Noah qui venait tout juste d’ouvrir sa veste.

« Bordel mais tu peux pas faire attention, pauvre con ?! »

L’homme, visiblement ivre, le regarda d’un air mi désolé mi interrogateur. Visiblement il ne comprenait pas trop pourquoi on lui criait dessus. Agacé, Noah l’attrapa par le col, ouvrit la porte et le jeta dehors, dans la neige. Bien qu’il n’était pas videur, il estimait que l’affront qu’il venait d’essuyer suffisait à justifier son acte. Et de toute façon il n’allait certainement pas s’excuser. Ce n’était pas lui qui était en tort. Sauf que désormais sa chemise était tâchée. Par chance elle était noire et ce n’était que le bas qui avait été touché. Il se dirigea vers les toilettes et nettoya un peu la tâche comme il put. L’odeur avait du mal à partir mais tant pis, il ferait avec, n’ayant pas envie de retourner au manoir.

Après avoir quitté les toilettes, il s’invita à une table de jeu sans demander l’avis à qui que ce soit. Qui serait assez fou pour le chasser ? Ici tout le monde le connaissait de près ou de loin. Et la plupart savait qu’il valait mieux le laisser faire ce qu’il voulait sous peine que cela finisse mal. La partie de poker à laquelle il s’était joint lui fut favorable. A vrai dire il se moquait de gagner pour l’argent. Il n’en avait clairement pas besoin. Mais il aimait gagner pour gagner. Parce qu’il était un gagnant et que plus jamais il ne voulait perdre face à quelqu’un. De toute façon, puisqu’il était persuadé qu’il allait mourir, il voulait que chaque moment aille dans son sens. Et, hasard ou non, il rafla la mise, dépouillant ses adversaires petit à petit. Peut-être que la chance était avec lui. Ses adversaires semblaient blasés d’avoir perdu jusqu’à leur dernier cent. Armé de sa liasse de billets fraichement gagnés, il la déposa sur le bar.

« C’est ma tournée. Fais chauffer les verres. »

Autant faire plaisir à toutes les personnes présentes. Les hommes avec qui il jouait semblèrent retrouver leur bonne humeur à cette annonce. Comme s’ils ne réalisaient pas que c’était avec leur argent à eux qu’il offrait tout cela. Noah eut un sourire ironique puis s’installa au bar, attendant que le barman lui serve son bourbon habituel. Il avait déjà bu quelques verres pendant la partie mais il ne comptait pas arrêter en si bon chemin. Il n’y avait plus que l’alcool qui le faisait vibrer de toute façon…


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Ven 12 Jan - 18:03

La jeune femme était assise au comptoir, à moitié affalé dessus. Elle soupirant d'ennui tandis que son interlocuteur lui racontait des histoires dont elle se foutait complètement. De temps en temps, elle hochait la tête, faisant croire qu'elle s'intéressait à ce qu'il disait mais elle passait son temps à vider son verre et à regarder l'heure. Si elle avait su, elle se serait bourrée la tronche chez elle, tranquillement devant sa télé. Histoire de ne pas avoir un emmerdeur suspendue à sa jupe. Gina connaissait cet homme, un ancien ami de son ex mari. Elle le soupçonnait même de la surveiller et de faire des rapports à son ex-mari. Enfin, elle ne l'espérait pas, craignant que l'autre se pointe à nouveau malgré que le divorce fut officiel il y a trois mois désormais. En fait, elle avait très peur qu'il cherche à prendre sa vengeance. Dans son dos, il y avait du bazar mais ça ne la fit même pas bouger.

Finalement, la demoiselle se leva en s'excusant avec un faux sourire qu'elle perdit aussitôt qu'elle eu le dos tourner. Elle avait grand besoin d'aller se rafraîchir aux toilettes. La jeune femme se dirigea d'un pas peu assurée, déjà bien atteinte niveau alcool, vers les toilettes. Elle commença par se tromper de porte, faisant râler les hommes présents. « Ah la ferme ! » Beugla t-elle avant de se glisser dans les toilettes pour dames, espérant que l'autre débile se tire avant qu'elle n'en sorte. Gina ouvrit la fenêtre et se hissa sur le marchepied qui traînait là, posant ses fesses sur le rebord des lavabos. « Tous des crétins... » Souffla la femme en fouillant dans son sac pour en tirer une cigarette et l'allumer. Tirant doucement, elle recracha la fumée pas la fenêtre et soupira doucement, se tourna pour inspecter son visage dans le miroir. Elle remarqua la petite cicatrice sous son œil. Un trait, tout léger mais bien là. La jeune femme savait que son corps avait gardé des stigmates de son passé et elle savait aussi qu'elle serait à jamais marqué mentalement par son ex-mari. En fait, il la hantait encore. Parfois, elle en faisait des cauchemars ou avait l'impression qu'il l'épiait, qu'il était là, pas loin. Elle restait persuadée qu'il reviendrait se venger et elle avait besoin de profiter. Seulement, il faudrait que son fils soit majeur, pour qu'il puisse s'occuper de sa sœur.

Doucement, elle passa une main sur son visage et se détourna de son reflet. C'est fou comme elle se détestait. C'était de sa faute. Elle détestait ce qu'elle était et ce qu'il avait fait d'elle. Gina aurait aimé changer de vie mais son passé devait ne plus lui coller à la peau. Ça faisait six mois maintenant qu'elle goûtait à une vie normale, une vie pleine de liberté. Ils pouvaient enfin faire des soirées pizzas devant la télé, aller au cinéma sans se prendre la tête sur le programme, partir en vacances, aller au restaurant. Gina ne marchait plus la tête baissée craignant de croiser le regard d'un homme et de subir les foudres jalouses de son mari. Elle souriait, s'amusait, profitait de ses enfants. Mais elle buvait aussi énormément. La jeune femme termina sa cigarette et alla la jeter dans les toilettes avant de tirer la chasse d'eau. Elle retourna s'asseoir au comptoir, remarquant que le type chiant était enfin parti. Alors qu'elle allait commander un verre, une voix s'éleva dans son dos. Merde, il était toujours là. Elle se tourna vers lui mais à peine eut elle le temps d'ouvrir la bouche qu'il la gifla avec violence, la faisant tomber de son tabouret, sonnée. Qu'est ce qu'il lui prenait ?? Il la pointa d'un doigt accusateur. « C'est pour tu sais qui ça !! Salope ! » Avant de quitter le pub sans un mot de plus. « Fils de pute... » Marmonna la femme en se frottant la joue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Dim 14 Jan - 13:53

Noah pensait enfin pouvoir profiter de son verre tranquillement. La soirée semblait plutôt calme si on oubliait l’ivrogne qui lui avait renversé son verre dessus. Il détestait sentir le vin ou l’alcool à trois kilomètres mais la flemme l’emportait sur tout le reste. Au pire il ne s’attarderait pas. Alors qu’il portait le verre à ses lèvres, la personne située non loin de lui le percuta avant d’atterrir sur le sol, propulsée par un connard qui la menaçait. Noah remarqua juste que son verre venait de se renverser sur lui. Encore de l’alcool gâché et une chemise qui était bonne pour la poubelle à force. Noah se leva, trempé d’alcool, pestant.

« Bordel ! »

Il se tourna pour voir qui était le responsable de cette réussite. Une femme, celle qui l’avait percuté, était encore au sol et l’homme semblait vouloir quitter le bar après son forfait. Noah ne comptait pas le laisser s’en tirer à si bon compte. Sa chemise, merde ! Le but n’était pas de défendre la femme, tout ça n’était pas son problème. Mais il ne supportait pas qu’il ne s’excuse pas de l’avoir inclus dans la chute malgré lui. Il rattrapa l’homme, le fit se retourner et lui administra une bonne droite.

« La prochaine fois que tu règles tes comptes, fais ça ailleurs connard… » marmonna t-il avant de le pousser dehors

Deux personnes jetées dehors dans une même soirée… Il allait songer à devenir videur. Il soupira puis retourna vers sa place. La femme semblait avoir du mal à se remettre debout. Il avait tapé trop fort ? Noah l’aida à se relever parce qu’elle était dans le passage. Il lui attrapa la main et la remit sur pieds, la glissant sur le tabouret avant de se poser à son tour. En l’observant, il constata que ce n’était pas la gifle qui l’avait sonnée mais plutôt l’alcool qu’elle avait dû ingurgiter. A force de la regarder, il réalisa qu’il la connaissait. Il fronça des sourcils interrogateurs et songeurs. Où l’avait-il déjà vue… ? Puis l’un de ses sourcils se haussèrent dans une moue à demie sûr de lui.

« Madame Howard… ? »

Sa professeur d’allemand. Voilà longtemps qu’il ne l’avait pas vue. Visiblement les hommes aimaient toujours autant la frapper. Il n’était pas au courant de tout mais il se souvenait avoir apprécié les cours avec elle. Même si il valait mieux ne pas la contrarier.

« Vous fêtez quelque chose ? » demanda t-il vu son état d’ébriété déjà avancé « Vous buvez quoi ? » demanda t-il ensuite en faisant signe au barman de s’approcher pour prendre la commande

Après tout il avait payé sa tournée et elle ne semblait pas encore en avoir profitée. Il en profita lui même pour se recommander un bourbon. Jetant un œil à sa chemise, il soupira et reporta son regard sur la femme à ses côtés.

« Toujours prof ? »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Dim 14 Jan - 15:16

Gina avait l'habitude d'en prendre plein la gueule. Au final, certains hommes ne semblaient pas apprécier le fait qu'elle est fait partir son ex-mari. Il n'y avait vraiment que les attardés pour croire qu'une femme méritait des claques. Mais c'était ainsi. Tout ça ne la touchait plus mentalement, ce n'était plus que des blessures physiques. Sa joue serait en feu quelques minutes, ça finira par lui passer de toute manière. La jeune femme soupira doucement, paillonnant des paupières pour se remettre les idées en place. Alors qu'elle essayait de se relever, une main se tendit vers elle. Sans regarder son possesseur, Gina la prit et se redressa.

« Merci ! » Souffla la jeune femme avant de s'installer sur son tabouret.

Sa joue lui lançait. Ce fils de pute n'y avait pas été de main morte. Parfois, Gina se disait qu'elle ferait mieux de quitter cette ville. Ville remplie de connards qui n'avaient jamais levé le petit doigt pour l'aider. Qui n'était pas au courant que son mari lui tapait dessus hein ? Plongée dans ses pensées, Gina ne remarqua pas le regard insistant du jeune homme assis à côté d'elle. Elle aurait eu tôt fait de l'envoyer balader si ça avait été le cas. La femme finit par tourner son visage vers lui alors qu'il l’interpellait. Haussant les sourcils, elle l'observa un long moment, pinçant les lèvres de contrariété. Il la connaissait. Elle ne voyait pas qui il était. Elle devait fouiller sa mémoire alcoolisée et elle trouvait ça compliqué. Gina détourna le regard et ferma les yeux, agitant la main pour avoir un verre, demandant des glaçons avec.

« Je ne sais pas ce que je fête mais ça ne semble pas plaire à tout le monde... » Grimaça la femme en frottant doucement sa joue. « Je bois de la vodka. »

Le jeune homme prit la commande finalement. Gina insista sur les glaçons dans son verre, demandant presque à ce que la vodka soit noyée. Une fois le verre sur le comptoir, elle l'attrapa et le plaqua contre sa joue brûlante de douleur, soupirant doucement de soulagement. Elle glissa un regard au jeune homme.

« Oui, toujours... Je ne compte pas m'arrêter maintenant... »

Plus elle l'observait et plus elle se disait qu'elle le connaissait. Il avait du être son élève. Elle se demandait depuis quand ses élèves avaient été aussi sexy. Gina fronça les sourcils, chassant cette idée rapidement. Il devait avoir au moins dix ans de moins qu'elle et ce n'était pas correcte de sa part de penser à une chose pareille d'un ancien élève. La jeune femme fouilla douloureusement sa mémoire avant de prendre conscience de qui il était.

« Noah... Noah Anderson... Le Don Juan toujours fourré au fond de la classe avec son fan girl club... Je me souviens de toi. Je me souviens aussi que tu n'apprenais pas énormément de choses dans mon cours. J'espère au moins que ça t'a permit de draguer des filles durant tes voyages... » Marmonna Gina.

Elle ne comptait plus le nombre d'élèves qui ne s'étaient que brièvement intéressés à ses cours. Sauf que lorsque l'on voulait voyager ou bien entrer dans une grande université, avoir plusieurs langues à son actif n'était pas quelque chose de négligeable. La femme vida son verre d'une traite et le posa sur le comptoir, en face d'elle.

« Alors... Qu'est ce que tu deviens en dehors d'un pilier de comptoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Dim 14 Jan - 16:54

Gêneur dégagé, il pouvait enfin profiter de la soirée. Enfin il l’espérait. La femme qui se tenait à côté de lui semblait déjà avoir bien profité. C’était peut-être pour ça que cela avait dégénéré. Noah connaissait vaguement l’histoire de cette femme mais constatait que même sans son mari, elle prenait toujours cher. En tout cas elle n’était pas assez saoule pour manquer encore de répartie. Noah poussa un souffle amusé.

« On ne peut pas plaire à tout le monde… La joie des uns fait le malheur des autres il paraît. »

Et inversement. Il se demandait si sa mère avait été heureuse de le malmener. Y avait-elle pris du plaisir ? Certainement sinon pourquoi l’aurait-elle fait ? Il chassa cette pensée et lui commanda un verre de vodka puisque c’était ce qu’elle voulait. Il se moquait d’être responsable de l’alcoolémie des autres. Cette femme était assez grande pour savoir ce qu’elle faisait et ce n’était pas lui qui allait lui dire qu’il fallait peut-être arrêter là les frais. Elle noyait sans doute ses soucis dans l’alcool. Et ça, il était très bien placé pour le comprendre.

Madame Howard était toujours professeure. Cela ne l’étonnait pas. Elle semblait aimer son métier. Peut-être n’avait-elle que ça après tout. Cela lui faisait étrange de revoir une professeure qui avait été la sienne après tout ce temps. Il la voyait différemment maintenant. Elle Dégageait une aura particulière. Surtout une aura alcoolisée mais il y avait autre chose. Quelque chose de magnétique. Ou alors c’était parce qu’il avait trop bu. Jusqu’à présent il l’avait surtout vue comme une prof trop sévère.

Elle finit par le reconnaître à son tour. L’espace d’un instant il crut qu’il allait lui dire qui il était. Cela ne l’aurait pas surpris. Des élèves elle avait du en voir défiler un certain nombre depuis le temps. Et il avait vieilli. Néanmoins, il fut ravi de voir qu’elle se souvenait de lui. Il aimait fait une impression sur les gens, quelle qu’elle soit. Et il s’amusa de voir le souvenir qu’elle gardait de lui. Il se remémora ces moments et ne put qu’en sourire. Malgré son état déjà partiellement alcoolisé, il se souvenait bien de tout ça.

« L’argent est une langue universelle, pas besoin de s’ennuyer avec l’apprentissage d’une autre langue pour la drague… Les billets suffisent. » répondit-il en allemand, non sans un accent « Content de voir que vous vous souvenez de moi… Vous voyez, j’ai quelques restes. » ajouta t-il dans sa langue maternelle

Il n’avait pas forcément été l’élève le plus assidu mais il avait fini ses études obligatoires. Désormais il ne comptait plus remettre les pieds dans une école. A quoi bon s’ennuyer avec tout ça. Il allait mourir de toute façon ! Gina vida son verre et Noah haussa les sourcils.

« Une autre ? »

Après tout, il avait gagné au poker. Il pouvait se le permettre. Avec ou sans ça. La femme, bien qu’en état d’ébriété, ne semblait cependant pas à court de conversation. Il l’observa d’un air ironique. C’était elle qui parlait de pilier de bar ?

« Héritier. Champion de rodéo. Pilote de derby. Dans l’ordre que vous voulez. » répondit-il avant de finir son verre. Il se massa la barbe puis jeta un œil vers l’extérieur. « Et accessoirement, je fais vivre le bar. »

Avec tout ce qu’il dépensait ici, les propriétaires ne devaient pas avoir à se plaindre. L’alcool le rendait d’humeur joyeuse pour le moment et il lui fit un grand sourire.

« Je vais fumer, vous en grillez une aussi ? »

De mémoire elle fumait. Mais peut-être que sa mémoire lui jouait des tours.


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Dim 14 Jan - 22:00

Gina se foutait de ne pas plaire aux autres. Elle, ce qu'elle voulait en réalité, c'est qu'on lui foute la paix. Si seulement les hommes pouvaient lui foutre la paix et pas passer leur temps à lui taper dessus. Enfin bon, un jour elle allait finir par en tuer tellement elle commençait à en avoir marre d'être prise pour cible. Son ex-mari avait encore des amis ici et ses amis ne semblaient pas avoir apprécié que Gina le mette dehors. N'ayant plus rien, et subissant les menaces de Gina, il avait décidé de quitter la ville. Mais pour combien de temps encore ? Ça Gina n'en savait rien. Et alors que le gros lourd l'avait abandonné en la giflant violemment, un tout autre genre d'homme lui tenait compagnie. Enfin, Gina ne le voyait pas comme un homme mais comme un gamin à qui elle avait appris l'allemand et le russe. Noah semblait avoir gardé des bases et Gina grimaça légèrement, ne se souvenant pas de lui avoir appris ça.

« Ton accent est... à revoir quant à cette phrase, elle fait beauf au possible. Bordel mais d'où tu sors ? Des années 80 ? » Soupira Gina. « Je me souviens surtout des élèves du fond et de ceux de devant... Et de ceux qui sont revenus me voir après leur diplôme. Pas ton cas... »

Il est vrai que Gina appréciait que les élèves reviennent la voir, simplement pour la saluer. Elle soupira doucement et termina son verre. Noah lui proposa aussitôt de lui en offrir un autre. Gina haussa les épaules, agitant la main.

« La même chose alors... »

Gina passait son temps à se noyer dans la vodka. Elle rentrerait chez elle à pieds, comme toujours. De toute manière, elle n'avait rien à faire le week-end. Jouer les mamans sages à la maison dans une soirée plan-plan devant la télé ne l'intéressait pas. Ses enfants sortaient et Gina n'avait pas envie de rester seule à la maison. Elle tomberait en dépression. Elle doutait sincèrement que ce soit mieux que d'aller au bar pour se noyer dans la vodka. La jeune femme leva son regard vers Noah.

« Tout ça. Wouah... Je savais que le russe et l'allemand te serait utile dans ta vie... Surtout quand on est héritier, champion de rodéo et pilote d'une voiture retapée qu'on va défoncer en fonçant d'en d'autres voitures retapées. Mais j'aime bien le Derby. La bière est pas mal, l'ambiance est cool et la moutarde des hot-dog est bonne... » Lança Gina avec ironie.

La jeune femme se leva, acquiesçant à la proposition d'aller fumer. Elle attrapa son verre et quitta le bar, s'installant sous le perron, sur un banc en bois. Elle sortit son paquet et en tendit une à Noah, attendant qu'il la prenne pour allumer la sienne.

« Bon alors Noah. Tu en as mis combien enceinte ? Combien en as-tu brisé ? Et surtout, la question importante. Combien t'en as baisé ? » Demanda Gina le plus naturellement du monde.

Il valait mieux pour Noah qu'il n'approche pas trop son fils, n'ayant aucune envie qu'il devienne comme lui. Quoi que son fils n'était clairement pas riche et ne risquait pas de se pavaner devant les autres nanas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Lun 15 Jan - 8:25

A quoi bon apprendre une langue étrangère quand on parlait la langue universelle ? Noah n’avait jamais bien compris l’intérêt, même dans le cadre de son héritage. Il n’avait jamais vraiment fait d’effort pour être un bon élève dans ce genre de cours, préférant utiliser ce temps pour des choses plus agréables, comme le lui avait fait justement remarquer son ancienne prof. Néanmoins, il parlait un minimum allemand. Il lui arrivait parfois de parler avec des amis d’autres nationalités. Enfin, plus des contacts que des amis. Mais connaitre des gens un peu partout pouvait être pratique. Gina ne manqua pas de se moquer de lui, ce qui le fit rire. Il n’était jamais revenu voir le moindre professeur. A quoi bon ?

« Peut-être que vous devriez me donner des cours particuliers alors. J’ai besoin de pratiquer. »

Alors qu’il disait cette phrase, il songeait à ce qu’il se passerait si c’était le cas. Il doutait qu’elle accepte, surtout vu son état et même sans ça. Mais et pourquoi pas ? Il commençait à la voir autrement que comme un professeur.

« Non, les années 80 c’est plutôt votre période je crois, justement. C’est pas comme ça qu’on draguait à votre époque ? Sincèrement Madame Howard, n’allez pas me faire croire que vous auriez été heureuse de me revoir. Voir des bons élèves, ça fait plaisir. Les autres, on s’en cogne. »

Enfin c’est ce qu’il supposait. Mais comme il avait déjà pas mal bu, il ne supposait plus grand-chose. Il finit par hausser les épaules et lui commanda à nouveau une vodka. Gina semblait avoir trouvé un nouveau passe-temps. Autre que celui de servir de punching ball. Quoi que ça, c’était pas sûr vu qu’elle venait de se faire frapper. Noah avait tout un tas de passe-temps et il ne manqua pas de l’en informer vu qu’elle lui posait la question, même s’il n’était pas sûr que ça l’intéressait vraiment.

« Oubliez pas pilier de bar aussi. Et il n’y a pas que dans des voitures retapées que j’aime foncer. » fit-il avec un demi sourire amusé, buvant une gorgée « Vous venez au derby ? J’espère que vous viendrez m’encourager alors… Je vous paierai une bonne bière et un hot dog… »

Noah termina son verre. Mieux valait ne pas approcher une flamme trop près d’eux. Néanmoins il proposa de fumer. L’air frais leur ferait du bien et le goût de la nicotine lui manquait. Il quitta le bar et s’installa sur le banc sur lequel Gina était posée. Il attrapa une cigarette du paquet, la colla entre ses lèvres et se pencha pour qu’elle l’allume puisqu’elle avait le briquet dans les mains, ne craignant même pas qu’elle lui crame la tronche à cause de son état d’ébriété. Si près, il pouvait sentir son parfum. Il n’était pas désagréable bien que l’odeur de l’alcool prenait le dessus. Il se recula et l’observa alors qu’elle semblait s’intéresser à sa vie sexuelle. Il ne put s’empêcher d’emmètre un rire amusé devant cette question inattendue. Tripotant machinalement le bas de sa chemise mouillée par l’alcool, il fit une moue songeuse, cherchant dans ses souvenirs avant de hausser les épaules. L’espace d’un instant, sa mâchoire s’était crispée mais il s’était vite repris. Il avait bien mis une nana enceinte mais il préférait l’oublier.

« Franchement, vous m’imaginez papa ? Trop de responsabilités. J’ai eu la chance d’esquiver ça. Et puis, j’ai brisé personne. J’ai jamais rien promis à qui que ce soit. Après je suis pas responsable des filles qui s’accrochent un peu trop. Mais elles savent à quoi s’en tenir généralement… Pour le reste, je tiens pas un livre de comptes. Vous croyez qu’on fait ça, nous les hommes ? Qu’on a un mur sur lequel on fait un petit trait quand on en a sauté une ? Quoique c’est pas bête comme idée mais il va falloir un grand mur alors. » répondit-il avant de la fixer « Pourquoi ces questions ? Vous êtes jalouse ? » demanda t-il avec un sourire

Il profitait de la vie et il ne comptait pas changer ça. A quoi bon ? Rien ne l’empêchait d’agir ainsi. Qui est-ce que cela gênait après tout ? Il n’imposait rien à personne et se faisait plaisir. Il tira un peu sur sa cigarette, faisant rougeoyer la braise dans la nuit.

« Et vous, combien de bouteilles par jour ? »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Lun 15 Jan - 13:42

Gina observa Noah pendant un long moment, se demandant si sa proposition était sérieuse. Des cours particuliers pourraient l'aider financièrement non ? Elle n'avait pas songé à se proposer. Elle n'était même pas sûre d'avoir des élèves. La jeune femme finit par se détourner, ne répondant rien. L'alcool devait sûrement lui faire dire des choses qu'il ne pensait pas. La femme soupira doucement et s'étira alors que son verre était vide désormais. Si Gina avait de la répartie, Noah n'en manquait pas non plus. Restant le plus naturelle du monde, Gina haussa les sourcils, songeuse.

« Oh... Je ne sais pas, j'étais trop petite pour draguer à cette époque. Mon époque c'est plus... Les années 90 ! Le siècle de ta naissance si je ne me trompe pas ! » Lança la jeune femme. « Eh bien, j'apprécie de revoir chacun de mes élèves, les bons, les moins bons. À votre manière, vous avez tous laissé une trace dans mon esprit. Cependant, arrête avec le Madame Howard... Gina ça suffira... »

C'était sûrement l'approche de la quarantaine qui faisait qu'elle n'aimait plus qu'on l'appelle Madame Howard ou alors le fait qu'elle portait encore le nom de son ex-mari, pour que ses enfants et elle portent le même nom. D'ailleurs, ses élèves ne l'appelaient plus Madame Howard mais Gina. Ils l'avaient toujours appelé comme ça. La jeune femme aimait avoir une certaine proximité avec ses élèves, ça rendait toujours les cours plus faciles et surtout, elle préférait être proche d'eux pour leur donner l'envie d'apprendre. Ce n'était pas simple de faire apprendre des langues aussi compliquées mais les élèves avaient sûrement moins l'impression d'être dans une salle de classe quand elle faisait ça.

« Oh je serais ravie de venir agiter ma petite pancarte !! » Lança t-elle avec un sourire ironique. « Go noah ! Go ! » S'agita la femme en faisant semblant d'agiter une pancarte au dessus de sa tête.

Gina leva les yeux au ciel en secouant son visage. Il s'imaginait quoi ? Qu'elle allait venir en mode groupie pour l'encourager ? Elle n'avait plus quinze ans. Finalement, Gina se retrouva dehors, verre à la main, clope au bec, assise sur le banc. Elle savait bien que Noah avait été un Don Juan et qu'il avait été rare qu'une fille le repousse. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait croisé des groupes de filles, jasant sur le beau gosse riche. À l'époque ça avait bien fait rire Gina. Elle l'avait vu briser des cœurs, jouer les caïds et faire la roue tel un paon. Mais aucune n'avait eu l'air d'être assez bien pour lui. Jamais il ne s'était attachée à l'une d'elle sérieusement, préférant les utiliser comme vide couilles, leur promettant des choses qui faisaient pétiller leurs yeux amoureux pour au final se rendre compte que la chute n'en serait que plus douloureuse. Lui, en revanche, ça ne l'avait jamais dérangé. Mais Gina, se connaissant, aurait certainement craqué pour lui si elle avait eu le même âge. En revanche, connaissant son caractère, elle ne se serait sûrement pas laissée faire aussi facilement.

La jeune femme se faisait curieuse, cherchant à savoir comme se déroulait la vie amoureuse scandaleuse du jeune homme. Il était digne de devenir une star de soap opéra. Gina l'observa, n'étant pas du tout convaincue par ce qu'il lui disait. Buvant une gorgée de vodka, Gina haussa les épaules.

« Boarf, rien promis, c'est ce que tu penses... Après je n'ai jamais dis que je te voyais père mais je te demandais combien tu en avais mis enceinte... » Tirant sur sa cigarette, Gina dodelina de la tête. « Certains le font... Vu que tu es un Don Juan, je me disais que toi aussi... » S'amusa t-elle à répondre.

Gina soupira doucement, se mordillant la lèvre. Si elle ne se cachait pas de boire le week-end, être traitée d'alcoolique lui plaisait moyennement. La femme se leva, jetant son mégot sur le sol et terminant son verre.

« Tu devrais te changer, tu vas attraper froid avec ta chemise mouillée... Viens à la maison, j'ai des affaires d'homme dont j'aimerai me débarrasser... » Lança Gina en s'éloignant, se dirigeant chez elle à pieds.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fana des bagnoles

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Lun 15 Jan - 14:25

Gina ne répondit pas à sa proposition. Sans doute avait-elle autre chose à faire ou elle estimait qu’elle n’avait pas à perdre de temps avec un mauvais élève. Elle devait même penser qu’il se moquait d’elle alors que pas du tout. Même s’il était riche, il n’avait jamais eu de professeur particulier et cela l’amusait de s’imaginer les différences entre les cours classiques et ceux là. Et puis Gina avait du caractère. Et il aimait les femmes avec du caractère. Les serpillères, ce n’était pas pour lui. Elles étaient tout juste bonne à servir de défouloir sexuel, sans plus. Mais il était vrai qu’il n’avait jamais vraiment eu besoin de parler allemand pour draguer. L’anglais lui avait suffit. Quoique quelques mots prononcés avec un accent anglais faisaient parfois frémir les filles.

« Vous ne vous trompez pas, en effet. Quoi, vous ne draguiez pas dans le bac à sable ? Je suis sûr que vous les faisiez fondre avec votre frimousse… » répliqua t-il d’un air amusé, faisant courir ses doigts sur son verre « Hé bien mieux vaut tard que jamais non ? A vrai dire, je pensais plus que cela vous ennuierait de me revoir, Gina. »

Dans l’esprit de Noah, Gina restait sa professeure. Mais maintenant qu’il avait grandi, elle ne l’était plus et il devait faire avec. Il eut un peu de mal à l’appeler par son prénom cependant. Mais après tout, pourquoi pas ? Elle ne devait pas aimer porter encore le nom de son ancien mari. Il ne comprenait pas bien pourquoi elle l’avait gardé après tout ce qu’il lui avait fait subir. Cela devait sans doute être plus pratique. Enfin, ce n’était pas comme si c’était là un nom aussi prestigieux que celui que portait Noah. Il s’amusait à imaginer Gina en train d’agiter une pancarte pour l’encourager, même s’il savait que tout ça n’était qu’ironique. Pas encore trop saoul pour ne pas remarquer une ironie aussi évidente.

« Go trouduc’ ! Go ! Ca m’irait aussi si ça vous convient mieux. » répondit-il avec un sourire amusé « Au moins je saurai que c’est moi. Vous n’avez jamais eu envie d’essayer ? Ca défoule… »

Peut-être que c’était ce qu’il lui fallait. Mais tout cela n’était pas son problème. Des problèmes il en avait d’autres et il n’avait aucune envie de se prendre la tête avec ceux des autres. Gina s’intéressa néanmoins aux éventuels déboires de sa vie amoureuse. Jamais il n’avait trouvé chaussure à son pied. Aucune fille n’avait été suffisamment intéressante pour qu’il ait envie de plus qu’une vague histoire de cul. De toute façon, à quoi bon désormais ? Il préférait profiter comme il l’avait toujours fait. Voir d’éventuels cœurs brisés ne l’émouvait même pas. Ce n’était plus son problème. A quoi bon se marier quand on voyait parfois certains résultats ? Il n’y avait qu’à voir les déboires de Gina.

« J’ai épousé personne donc j’ai rien promis. Peut-être qu’il y a eu des petits Noah, je ne sais pas. Personne n’est venu s’en plaindre ou me réclamer quoique ce soit. Et je suis certain que ça aurait été le cas si jamais je m’étais reproduis. L’appât du gain triomphe toujours. Et puis je préfère ne pas compter, juste… profiter. Faire un concours tout seul n’a rien d’intéressant. »

Il s’étonnait d’ailleurs qu’aucune fille n’ait jamais essayé de le faire chanter ou de lui imposer un marmot qui n’était même pas de lui. Sans doute savaient-elles qu’il valait mieux ne pas lui chercher des noises sous peine de violentes représailles. Et ce ne serait évidemment pas physique. Il espérait que cela ne change jamais mais comme il avait l’assurance qu’il allait mourir, il ne faisait plus tellement attention à ce genre de choses.

Comme elle l’avait cherché, il ne s’était pas gêné. Mais Gina sembla mal le prendre. Elle n’assumait pas de boire autant ? Lui s’en moquait, ce n’était même pas méchant. En la voyant jeter son mégot et finir son verre, il supposait qu’elle allait le planter là en le traitant de con. Mais non. Elle lui proposa même de venir chez elle. Il la regarda s’éloigner un peu avant d’écraser sa cigarette sur le banc, se levant à son tour.

« Hé bien si ça peut rendre service… Mais venez là, j’ai ma voiture… »

Il se dirigea vers son 4x4 qu’il déverrouilla et grimpa au volant, attendant que Gina s’installe avant de démarrer, quittant le parking. Il avait trop bu pour ne pas se faire arrêter par la police mais il se sentait capable de conduire sans problème. Ce n’était pas comme si Pepperville s’étendait sur des centaines de kilomètres. Et puis il suffisait de ne pas se faire contrôler.

« Vous habitez où ? »


@Gina Howard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gina Howard
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  Lun 15 Jan - 22:12

Gina n'avait pas le souvenir d'avoir dragué avant le lycée. D'ailleurs, elle a eu sa première fois assez tardivement et ce fut avec son premier fiancé. Le père de ses enfants. La jeune femme avait d'autres choses à penser à l'époque, comme ses études. Elle adressa un sourire à Noah, haussant les épaules.

« Je préférai faire des châteaux de sable... »

La conversation allait bon train. La jeune femme se plaisait à discuter avec son ancien élève. Comme quoi, même de les revoir lui faisait plaisir, quoi que Noah en pense. La jeune femme trouvait qu'il avait changé physiquement, forcément il avait vieilli un peu. Il n'avait pas pris en maturité en revanche. Gina secoua son visage alors qu'il se traitait de trouduc', ne répondant même pas. Il n'avait pas besoin de s'insulter de la sorte, Gina n'était pas aussi méchante que ça. La jeune femme soupira doucement, fixant le fond de son verre.

Quelques minutes plus tard, elle était dehors avec Noah, parlant de ses conquêtes. Gina pinça les lèvres. Il s'imaginait que les gens tenaient les promesse de mariage ? La jeune femme n’espérait pas parce qu'il risquait de tomber de haut. Le mariage, ses promesses, tout ça c'était du vent. C'était comme de souffler dans le cul d'un cheval, ça ne servait à rien. Gina pinça les lèvres et soupira doucement.

« Le mariage c'est de la merde... » Lâcha le jeune femme.

Finalement, Gina se leva, proposant à Noah de venir se changer chez elle. Elle avait des affaires de son ex mari encore et en profiterait pour brûler le reste. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle avait tant repousser ce moment. Peut être qu'elle avait besoin de courage ou de lâcher prise par rapport à son passé. Alors qu'elle pensait y aller à pied, Noah l'interpella pour qu'elle monte dans sa voiture. Tournant les talons, Gina le rejoint à son 4x4 et grimpa dedans, lui donnant son adresse. Il ne fallait pas longtemps pour rejoindre sa maison. Tout était encore éteint. La voiture de son fils et le scooter de sa fille n'était pas là, signe qu'ils étaient encore dehors. Une fois que la voiture fut garée, Gina alla ouvrir et entra dans la maison, allumant les lumières.

« Tu as faim ?? » Demanda la femme en jetant son manteau sur une chaise dans l'entrée. « Installe au comptoir... »

La jeune femme se dirigea vers la cuisine où elle commença à préparer de quoi faire des burgers. Pendant que les steaks cuisaient, elle sortit une bouteille de vodka et la posa sur le comptoir qui séparait la cuisine du salon. Elle posa deux verres à shot puis les remplit. Alors qu'elle prit le sien, elle le toqua contre l'autre.

« Santé ! » Lança la jeune femme avant de s'envoyer le contenu dans le gosier.

Une fois le verre vide, elle le reposa et fila chercher une chemise propre et sèche et un pantalon au cas où, lui amenant le tout.

« Tiens, tu peux te changer. »
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Trouble [Gina]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouble [Gina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» L'Histoire de Trouble or Misery .
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» Quand la neige éclatante trouble les esprits... [PV Yuko]
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Old Pepperville :: Le Valhalla-
Sauter vers: