CalendrierCalendrier  FAQFAQ  Accueil  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  
Version 6 : Prochain arrêt : Galaxy

Et voilà déjà la sixième version de Pepperville.
Vous pouvez aller la commenter dans ce sujet.
Faire grandir Pepperville

Pour faire grandir Pepperville, il faut voter ! Alors n'oubliez pas d'aller voter dans ce sujet
Voter vous rapporte des patounes. Mais surtout, ça vous rapporte des potes pour RP.
On les veut !

James attend son fils. Rosamund attend son lord friendzone. Sookie attend son meilleur ami.
Tess attend sa grand-mère. Emily attend son père et son frère. Gina attend ses enfants. Hal attend son lien vaguement romantique.
Alexis attend le reste de sa famille. Clémentine attend le reste de sa famille.

Partagez | 
 

 Une inconnue pas si inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
En ligne
avatar
Ayden J. Pemberton
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Dim 7 Jan - 22:36


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   Ayden était désolé d’apprendre que Lexie avait subit une agression. Aucune femme ne devrait à avoir à subir une telle violence. Le jeune homme avait toujours été un grand fervent défenseur de la cause féminine. Il ne supportait pas qu’on puisse soumettre une femme parce qu’elle était justement de sexe féminin. « Je suis désolé pour toi Lexie… Vraiment » dit-il en dardant sur elle, un regard presque tendre. Elle ne méritait pas d’être ainsi plongée dans un monde de peur. « Tu ne crains rien à Pepperville et si jamais quelqu’un t’importune, tu connais maintenant quelqu’un de la police. Je peux te donner mon numéro personnel si cela peut te rassurer » ajoute-t-il pour la mettre en confiance. Pour le coup, il en oubliait presque Anna pour se concentrer uniquement sur Lexie. Ayden avait bien un défaut : il avait le cœur sur la main et l’envie farouche de protéger la veuve et l’orphelin. Il ne tenait plus le compte du nombre de fois où même en dehors de son service, il était venu en aide à un concitoyen. Laura avait tendance à dire qu’elle s’était mariée à un flic déjà marié à sa carrière. Aujourd’hui, il n’avait plus personne pour lui rappeler de vivre pour lui. Un rire quitta sa gorge quand quelques instants plus tard, elle qualifiait les gens de la ville de bizarre. « Les derby ici sont un véritable sport national, il va falloir vous y faire. Et puis, comme vous l’avez dit, vous êtes curieuse et la curiosité a toujours du bon » rétorquait-il en conservant un sourire amusé. En tant que flic, Ayden était on ne peut plus curieux alors ce trait de caractère avait tendance à être une qualité à ses yeux. Décidément, Lexie était vraiment d’une très bonne compagnie. Le jeune homme devait se forcer à garder à l’esprit qu’il cherchait surtout à la démasquer.

« Vous êtes sûre que cela va aller ? Je peux vous raccompagner chez vous si vous ne vous sentez pas à l’aise » proposa-t-il aussitôt en se retenant à grande peine de la prendre dans ses bras tant elle semblait à bout de nerf. Que fuyait-elle ? Ou plutôt qui ? Le mystère s’épaississait et Ayden ne rêvait que d’une chose : le percer. Néanmoins, l’envie réelle de prendre soin de Lexie le taraudait.


AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie A. Droski
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Lun 8 Jan - 18:10


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   Je n'avais pas du tout pour habitude de parler de mon agression, je n'avais pas envie qu'on me montre de la pitié ou qu'on croit que je suis faible. Bien au contraire, je voulais me montrer forte pour cette nouvelle vie que je voulais me faire. Mais là c'était sortis tout seul de ma bouche, peut-être qu'il finira par ne plus trop me poser de questions sur mon passé et donc le convaincre que je ne suis pas cette Anna qu'il semble connaitre. Mais j'avoue que le dire me faisait encore mal car cette agression était encore trop récente pour moi et j'avais beaucoup de mal à m'en remettre et surtout je ne suis pas du genre à aller en parler à quelqu'un, bien au contraire, je préférais tout garder pour moi. Ses paroles me réchauffaient le coeur et surtout elles étaient sincères, je savais que lui il ne cherchait pas à me prendre en pitié. " Merci... Je n'en ai jamais parlé." Et disons que j'en avais pas du tout envie d'en parler, puis je ne le connaissais pas beaucoup même si plus les minutes passaient et plus j'avais envie de lui faire confiance, même si c'est vrai qu'il semblait me connaitre, mais dans son regard je voyais bien qu'il ne cherchait plus à me poser des questions sur Anna. " Je n'ai pas pour habitude de demander de l'aide... Mais je veux bien merci Ayden. " C'est vrai que c'était très gentil de sa part de me proposer son numéro si j'avais besoin de quoi ce soi, même si l'appeler allait me demander beaucoup d'efforts surement. Il m'intriguait beaucoup, je n'arrivais pas à bien le cerner et mon côté méfiant prenait le dessus, mais le côté touché était là aussi, j'étais vraiment perdu. Puis il semblait tellement sympa, il avait même réussi à me faire rire quand il me parlait du Derby, un sport que je ne connaissais pas du tout mais qui avait l'air très important dans cette ville, donc je devrais surement me mettre à connaitre ce sport. " Bon j'irais surement voir ce qu'est ce sport alors, il faut que je recherche les règles. Je dois me mettre aux coutumes de cette ville. " Je faisais un petit sourire, cet homme était vraiment différent des autres hommes que j'avais rencontrés, même de ceux qui faisait tout pour me protéger. Et en tant que flic, je ne voyais pas en lui du mal.

Mais le petit moment de bonheur que j'avais ressenti était de courte durée, j'avais vu cet homme au loin je n'étais pas folle, il était bien là à m'observer et ça me faisais peu, tout de suite je stressais en espérant vraiment que je ne risquais rien ici. Je commençais à me plaire un peu dans cette nouvelle ville. Je faisais en sorte de rester concentré sur Ayden et sur ce qu'il me disait, mais mon esprit était un peu ailleurs. " J'ai Meiko pour me protéger... Mais je veux bien... Merci, je suis sûr que j'ai halluciné. Ce n'est rien, nouvelle ville donc il faut que j'arrive à me mettre à l'aise et que je me sens en confiance. "


AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Ayden J. Pemberton
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Ven 12 Jan - 1:20


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

    « Ce n’est jamais évident d’en parler » dit-il compatissant sans pour autant verser dans la pitié mielleuse. Une femme n’aime pas quand un homme ressent de la piété surtout après une confession de ce genre. « Mais je suis heureux de cette preuve de confiance » ajoute-t-il car après tout, ils ne se connaissent pas et Lexie lui a fait part d’un fait important de son passé, ce qui, quelque part, le touche réellement. Ayden a de toute manière toujours éprouvé une forme d’empathie spontanée pour le commun des mortels. C’est plus fort que lui, il ne peut pas s’empêcher de se sentir touché par la vie des autres, par leurs joies, leurs peines. Etre flic, c’est aussi ça à ses yeux : être capable de ressentir de l’empathie pour son prochain pour pouvoir mieux l’aider. A ce titre, il essaie réellement de se montrer à la hauteur. Oui, on peut dire que cet homme à le cœur sur la main mais n’allait pas croire non plus que c’est un bisounours bien trop gentil. Cet homme était entrainé pour le combat mais aussi, avait un instinct de chasseur. « Ce n’est jamais facile de demander de l’aide ! Je suis le premier à le reconnaitre… Si vous avez l’occasion de le demander à mes deux petites sœurs, elles vous feront la même réponse : c’est un âne buté qui ne sait pas demander de l’aide ou alors il le fait quand c’est trop tard » répondit-il avec un léger rire. Quoiqu’il en soit, il sortit une carte de visite de son portefeuille avant de prendre le stylo dans la veste intérieure de sa veste. Encore une déformation professionnelle, il avait toujours de quoi écrire sur lui. « Tenez » dit-il en lui tendant la fameuse carte où il venait d’inscrire son numéro de portable personnel, au dos. « Oh si vous tapez ça sur google, je suis certain que vous aurez toutes les règles sinon… Je crois qu’il doit bien avoir des livres traitants du sujet à la bibliothèque » reprit-il le fil de la conversation .

Ils étaient là, à converser bien gentiment quand Lexie changea totalement d’attitude. Ayden ne comprenait pas beaucoup mais elle lui expliqua avoir cru voir un homme un peu plus loin, en train de l’observer. Il fronça les sourcils, cherchant des yeux, un tel individu mais il ne vit rien. Si jamais Lexie était bien la femme qu’il s’imaginait qu’elle était, peut-être que ses craintes étaient justifiées. « Vous allez voir, Pepperville est une ville où on se sent bien… Mais en attendant, je vais vous raccompagner et m’assurer qu’il n’y a personne qui rôde chez vous ou dans les environs. C’est le moins que je puisse faire… On y va ? »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie A. Droski
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Ven 12 Jan - 17:40


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   Mon agression très peu de personnes étaient au courant, juste mon père et les hommes avec qui ils travaillaient. Et lui-même savait très bien que c'était de sa faute si j'avais été agresser, je lui en voulais tellement que maintenant je voulais reprendre ma vie en main et surtout me méfier de tout le monde. Mais je ne suis pas naïve, je sais très qu'en ayant une personne de sa famille dans la mafia, on ne puisse pas s'en sortir aussi facilement. En tout cas maintenant que j'étais face à Ayden, j'avais comme une envie de lui faire confiance et c'est pour ça que je lui avais dit pour mon agression. " Je n'aime pas qu'on voit mes faiblesses. Pour être franche je ne fais plus confiance en qui ce soit." Puis je voyais bien en lui qu'il ne cherchait pas à me prendre par pitié. Et moi qui voulais le fuir il y a quelques minutes, mais maintenant c'était totalement différent ce qui me surprenait au fond de moi. La confiance avait disparu en même temps que ce moment-là où malheureusement je n'arrivais pas à oublier et depuis des peurs s'était créé en moi. En tout cas ça faisait plaisir de voir quelqu'un en qui je pouvais avoir confiance même si c'est vrai que je cherchais pour le moment à me protéger avant de donner entièrement ma confiance. Surtout quand je ne connaissais pas la personne et que celle-ci était un flic, le genre de personnes que je fuyais le plus possible, je ne voyais que des gens qui me voulais du mal. "Je ne demande jamais d'aide, je préfère me débrouiller toute seule, ce qui n'est jamais la bonne solution je sais bien. Elles ont de la chance d'avoir un grand frère pour les protéger. J'ai un côté têtu aussi donc je comprends tout à fait. " Je faisais petit sourire, on se ressemblait de ce côté-là en tout cas, aussi têtu que moi. Je prenais ensuite sa carte vraiment touchée par son geste, c'était très gentil. J'avais décidé de mettre de côté méfiance pour le moment. "Merci beaucoup! J'essayerais de vous appeler si besoin. " Je rangeais sa carte dans ma poche en lui faisant un petit sourire en continuant de faire connaissance avec lui. " J'irais me renseigner alors et si je ne comprends pas je vous demanderais. "

Mais la joie disparaissait bien trop vite quand j'avais cru voir cet homme un peu plus loin en train de nous regarder. Tout de suite je voyais bien qu'il me voulait dû mal, il était là pour moi ce qui me faisais tout de suite peur tout de suite. J'avais appris à être très observatrice et donc maintenant j'avais peur et même Meiko était méfiante en ce collant à moi. Je faisais en sorte de cacher ma peur, mais Ayden s'en était tout de suite rendu compte et encore une fois il cherchait à me protéger. " Vous n'êtes pas obligé, je ne veux pas vous déranger. " C'est vrai que j'étais un peu gêné, mais ça faisait plaisir en tout cas . "Mais d'accord merci beaucoup. Vous êtes quelqu'un de très gentil Ayden. " Je lui faisais un petit sourire alors qu'on prenait la route pour rentré chez moi. Je gardais Meiko contre moi alors qu'on atteignait le bout du parc et je sursautais alors qu'un homme partait en courant en nous voyant. Par reflexe je me rapprochais d'Ayden, c'était bien cet homme que j'avais vu tout à l'heure et il prenait la fuite bien plus loin. Je ne cherchais même pas à le rattraper, je voulais qu'on me laisse tranquille. "Je me sentirais mieux une fois chez moi. "

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Ayden J. Pemberton
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Dim 14 Jan - 0:56


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

    « C’est triste… Vous devriez faire le contraire.. Il n’y a rien de honteux ou de dangereux à exprimer ses faiblesses car c’est ce qui nous rend humain dans le fond » dit-il. Il ne la jugeait pas, comprenant que l’on arrive pas à ce genre de pensées d’un claquement de doigts. Lexie avait dû vraiment en baver pour se dire qu’il valait mieux paraitre fort dans une armure rutilante plutôt que de prendre le risque, une nouvelle fois, de tendre la main. Pour le coup, ce serait hypocrite de sa part étant donné qu’il faisait un peu la même chose auprès de ses proches. Il souriait, affirmait que tout allait bien dans sa vie mais une fois chez lui, loin de tout témoin, il laissait son masque se briser. Non, Ayden n’allait pas très bien : il était rongé par la culpabilité, le désespoir et l’amour. Son amour pour Laura le rongeait car il ne pouvait plus l’exprimer librement. Il ne pouvait plus lui dire qu’il l’aimait, il ne pouvait plus la serrer dans ses bras, l’embrasser ou encore lui faire l’amour. Il n’y avait plus personne pour rire de ses blagues idiotes ou encore pour s’offusquer que la cuisine n’était pas le lieu idéal pour faire l’amour. Laura avait toujours eu cette manie de protester pour mieux s’abandonner entre ses bras. A présent, il n’avait plus que son oreiller à enlacer le soir, s’imaginant sa femme entre ses bras. « J’ignore si elles sont chanceuses ou non car elles râlent souvent après moi » rigole-t-il. Parler avec Lexie lui faisait du bien et le brun avait beaucoup de mal à se dire que tôt ou tard, il allait abuser de sa gentillesse pour obtenir des réponses à ses questionnements de flic. Enfin, il ne voulait pas y songer, pas maintenant.

Pour l’heure, il voulait simplement profiter de sa compagnie, la découvrir et la protéger. Lexie n’était pourtant pas le cliché de la femme fragile et sans défense. Il sentait qu’elle avait plus de ressources que cela, qu’elle était de la trempe des battantes. Que voulez-vous, il était ainsi : le défenseur de ses dames, le preux chevalier. « Vous savez, même si vous n’en avez pas besoin, vous pouvez m’appeler ! » dit-il en lui faisant un petit clin d’œil complice. Si Lexie avait besoin d’un ami, il postulait bien volontiers. Ami ou pas, il ne voulait pas la laisser seule en sachant qu’elle craignait un homme. « Cela me dérange pas… Raaah arrêtez de me remercier, je vais finir par avoir la tête qui enfle » rigole-t-il avant d’ajouter. « Puis, rien que votre sourire suffit à me remercier donc… pas besoin ! On pourrait peut-être se tutoyer ? » proposait-il alors qu’ils marchaient côte à côte, leurs chiens les suivant. Un homme détalla pourtant rapidement devant eux et sans le vouloir, Ayden passa son bras autour des épaules de la jeune femme pour la rapprocher de lui. « Nous y allons… Je peux rester si cela vous..te va ? »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie A. Droski
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Dim 14 Jan - 13:04


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   
Il n'avait pas tort, je devrais essayer de m'ouvrir aux autres et surtout de montrer mes faiblesses n'était pas une honte. Mais le milieu dans lequel grandit ne m'avait pas permis de voir ça. Mais maintenant je n'étais plus là-bas, donc je devais changer ma façon d'être. Puis Ayden me le montrait bien et j'avais réussi à me confier petit à petit ce qui ne faisait pas de mal surtout de ne pas voir de pitié dans son regard. " Disons que je n'ai pas été élevé comme ça. on m'a toujours dit qu'à partir du moment où ont montré ses faiblesses, on peut plus facilement se jouer de nous. Mais je suis d'accord, puis on a tous des faiblesses. " Mais voilà, dans le milieu de la mafia c'était totalement différent, c'est pour ça que j'en étais parti, je ne supportais plus ce mode de vie, car la faiblesse de mon père c'était moi et donc je devais me protéger, une agression pour l'atteindre suffisait amplement pour moi. J'en souffrais encore et mon corps aussi vu qu'à quelques endroits j'avais des hématomes qui avaient beaucoup de mal à partir. Et pourtant ça faisait un moment cette agression. Mais pour montrer ses faiblesses il fallait avoir confiance en la personne en face de nous, et ça j'avais beaucoup de mal. Mais bizarrement avec Ayden c'était différent, j'avais cette envie de lui faire confiance et pourtant c'était un flic, ce qui me faisait prendre trop de risque. En tout cas j'aimais bien parler avec lui et je me mettais à rire en l'entendant parler. " Je n'ai ni frère, ni soeur, mais à ce que j'ai appris il y a souvent des disputes.Donc avec beaucoup d'amour quand même au fond. " Je gardais son numéro dans ma poche que j'enregistrerais dans mon téléphone, je savais qui appeler si besoin. "Je serais vous appelez alors si besoin. " Je faisais un petit sourire en coin alors que je me perdais quelques secondes dans ses yeux.

On commençait ensuite à prendre le chemin du retour pour rentrer chez moi vu qu'il m'avait proposé de me raccompagner ce qui était très gentil de sa part. Car j'avoue après avoir vu cette gomme au loin j'avais la peur qui était monté en moi en quelque secondes. Je savais me défendre, mais j'avais toujours eu l'habitude d'avoir les hommes de mon père là pour me protéger. C'est vrai je n'arrêtais pas de le remercier, mais voir un inconnu être si gentil avec moi faisait plaisir. Et ça me montrait que cette ville était vraiment très accueillante. Il arrivait à me faire sourire et rire plusieurs fois aujourd'hui ce que j'adorais. " Vous êtes quelqu'un de très gentil aussi. Donc normal de vous remercier. Avec plaisir pour le tutoiement" On se dirigeait vers la sortis du parc quand cet homme parti en courant et alors que je m'arrêtais, je sentais des bras se mettre autour de mes épaules. Je me retrouvais proche de lui surprise par ce geste, mais très protecteur et ça faisait du bien. "Oui on y va... Je veux bien que tu restes un peu, je t'offrirais quelque chose à boire. " Puis ça me rassurait, comme ça cet homme voyait que je n'étais pas toute seule. Je faisais un léger sourire à Ayden alors que je restais proche de lui. Ce rapprochement entre nous me donnait envie de lui faire confiance. On se dirigeait donc vers chez moi alors que nos chiens marchaient l'un près de l'autre et ils étaient trop mignons. Par moments ils jouaient même ensemble ce qui me faisait rire. Je ne faisais même pas attention à la vision qu'on pouvait donner de nous, comme un couple qui se baladait avec leur chien. " Tu vis seul?"
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Ayden J. Pemberton
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Mar 16 Jan - 21:58


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   Si Lexie était bien la femme qu’il s’imaginait alors effectivement, elle n’avait pas dû grandir dans un environnement très sain ni même très stable. Pour le coup, il éprouvait une certaine tendresse à son égard car personne et surtout pas un enfant, ne devrait avoir à subir une telle pression surtout si elle venait d’un de ses parents. « Malgré cela, vous avez su devenir une femme qui mérite d’être connue. Ce n’est pas donné à tout le monde de savoir dépasser son éducation » dit-il avec un léger sourire. Oui, Lexie lui apparaissait comme une femme respectable. Peut-être se trompait-il mais son instinct de flic lui disait qu’il pouvait lui faire confiance, qu’elle n’était pas du genre à jouer un rôle. En même temps, avec les femmes, il était un peu rouillé dans le sens où il n’avait plus vraiment été dans un cadre propice aux rencontres. Depuis qu’il était adolescent, il était en couple avec la même femme. Il n’avait jamais eu à séduire quiconque et encore moins à interagir de manière ambiguë avec une demoiselle. Ayden se reposait principalement sur son instinct qui lui soufflait que Lexie fût d’une part, la fameuse Anna mais qu’il pouvait l’approcher sans jouer les flics en mission d’infiltration. « Oui, il y a beaucoup d’amour surtout que nous avons perdu notre mère il y a trois ans. Cela soude un clan » répondit-il sans se cacher. Ayden n’était pas le genre d’homme à jouer les grands mystérieux, il n’avait aucun complexe à évoquer sa vie ou sa famille. Après, en ce qui concerne l’expression de ses sentiments, c’était une autre paire de manche. Pour en revenir à la jeune femme, il espérait sincèrement qu’elle n’hésiterait pas à faire appel à lui que ce soit parce qu’elle craignait pour sa protection mais également pour simplement parler. Il ne savait pas pourquoi mais il ressentait une sorte de connexion auprès d’elle. Il devait être fatigué par ses heures supplémentaires au boulot songea-t-il.

Sur le chemin du retour, un homme se hâta de partir en courant, éveillant de ce fait, l’instinct protecteur du brun. Son bras s’était aussitôt enroulé autour des épaules de la jolie jeune femme, cherchant à la soustraire du moindre danger. Un réflexe qui ne semblait pas la mettre mal à l’aise. « Avec plaisir… Désolé si je t’ai heurté… en t’attirant à moi de la sorte. Ce n’était pas mon intention » tint-il tout de même à s’excuser car elle ne le connaissait pas et il n’avait pas à se permettre une telle familiarité. Marchant côte à côte, les deux chiens jouant ensemble, Ayden resta silencieux jusqu’à ce que Lexie lui pose une question. « Oui, je vis avec ce petit monstre à quatre pattes dans une maison que je rénove » répondit-il avant de glisser un regard dans sa direction. « Et toi ? »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie A. Droski
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Lun 22 Jan - 18:13


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   
Je n'avais pas forcément l'amour d'une grande famille , qui part au parc attraction, qui se rejoint pour un grand repas de famille, rempli d'amour surtout. Enfin tout ça je n'ai pas beaucoup connu. Mon père était souvent absent, ma mère était morte et je ne connaissais pas le reste de ma famille. Donc oui c'est vrai que j'étais un peu perdu maintenant que j'étais toute seule. J'avais peur de faire confiance, de m'ouvrir et encore plus surprise de voir quelqu'un être aussi gentil avec moi. Puis je n'avais jamais eu de vrai petit copain, surement par peur de la mafia . Et c'est pour cette raison que je voulais aller de l'avant maintenant, toute seule dans cette nouvelle ville, j'espérais vraiment être heureuse ici et trouver le bonheur, même si je ne suis pas du tout habitué. Je lui faisais un petit sourire, il était vraiment gentil et ça faisait du bien d'entendre ce qu'il me disait. " Oui je n'ai pas trop l'habitude d'en parler. Mais oui je ne peux pas rester sur l'éducation qu'on m'a donnée. Nouvelle ville, nouvelle vie, en tout cas je l'espère. " Même si mon père était dans la mafia, je n'aimais pas du tout ce milieu et j'avais su le lui faire montrer. J'avais tout fait pour faire ma propre éducation et mes choix surtout. Mais par-dessus tout on pouvait me faire confiance, c'était important pour moi la confiance, qu'on ne me trahisse pas. Je faisais connaissance avec Ayden, c'était un homme qui ne me laissait pas indifférente, il était vraiment gentil et c'était agréable de pouvoir parler avec lui. " Je suis désolé. J'ai perdu ma mère étant jeune. N'ayant pas de frère et soeur, c'est vrai que ça me manque. Un tel lien de fraternité c'est important. " C'est vrai que je n'avais vraiment pas la même vision de la famille. Si mon père avait bien des femmes autour de lui, je ne savais pas si j'avais des frères ou encore des soeurs. Je restais auprès de lui pour être en sécurité et parce que je l'aimais quand même. Mais ce monde n'était pas pour moi. Maintenant je savais que si j'avais besoin de quoi ce soi je pourrais faire appel à lui et ça faisait du bien, je me sentais plus en confiance dans cette ville.

Ayden me proposait même de me raccompagner chez moi, surtout quand j'ai commencé à avoir peur à cause de cet homme qui n'était pas loin et qui nous observait. J'avais toujours cette peur que se soit un des hommes de mon père. Et sur le chemin de retour, il détalait vers la sortie du parc ce qui m'avait fait sursauter. Et tout de suite Ayden venait poser son bras autour de mon épaule ce qui me surpris tout de suite. Il était protecteur envers moi et j'étais vraiment surprise, mais ça faisait plaisir. " Ne t'excuse pas, c'est moi qui te remercie d'être là... Je me sens en sécurité près de toi. " C'est vrai je savais que je pourrais rentrer chez moi sans craindre quoi ce soit. On marchait donc vers ma petite maison alors que je continuais de faire connaissance avec lui. "Je vis aussi avec mon petit monstre qui prend assez de place comme ça. Tu as bien du courage pour rénover ta maison, tu arrives à t'en sortir entre le boulot et la rénovation? " Après quelques minutes on arrivait devant ma maison, petite mais j'étais bien dedans. " Nous voilà arrivée. Je peux t'offrir quelque chose à boire?"

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Ayden J. Pemberton
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Lun 22 Jan - 22:46


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

    « Je n’ai rien pour trinquer mais j’ai envie de dire : bienvenue à Pepperville, la ville de tous les nouveaux départs. C’est courageux de vouloir recommencer à zéro… Franchement, je te tire mon chapeau » lui dit-il avec un sincère sourire. Ayden savait de quoi il parlait : il était revenu dans sa ville natale pour justement recommencer à zéro, prendre un nouveau départ. Il avait besoin de tourner la page de Laura même si c’était dur à l’admettre. Il fallait qu’il aille de l’avant, qu’il passe à autre chose. La maison qu’il rénovait était d’ailleurs, un grand pas dans cette direction. Le jeune homme n’avait pas choisi la facilité mais il aimait le fait de bâtir cette maison de ses mains. A chaque menu travail qu’il réalisait, il avait l’impression de se reconstruire lui-même. Ce n’était pas tous les jours facile car il fallait qu’il se contente d’une vie somme toute spartiate comme par exemple : vivre exclusivement dans son salon et sa cuisine. Ayden prenait ses douches au commissariat ou à la ferme de son père le temps qu’il termine la plomberie dans sa salle de bain. Sa sœur Emily avait essayé de le convaincre de venir habiter chez elle le temps qu’il finisse ses travaux mais il avait décliné l’offre. Il aimait bien trop son indépendance et puis, il ne voulait pas s’imposer dans la vie de sa petite sœur. Elle était déjà adorable de cuisiner pour lui. D’ailleurs, ça lui faisait penser qu’il serait de bon ton, d’acheter un micro-onde. « J’avoue que j’ai de la chance d’avoir mon frère et mes sœurs près de moi mais tu verrras, ici, c’est une petite ville, on se fait rapidement des amis voire une seconde famille » répondit-il en lui jetant un coup d’œil chaleureux.

Il était peut-être un peu trop chaleureux dans sa façon d’être avec Lexie. Ayden n’était pas habitué à se montrer aussi prévenant avec les inconnus mais comme sa sœur Chloé, son côté tactile l’aidait beaucoup à se rapprocher des autres. Au moins, la jeune femme le prenait pas mal. « Je prends cela pour un compliment » lui dit-il alors qu’ils arrivaient devant sa petite maison. « C’est pas tous les jours simples mais j’aime le fait de la rénover de mes mains. C’est la plus efficace des thérapies j’ai envie de dire… Puis, cela ne me dérange pas de vivre un peu à la dure pour le moment. Je sais qu’après, cette maison, ce sera que du bonheur » lui répondit-il . [color=#8A0829] « C’est une charmante maison que tu habites. Le quartier est sympa ! « Je veux bien un café »

AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexie A. Droski
Jeune chaton

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue Lun 22 Jan - 23:40


   Lexie & Ayden

   Une inconnue pas si inconnue

   

   
Je me mettais à rire alors qu'il me disait qu'il aurait bien trinqué pour me souhaiter la bienvenue dans cette nouvelle ville. C'était assez surprenant, normalement j'aurais dut tout faire pour l'éloigner de ma vie, qu'il ne sache pas qui j'étais vraiment. Il connaissait quand même mon vrai prénom et donc surement mon lien avec la mafia. Je prenais des risques, peut-être qu'il se jouait de moi. Je devrais me poser toutes ses questions, mais impossible, il arrivait à me charmer et surtout à me faire rire, tellement que je ne réfléchissais même plus au fait que je devais me protéger. " Tu sais pour le moment je suis encore dans l'efforie, mais je vais être honnête avec toi, ce n'est pas facile de débarquer seule dans une nouvelle ville. Surtout quand on ne connaissait personne et qu'on a beaucoup de mal à faire confiance. " C'est vrai qu'on m'avait toujours dit de ne pas faire confiance car les gens pouvaient facilement jouer un double jeu. En tout cas avec Ayden j'espérais vraiment qu'il ne joue pas un double jeu car j'avoue que je commençais à avoir confiance en lui. Je voulais apprendre à le connaitre, découvrir qui il était. Je savais que je prenais un gros risque, mais j'avais envie de prendre ce risque. Et donc j'apprenais qu'il avait des soeurs et qu'ils étaient soudés. J'en étais presque jalouse car je n'ai jamais connu ça. J'aimerais avoir aussi une famille aimante en qui avoir confiance et qui ne risque pas de mettre notre vie en danger. Je lui faisais un petit sourire, il aimait cette ville et ça me donnait envie de l'a connaitre aussi et peut être de rester vivre ici, si je n'étais pas retrouvé par mon père d'ici là. "J'espère me faire rapidement des amis alors et peut-être avoir une seconde famille. Mais c'est vrai que je suis tellement méfiante. " C'était dans ma nature et il fallait que j'apprenne à faire confiance aux gens. " Mais j'ai confiance en toi . " Au moins je lui faisais comprendre qu'a lui je lui faisais confiance en tout cas.
En tout cas j'avoue que j'avais hâte d'être chez moi, c'était le seul endroit pour le moment dans lequel je me sentais en sécurité. Pendant tout le chemin du retour j'étais resté proche d'Ayden, il avait eu ce geste protecteur envers moi. En temps normal je me serais éloigné car je n'aimais pas qu'on s'approche de moi. Mais là ça m'avait fait du bien d'être protégé. " Peut-être que cet homme ce n'est rien. J'hallucine peut-être. Tu dois me prendre pour une folle non?" Je faisais un sourire alors qu'on arrivait devant chez moi . " Tu me conseilles quoi pour surmonter mon passé? Tu as faits quoi pour le moment dans ta maison? Cela ne doit pas être facile tous les jours. " Je sortais les clés de mon sac alors que je lâchais Meiko dans le petit jardin et je rentrais à la maison avec Ayden. " Installes-toi je vais nous servir un café. " Comme quoi je lui faisais bien confiance.
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

Message(#) Sujet: Re: Une inconnue pas si inconnue

Revenir en haut Aller en bas
 
Une inconnue pas si inconnue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Old Pepperville :: Parc-
Sauter vers: