AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue petit animal !!
Le forum est heureux de t'accueillir, il a ouvert le 04/12/2017
N'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions !
Amuse toi bien ici !
Pour nous faire connaitre, il faut voter !! Clique vite et va chercher tes points dans le sujet !!
Le groupe Both se sent seul
Tout nouveau membre intégrant le groupe Both recevra 300 patounes à la validation
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez | 
 

 {flashback} Âmes Perdues [Elisa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 17 Jan - 19:05

Aucun parent ne peut admettre de perdre son enfant, moi en tout cas il était juste hors des questions que j'accepte cette perte horrible pour moi. C'était juste horrible, je n'arrêtais pas de repenser au jour où Caleb m'avait annoncé qu'il avait retrouvé notre fils. Tout de suite je l'avais rejoint et depuis je ne quittais plus cet endroit. Comment c'était possible d'être passé à côté de cette crevasse, c'était impossible. Comment est-ce que je n'avais pas pu sentir la détresse de mon fils. Normalement c'est ce qu'on ressent quand on est une bonne mère. C'est ce qu'on appelle l'instinct maternel et moi non, je ne l'avais pas ressenti, du moins il était déjà trop tard et mon fils était maintenant un ange, un ange que je voulais rejoindre chaque jour car cette douleur était trop horrible à surmonter. Tous les matins je me levais pour me retrouver dans la chambre de mon fils et j'y restais pendant des heures et des heures. Parfois j'avais même cette impression de le voir apparaitre au coin de la chambre pour dire qu'il avait retrouvé le chemin de la maison. Mais non ce n'était qu'une hallucination. Je n'allais même plus travailler, heureusement mon chef comprenait, de toute façon je lui avais dit que je ne savais pas quand je retournerais au travail. Je ne me sentais pas prête de toute façon, j'avais été si nul dans mon rôle de policière, incapable de retrouver mon fils donc à quoi bon continuer.

Tous les jours mon téléphone sonnait ce que je ne supportais pas, je ne voulais même plus aller en ville, pour quoi faire de toute façon, en ce moment je faisais juste à manger pour ma fille et Caleb s'il voulait, mais il était dans le même état que moi, on n'osait même plus se parler depuis ce jour-là, c'était beaucoup trop dur. J'avais fini par mettre mon téléphone dans un tiroir, je ne voulais plus entendre qui ce soit. Aujourd'hui c'était mon père qui gardait ma fille, j'avais tellement de mal à lui faire face aussi. C'était dur pour elle d'avoir perdu son frère. Je partais loin de la maison, dans la forêt, au même endroit comme d'habitude. Je restais assise les yeux dans le vide, je ne sais pas quelle heure il était, il faisait juste froid, mais je ne ressentais même pas la douleur. J'étais perdu et je ne savais pas quoi faire, mon cerveau ne voulait plus réfléchir, parfois j'avais envie de le rejoindre. Je sursautais même pas en sentant une couverture se mettre sur moi, je restais à regarder dans le vide ne bougeant plus. Je posais ma tête contre son épaule alors que les larmes coulaient toutes seules sur mon visage.

-Je veux mon fils...

Je fermais les yeux, je n'aimais pas me montrer faible, mais avec Sieg c'était différent. Je savais que je pouvais être dans tous les états face à lui, il sera là pour prendre soin de moi sans jamais me juger.

-Je n'ai pas faim... Pas soif...

Je n'avais rien mangé depuis hier soir et encore je n'avais avalé que quelques petits gâteaux, donc pas grand-chose. Je manquais de force et je n'en pouvais plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Jeu 18 Jan - 9:00

Lorsqu’il retrouva la trace d’Elisa, Sieg s’était attendu à tout. A ce qu’elle l’envoie paitre ou à ce qu’elle soit indifférente à sa présence. Après tout, il était difficile d’anticiper comment l’on pouvait réagir à la perte d’un enfant. En vouloir au monde entier semblait être une option suivie par beaucoup de monde. Mais Sieg ne pouvait savoir tout ce qu’il se passait dans la tête de son amie. Il était prêt à se faire insulter, frapper même. Si cela pouvait la soulager alors il l’y aiderait. A vrai dire, il préférerait même qu’elle lui crie dessus, qu’elle crie son malheur car au moins elle réagirait plutôt que de se laisser mourir à petit feu.

Même une fois qu’il eut posé la couverture sur elle, elle ne bougea pas, comme si elle n’avait rien senti ou qu’elle ignorait sa présence. Cela ne l’empêcha pas de se mettre près d’elle. Et cette fois, elle se mit à réagir. Sa réaction fit mal au cœur de Sieg même s’il s’y était attendu. Il détestait la voir dans un état pareil. Aussitôt, il l’entoura de ses bras, caressant sa tête qui était posée sur son épaule. Il la laissa pleurer un moment, la berçant légèrement.

« Je sais… »

Que répondre d’autre ? Il ne pouvait le faire revenir, même avec toute la meilleure volonté du monde. Et il n’avait aucune envie de balancer un cliché qui ne soulageait personne du genre « il est dans un meilleur endroit désormais ». Qui y croyait vraiment ? Tout ce que l’on voyait, c’était qu’il manquait aux gens qui étaient encore là. Mais Elisa allait finir par y rester si elle ne s’occupait pas un peu d’elle. Et si elle n’était pas en état de le faire, Sieg le ferait pour elle. Il lui proposa à boire et à manger qu’elle refusa. Ca aussi il s’y était attendu. La détresse retirait toutes sortes d’envies. Il le savait pour en être passé par là même si c’était dans d’autres circonstances.

« Fais moi plaisir… Partage un café et un morceau de cake avec moi… » fit-il en ouvrant son sac à dos et en dévoilant un petit cake fait maison à l’allure un peu tordue « C’est moi qui l’ai fait.. Ca se voit hein ? Ne te moque pas de mes talents de cuisinier, il est fait avec amour. »

Il essayait de mettre un peu d’humour même s’il ne s’attendait pas à la voir rire ou même sourire. Il voulait juste détendre un peu l’atmosphère, lui montrer qu’il était là et que certaines choses ne changeraient jamais. Il coupa deux morceaux et lui en donna un. Il croqua dans l’autre.

« C’est pas si mauvais, je t’assure ! »

En fait il voulait surtout qu’elle mange. Qu’elle reprenne un peu de forces sinon elle n’arriverait jamais à passer au dessus de tout ça. Si elle y parvenait un jour… Il lui tendit un gobelet de café.

« Ca va te réchauffer… »

Il ne voulait pas trop parler de son fils pour qu’elle ne se sente pas obligée de dire quoique ce soit. Mais il était là si elle voulait vider son sac.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Jeu 18 Jan - 15:50

Je ne savais même pas combien de jours s'étaient écoulés depuis la mort de notre fils, je sais juste qu'on l'avait enterré, un moment horrible pour moi. Et depuis j'avais l'impression de vivre un cauchemar encore et encore. Je ne mangeais plus, ne dormait plus et ne faisait surtout plus rien. Je n'avais pas envie d'aller mieux et encore moins aller travailler, pour quoi faire? Cela ne servait à rien d'aller travailler alors que je n'avais même pas capable de retrouver mon fils, donc je serais incapable de venir en aide à la population, je préférais me renfermer sur moi. Et pourtant je sais bien que ce n'était pas la solution, mais je n'avais pas envie de réfléchir, je restais donc toute seule dans mon coin sans parler à qui ce soit. De toute façon à chaque fois on me disait " Toutes mes condoléances ", " Il veille sur vous de là-haut . " Et pleins d'autres phrases que je ne supportais plus, j'en avais trop marre de tous ses regards sur moi. Donc oui le seul endroit où j'étais tranquille c'était en pleine forêt. Je ne sais pas depuis combien de temps j'étais là, je n'avais même pas senti la couverture que Sieg venait de déposer sur moi, ce n'est qu'une fois que je l'avais près de moi que je réagissais que je n'étais plus toute seule. Mais ce n'est pas pour autant que je tournais le visage, au contraire mon regard était dans le vide. Je finissais par lui dire que je voulais juste mon fils, c'était tout ce que je voulais, je ne demandais pas grand-chose pourtant.

Je tremblais de partout à cause du froid et le manque de force dans mon corps, mais ça ne me faisait pas réagir pour autant. Et pourtant je sais bien que je n'avais pas le droit d'abandonner Caleb et Alex, je ne pouvais leur faire ça. mourir n'était pas la solution et pourtant pour la première fois de ma vie, j'avais eu envie de mourir pour rejoindre mon fils. Je n'avais pas pour habitude de tenir tête à Sieg, il avait écouté mes conseils quand il en avait eu besoin et moi j'écoutais les siens. Mais là je n'avais pas envie, pas envie de boire un café ou même de manger. Cela voudrait dire que je revenais à la vie et donc que je laissais partir mon fils une bonne fois pour toutes. C'était l'impression que j'avais en tout cas. Mais Sieg ne lâchait pas l'affaire, c'était Sieg, mon meilleur ami, le seul qui savait quoi faire et comment être avec moi. Je regardais son cake qui avait vraiment une forme très étrange.

-Ton moule à cake a un sérieux problème Sieg. Ton cake fait peur.

Je sais bien qu'il cherchait à me changer les idées, ce qui n'était pas facile pour lui, mais il ne laissait pas tomber et ça faisait du bien. Il ne me prenait pas en pitié. Je finissais par prendre un morceau de cake que je regardais sans laisser apparaitre le moindre sentiment sur mon visage.

-Si je suis malade ce sera de ta faute.

Je soupirais en finissant par croquer un petit bout de cake et mon corps l'en remerciait tout de suite, il avait tellement besoin d'avoir de nourriture. Puis c'était bon en fin de compte, mais c'était Sieg, au fond c'était toujours bon ce qu'il faisait, mais pas très joli à voir. En tout cas ça me touchait qu'il vienne m'aider. Je prenais le café que je buvais tout doucement en tournant le visage vers lui. Je n'osais même pas me regarder dans une glace, à peine coiffé, pas maquiller, je devais avoir des cernes et les yeux rouges, enfin une horreur quoi.

-Merci Sieg... Ton cake est bon...


Une fois la tasse et le cake fini je posais ma tête contre son épaule en fermant les yeux.

-Je n'arriverais pas à remonter la pente... J'ai été incapable de le retrouver. Je suis une mauvaise mère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Ven 19 Jan - 8:25

S’il avait pu, il aurait tout fait pour revenir en arrière. Malheureusement, il y avait des choses pour lesquelles on était impuissant. Elisa avait perdu son fils. C’était horrible mais c’était comme ça. Personne ne pouvait rien y faire. La vie continuait. Néanmoins Sieg savait qu’Elisa ne serait plus jamais comme avant suite à ça. Tout comme il n’était plus tout à fait le même depuis son retour de Syrie. Chacun d’eux était hanté par des fantômes désormais. S’il avait pu, il aurait voulu lui prendre toute sa peine pour l’en soulager. Mais ça aussi, c’était impossible. Elle allait devoir faire avec pour le restant de sa vie. Mais Sieg comptait bien la soutenir pour l’aider à supporter tout ça. Il ne voulait pas qu’elle se laisse dépérir car cela ne ferait qu’empirer les choses voire lui donner des idées sombres. Et pour être passé par là, il savait de quoi il parlait. Alors il essaya surtout de lui changer les idées, de lui montrer qu’elle n’était pas seule et qu’elle pouvait s’appuyer sur lui. Il fit une tentative d’humour léger. Et même s’il ne s’attendait pas à un rire ou un sourire, il espérait au moins qu’elle se moque un peu de lui. Ce serait la preuve que tout n’était pas perdu. Par chance, elle fit au moins une remarque sur la tête du cake, ce qui fit sourire Sieg.

« Il est original, nuance. Roh, lui dis pas ça, tu vas le vexer ! » fit-il avant de tapoter le cake du bout des doigts « Ne l’écoute pas, tu es juste un peu différent des autres ! »

Il lui tendit un morceau qu’elle prit. C’était déjà une victoire en soi. Sieg croqua dans son propre morceau comme si c’était une journée ordinaire, un banal pique nique dans le froid. Elisa lui donna un avertissement avant de croquer à son tour, ce qui le fit sourire. Elle ne le faisait sans doute que pour lui faire plaisir mais au moins elle mangeait.

« D’accord. Mais si c’est un rhume, ne me met pas ça sur le dos hein ! » fit-il en riant légèrement

Après tout elle était dehors depuis on ne sait combien de temps. Mais la jeune femme devait le trouver bon. Ou avoir faim finalement car elle mangea. S’il devait cuisiner pour les jours à venir, il le ferait. Ce n’était pas sa spécialité mais il se débrouillait. Il fallait juste ne pas être trop à cheval sur la présentation. Cette fois, Elisa le remercia et complimenta même son cake.

« Moche à l’extérieur mais bon à l’intérieur. Je te laisserais le plat si tu veux. Je l’ai fait juste pour toi. »

Elle buvait aussi le café. Voilà qui devait la réchauffer. Il réinstalla correctement la couverture sur ses épaules et l’entoura de son bras alors qu’elle se confiait. Voilà qu’elle s’accusait d’être une mauvaise mère. Sieg soupira doucement, touché par sa détresse. Il lui fit tourner doucement la tête vers lui pour qu’elle le regarde dans les yeux.

« Jamais. Tu n’as jamais été et tu ne sera jamais une mauvaise mère… Tu ne pouvais rien y faire… Tu as tout fait pour le retrouver. Tout. Ce n’est pas ta faute si c’est arrivé. La vie est parfois… une sacrée traitresse. » fit-il avant de lui caresser la joue « Tu es une battante… Même au fond de toi, même si tu n’as plus la force. Ca prendra du temps, beaucoup de temps, mais tu remonteras. Je serai là… On sera tous là. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Sam 20 Jan - 12:26

Me renfermer sur moi, j'ai toujours été comme ça quand je n'allais pas bien du tout. Je restais en retrait de tout le monde. Je n'étais pas le genre de personne à donner sa confiance aussi facilement et donc moins me confier aux gens. Mais j'avais Caleb et Sieg et c'était les seuls en qui j'avais entièrement confiance, mon père aussi, car heureusement qu'il est là sinon je sais que je ne m'en sortirais pas. Mais là après la mort de mon fils je n'avais pas envie de parler à qui ce soit, mon père avait déjà beaucoup de mal à se remettre de la perte de son petit-fils et il avait la responsabilité de s'occuper assez souvent de ma fille car j'avais besoin d'espace, avec Caleb en ce moment on n'arrivait pas à parler, je ne voulais pas craquer devant. Donc oui j'avoue que je restais vraiment dans mon coin et encore plus toute seule en plein milieu de la forêt. Je ne comptais même plus le nombre d'heures que je passais ici. Je savais que je mettais ma vie en danger avec le froid qu'il faisait, mais je m'en fichais, c'était le dernier endroit où c'était trouvé mon fils, donc je voulais rester là. Et parfois je me mettais même à lui parler toute seule, malheureusement sans réponse. Et parfois je n'étais pas seule comme maintenant avec Sieg auprès de moi. Je ne réagissais pas beaucoup mais ce ne suis pas pour autant qu'il laissait tomber, bien au contraire, il faisait tout pour rester auprès de moi et prendre soin de moi. Une lourde tâche pour lui. Je me demandais même s'il n'avait pas fait exprès de faire son cake aussi bizarrement. Puis il se mettait à parler à son cake, même en étant mal je faisais un petit rire, surement parce que j'étais trop fatigué pour combattre.

-Sieg tu es un grand malade tu sais... Moi qui parle à mon fils et toi à ton cake. Je pense qu'on va devoir consulter.

Il était vraiment adorable avec moi, j'avais fait un petit rire mais bon ça ne durait pas trop longtemps. Car maintenant j'allais devoir manger et je n'avais pas envie. Est-ce que j'étais en train de me laisser mourir, peut-être. Je mangeais un peu et ça faisait du bien même si ça n'allait pas suffire à mon corps.

-Si je te remettrais tout sur ton dos.

Je savais bien que j'allais tomber malade, ce qui me couvrait c'était la couverture qu'il m'avait apportée et heureusement. Je tournais le visage vers lui toucher par ce qu'il me disait, il était vraiment adorable.

-Je veux bien , Caleb en mangera peut-être. Merci Sieg, je suis contente que tu sois là. Je ne sais pas ce que je ferais sans toi.

C'est vrai que j'étais heureuse qu'il soit revenu sain et sauf de la guerre car je pense que sans lui peut-être que j'aurais fini par rejoindre mon fils. Il était vraiment très protecteur avec moi et ça permettait de m'apaiser un peu car par moments j'avais juste envie d'exploser de colère. Mais avec Sieg au contraire j'essayais de rester calme mais je me confiais comme quoi j'avais cette impression d'être une mauvaise mère et de ne pas réussir à jouer mon rôle. Je le laissais prendre ma tête entre ses mains. Je sentais les larmes couler sur mon visage.

-Non je n'ai plus envie de me battre... Pourquoi me battre alors qu'il n'est plus là. J'aurais dut rentré à la maison plus tôt que prévu, j'aurais été là l'empêcher d'aller dans la forêt avec ce temps... C'est de ma faute... Je veux mon fils Sieg... Je veux le serrer dans mes bras. Il me manque... C'est moi qui aurais dû mourir avant lui... Ce n'est pas normal.

Je me sentais tellement mal, je me demandais si un jour j'arriverais à reprendre ma vie en main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Lun 22 Jan - 13:39

Sieg pouvait parfois passer pour un grand enfant à cause de son humour. Mais il était prêt à se donner en ridicule si cela pouvait aider ses proches. Et clairement, Elisa avait besoin de toute l’aide possible. Il lui avait préparé à manger et à boire et comptait bien la forcer un peu car il s’était attendu à un peu de résistance de sa part. Mais finalement elle avait accepté sans trop de mal son aide. Et contre toute attente, elle se mit à rire. C’était un tout petit rire mais c’était un rire tout de même, preuve qu’il restait encore de la vie en elle. Cela ne faisait que donner davantage de raisons à Sieg de tout faire pour l’aider. Cela le motivait.

« Pourquoi tu crois que je consulte déjà un psy, hein ? Pour le plaisir ? » demanda t-il en riant légèrement

Le rire n’avait pas duré mais il ne baissait pas les bras. Il voulait bien prendre toutes sortes de responsabilités sur le dos si cela pouvait soulager un peu Elisa. Alors si elle était malade, et elle le serait, il était prêt à accepter la faute même s’il n’y était pour rien. Si râler sur quelqu’un pouvait l’aider, il était volontaire.

« Espérons que tu ne sois pas malade alors ! Je ne veux pas d’un procès ! »

Parce qu’aux USA, les gens avaient tendance à faire un procès pour tout et rien. Il n’avait jamais trop compris cette pratique. Mais il savait qu’Elisa ne ferait jamais ça contre lui. Surtout qu’il venait de lui offrir un cake fait maison et avec amour. Si cela pouvait les aider à manger un peu à nouveau, il en serait ravi. Mais il n’était pas là pour les remerciements. Il voulait avant tout essayer de les soulager. Surtout Elisa.

« Je serai toujours là, tu sais bien. Sans moi tu ne goûterais pas des plats originaux ! »

Parce que ce n’était pas la première fois qu’il lui cuisinait des choses et c’était toujours un peu spécial. Elisa ne resta pas calme bien longtemps et finit par se répandre en larmes et en explications. Au moins elle parlait, elle se libérait un peu. Sieg lui caressa les joues pour essuyer ses larmes, essayant de la rassurer comme il le pouvait. Mais il savait que rien ne pourrait lui rendre son fils et qu’il faudrait du temps avant qu’elle accepte son décès. Si elle l’acceptait un jour.

« Tu te battais déjà avant qu’il ne vienne au monde… Tu te battras encore. Parce que tu es une battante. Tu as encore ta fille… Et elle aura besoin de toi. Caleb aussi. » Il la câlina, soupirant doucement. « Oui tu as raison, aucun parent ne devrait avoir à enterrer son enfant… Mais la vie est cruelle. Mais tu n’es en rien responsable. Ce sont ses choix à lui… tu naurais pas pu l’en empêcher… Tu sais comme il savait se montrer têtu quand il avait une idée en tête. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Lun 22 Jan - 22:39

Depuis la mort de Samuel je n'arrivais plus à comprendre ce que je ressentais. Par moments j'allais bien , je me voulais la face et ne pensais plus à rien, parfois c'était le silence total, plus un mot ne sortait de ma bouche et d'autres fois c'était juste de la colère. Enfin je ne contrôlais plus du tout mes sauts d'humeur. Je n'étais pas simple à vivre et c'est une des raisons aussi pour laquel je n'allais plus travailler. Mais là voir Sieg c'était tellement différent, c'était un des seuls à arrivée à m'apaiser et ça depuis plusieurs années maintenant. Il était là pour prendre soin du moi je m'en rendais bien compte même si je n'étais pas très expressive. Et en quelques secondes j'avais eu un petit moment d'égarement, je me mettais un tout petit peu à rire. Cela ne durait pas longtemps mais j'aimais comment il essayait de me faire sourire.

-Je pense que tu devras parler à ton psy que tu parles à un cake. Toi tu parles à un cake et moi à mon fils mort...ça craint.

Je n'arrivais pas à garDer de sourire très longtemps car tout me ramenait à mon fils. Il me manquait tellement et j'en voulais au monde entier de me l'avoir enlevé comme ça. Une chose est sûre c'est que les heures passaient et s'écoulaient de plus en plus sans que je ne m'en rend compte. J'aurais pu passer la nuit ici sans bouger, mais là je sais très bien que Sieg ne me laissera pas tout seul, qu'il serait même capable de me porter.

-Un procès pas à ce point-là. Tu m'amènes à manger et une couverture quand même, donc je ne pourrais pas te faire un procès.

Si je devais faire un procès se serait à la vie, pour m'avoir enlevé mon enfant. Malheureusement je sais très bien que je le rêverais jamais. C'est vrai que le cake était bon, mais ce ne suffisait pas à calmer cette colère que j'avais en moi en ce moment. Puis la colère et la remise en doute revenaient me hanter encore. Je me sentais tellement une mauvaise mère qui n'avait pas su prendre soin de son fils. Comme ma mère qui m'avait abandonné. Et surtout je me sentais incapable de me battre pour remonter la pente, je n'avais plus la force et plus envie surtout. Je fermais les yeux alors que je sentais ses mains essuyer mes larmes qui coulaient de plus en plus sur mon visage. Je sentais la colère monter en moi et d'un coup je me levais, j'étais hors de moi. Car si j'aurais dû prendre soin de lui et sous le coup de la colère je m'énervais contre tout ce qui était devant moi, bougie, fleurs et tous les autres mots laissés par les gens. J'avais besoin de faire ressortir cette colère.

-Si j'aurais dû... J'aurais dû l'en empêcher... Je veux mon fils maintenant... Qu'on me le rend... Pourquoi? Pourquoi il fait ça?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 24 Jan - 14:27

Même s’il savait que cela prendrait des années ou plus encore, Sieg était content de voir une évolution, même légère, dans le comportement de son amie. Cela prouvait qu’elle n’était pas totalement morte à l’intérieur même si elle devait le croire à l’heure actuelle. Mais il comptait bien lui montrer qu’il fallait qu’elle tienne bon et il serait là pour lui changer les idées. Cela n’effacerait rien, ils ne reviendraient pas en arrière, mais cela permettrait à Elisa d’avancer. En tout cas il l’espérait.

« Peut-être qu’on pourrait faire une thérapie de groupe. Je te présenterai mon psy, tu verras il est sympa. On va le rendre chèvre, à deux ! »

Même si c’était un sujet délicat, il préférait le traiter avec légèreté. Cela ne servait à rien de se répandre en plaintes et autres pleurs alors qu’il ne faisait que plaisanter. Lui-même était traumatisé par son passé et il préférait en rire même si ce n’était pas tous les jours le cas. En tout cas il comptait bien faire tout son possible pour aider son amie. Et cela commençait par prendre soin d’elle physiquement. Si le corps allait mieux, l’esprit suivrait petit à petit. Si elle ne le nourrissait pas, cela ne ferait qu’empirer.

« Tu es bien bonne ! Et je t’ai même amené un bon jus de chaussette, ne l’oublie pas ! » fit-il en lui tendant un gobelet de café

Mais malgré tous ces mots, rien ne s’effaçait. Elisa était marquée à vie. Elle allait certainement se poser des questions toute sa vie. Moins dans le temps. Mais tout était encore trop frais pour le moment pour qu’elle puisse oublier. Il la câlina en soupirant doucement.

« Tu n’aurais pas pu, tout simplement parce que ce sont ses actes à lui… Tu ne pouvais rien faire. Quand on est jeune, on a parfois des idées bizarres… on ne se rend pas toujours compte de ce que cela implique. Même adulte d’ailleurs. On ne peut rien y faire… Mais tu as encore ton mari, ta fille… Eux ils ont besoin de toi, de ta présence, de votre union. »

Lui qui n’avait pas de famille à proprement parler, c’était difficile de se mettre à sa place mais il essayait. Il le fallait. Pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Dim 28 Jan - 12:20

Depuis que j'avais rencontré Caleb tout me souriait dans la vie. J'avais un mari merveilleux, on était sur la même longueur d'onde et surtout on était fou amoureux l'un de l'autre. Puis j'avais eu mes enfants, mes petits trésors, j'étais tellement heureuse quand ils sont arrivé dans notre vie. Donc oui en perdre un était ce qui avait de pire pour moi. Je ne savais pas du tout comment j'allais faire pour remonter la pente, je n'avais même pas la force. Je passais tout mon temps toute seule, donc mon coin à ne parler à personne. En plus il était Parti avant Noël, il n'y a pas pire pour perdre un proche. Je ne voulais plus ressentir la moindre joie. Je voyais tout le monde heureux avec le sapin et décoration de Noël ce qui était dur pour moi. C'est pour cette raison que je m'exilais dans la forêt en espérant être toute seule. Mais Sieg n'était pas du genre à lâcher l'affaire, c'est pour ça que j'acceptais sa présence. Très peu de personnes pouvaient s'approcher de moi quand j'étais dans un tel état.

-Non merci pour le psy je préfère te l'a laissé, je n'ai pas trop envie de lui parler. Je ne suis pas une grande fan non. Puis avec toi qui parles à tes cakes, je pense qu'elle a déjà beaucoup de travail.


Je voyais bien ce qu'il essayait de faire et ce que j'appréciais c'est qu'il le fasse tout en douceur. Mais non, il était juste hors de questions que j'aille voir un psy. Pour qu'elle demande que je lui parle de mon fils, de ce que je pouvais ressentir en ce moment et encore plus d'aller fouiller dans mon passé et donc de parler de ma mère qui était partie quand j'étais jeune. Il était hors de question, je préférais largement me retrouver toute seule même si c'est vrai que ce n'était pas la solution. Il cherchait vraiment à ce que je mange un peu et ce n'était pas facile pour moi.

-Oui c'est vrai, je mange parce que tu es là car je n'ai vraiment pas faim. Mais merci Sieg.


Je ne restais pas longtemps calme, j'avais besoin de faire sortir toute cette colère en moi. C'était tellement dur de faire bonne impression que oui je m'énervais contre tout ce qui était devant moi. Je ne me rendais même pas compte que je m'étais blessé à la main à cause d'une bougie avec un socle en verre. Je sentais les bras de Sieg autour de moi ce qui me calmais mais les larmes continuaient de couler sur mon visage.

-Comment j'arriverais à être une bonne mère et une bonne femme si je n'ai même pas réussi à prendre soin de mon fils? Sieg je n'y arriverais pas... Comment y arriver, Caleb et moi on ne parle presque plus. Je n'arrive même plus à me regarder dans un miroir. Je dois faire quoi? Faire semblant de continuer de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 31 Jan - 11:16

Comme il s’y attendait, Elisa ne voulait pas aller voir un psy. Pour beaucoup de gens, aller voir un psy était synonyme de faiblesse. Sieg n’estimait pas que ce soit le cas. Parfois, parler faisait le plus grand bien et on découvrait alors des ressentiments cachés au plus profond de nous. Néanmoins il ne comptait pas la forcer à voir un psy si elle ne le voulait pas. A défaut, il serait là pour l’écouter et la conseiller de son mieux. Même s’il n’était pas un pro, il ferait de son mieux pour lui donner une épaule sur laquelle se soulager.

« Ca tombe bien, je ne comptais pas te la prêter tout de suite. Peut-être plus tard ! »

Il préférait donner à tout ça un ton plus léger, avec un peu d’humour. Cela ne servait à rien de garder un profil sombre. Il savait qu’elle n’avait pas besoin qu’on pleure avec elle mais qu’on soit là, qu’on lui montre que tout n’était pas terminé même si elle le pensait. Et il fallait qu’elle mange.

« Toi non mais ton corps si. Et manger, ça fait toujours du bien. Tu voudras que je te cuisine autre chose ? »

Si cela pouvait l’aider à manger, il le ferait avec plaisir. Au moins il serait là pour veiller à ce qu’elle mange le minimum. Et peut-être le ferait-il pour Caleb aussi, s’il était là. Ce qui n’était pas sûr vu que Caleb et elle semblaient quelque peu en froid depuis la mort de leur fils. Comme si cela allait arranger les choses. Il fallait au contraire qu’ils soient soudés. Mais Sieg ne pouvait pas les forcer. Peut-être devait-il aller parler à Caleb aussi.

« Tu l’es déjà… Ca ne remet pas en cause le fait que tu sois une bonne mère et une bonne femme… Ce n’est pas ta faute Elisa. Tu y arriveras… Tu as Caleb et ta fille. Ils sont là eux. Vous êtes tous choqués, c’est normal… mais vous êtes une famille avant tout. Pour le moment tu vas devoir faire semblant oui… le temps que tu retrouves la force nécessaire. Et on sera là pour t’épauler. »

Il se leva et lui tendit la main.

« Allez viens… Retournons au chaud. Je vais te faire couler un bon bain, ça te détendra un peu. »

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  

Revenir en haut Aller en bas
 
{flashback} Âmes Perdues [Elisa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Des liens avec Elisa?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Au delà :: Passé et futur-
Sauter vers: