AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue petit animal !!
Le forum est heureux de t'accueillir, il a ouvert le 04/12/2017
N'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions !
Amuse toi bien ici !
Pour nous faire connaitre, il faut voter !! Clique vite et va chercher tes points dans le sujet !!
Le groupe Both se sent seul
Tout nouveau membre intégrant le groupe Both recevra 300 patounes à la validation
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez | 
 

 {flashback} Âmes Perdues [Elisa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 3 Jan - 14:21

Elisa avait toujours eu cette facilité de voir les choses positivement. Il lui parlait depuis 5 minutes à peine et elle voyait déjà uniquement que de bonnes nouvelles à venir. Siegfried ne put s’empêcher de rire doucement. Au fond elle était sans doute la thérapie dont il avait besoin. Mais cela suffirait-il pour qu’il oublie ce qu’il avait vécu ?

« Ah tu m’as manquée tu sais ? Et puis qui a dit que je voulais me débarrasser de toi ? C’est toi qui vas en avoir marre à force de voir ma tronche ! »

Au moins il avait eu la chance de ne pas avoir été défiguré par l’explosion. Avoir la face démolie devait être difficile à vivre car on voyait sans cesse le regard des autres. Que ce soit pitié ou dégout dans leur regard, ce devait être éprouvant à ressentir. Là il n’avait qu’une canne. Par chance il avait encore ses deux jambes même s’il ne pouvait plus courir pour le moment. Au moins il n’avait pas d’enfant dont il devait s’occuper et après qui courir quand ils faisaient des bêtises.

« Une chance que je n’ai pas d’enfant ! Je ne pourrais même pas leur courir après ! Enfin je crois qu’on passe tous par là… Ou la majorité. Surtout quand ils sont en bande. Et deux, ça compte comme une bande ! »

Et deux, c’est le nombre qu’il aurait aimé avoir de jambes fonctionnelles. Néanmoins le chirurgien était plutôt optimiste donc Sieg essayait de garder le moral sur ça. Ce n’était pas ce qui le touchait le plus.

« Ici je ne crains pas grand chose. Et puis j’ai une armurerie. Question protection je suis plutôt tranquille. Enfin je préfère avoir une canne temporairement que de vivre toute ma vie dans un fauteuil roulant. »

Ca il ne l’aurait pas supporté. Il supportait la faiblesse de sa jambe mais elle lui rappelait constamment ce qu’il avait vécu à chaque fois qu’il avait une douleur ou que sa jambe lui faisait défaut. Elisa était curieuse et souhaitait en savoir plus sur ce qu’il avait vécu là-bas mais Siegfried avait du mal à en parler aussi facilement. Même avec elle. Elle essayait encore de voir le positif mais il était difficile pour l’ancien militaire de voir les choses aussi facilement désormais.

« Je sais bien… Mais j’ai le sentiment que les gens armés de mauvaises intentions sont plus nombreux à chaque jour qui passe. »

C’était pessimiste mais quand il voyait qu’on envoyait des enfants se faire tuer au nom d’un dieu qui est censé prôner la paix, Sieg ne savait plus trop quoi croire. Le monde était devenu fou. Et il était devenu fou aussi, allant jusqu’à essayer de se tuer. Ses fantômes ne le lâchaient pas et il n’arrivait pas à vivre avec. Il en informa rapidement Elisa qui s’affola évidemment. Il regarda leurs mains liées puis leva les yeux vers elle.

« Je sais que tu aurais été là… Mais tu as ta famille… et je ne crois pas que qui que ce soit puisses effacer ce que j’ai vécu là-bas. Je ne suis pas revenu seul tu sais… Je suis revenu avec des fantômes. Je suis fort… Enfin je l’étais. Mais mon esprit n’a pas supporté tout ça. Je ne peux pas te promettre que je n’aurais plus ce genre d’idées… J’ai parfois l’impression de ne plus être moi. D’être dans le corps d’un autre, d’être un élément étranger. J’aurais dû mourir là-bas… Maintenant je ne suis plus qu’un fantôme qui rôde… »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 3 Jan - 22:14

Siegfried était un homme en qui j'avais totalement confiance. C'est vrai que je m'étais toujours entendu avec les hommes, mais avec lui c'était différent. Souvent on pouvait croire qu'on était ensemble, mais non, il était comme un frère pour moi, j'avais confiance en lui et inversement. Il pouvait tout me dire et maintenant qu'il était de retour je resterais près de lui . Il revenait d'un endroit noir, rempli de haine, de colère et beaucoup de douleur, je ne pouvais pas imaginer à quel point ça pouvait traumatiser, mais rien que ce que j'avais vécu avait laissé des traces dans ma mémoire. Je lui faisais un grand sourire en le regardant.

-Toi aussi tu m'as manqué, je n'avais plus personne à embêter, avec qui me chamailler. Tu es le seul à réussir à me rendre le sourire en quelques minutes. On se met au défi, qui en aura marre de l'autre avant.

Ce qui était bien c'est qu'il arrivait encore à me lancer des défis et j'aimais ça. Je ne pourrais pas me lasser de lui et les enfants seront contents qu'il soit de retour. Ils aimaient bien s'amuser avec lui, c'était comme un tonton pour eux et j'aimais leur complicité. En tout cas pour le moment le plus important était la santé physique et psychologique de Sieg. Je me mettais à rire face à ses paroles.

-Je te confirme, les miens c'est une bande. Ils vont être content quand ils vont te voir, je leur dirais de faire attention à toi. Puis peut-être qu'un jour tu auras toi aussi des enfants qui disent. Tu auras le temps de te soigner, maintenant tu es de retour à la maison.

Et oui mes enfants étaient une petite bande voyous, mais je les aimais. On avait tellement de moment de complicité entre nous, et parfois ils aimaient s'y mettre à deux pour me faire craquer, moi ou leur père. Mais je les aimais, c'est ce qui faisait leur charme, mes petits monstres à moi. Et j'espère qu'un jour Sieg puisse connaitre le bonheur d'être père.

-Oui tu as raison, fait quand même attention à toi. Suit ce que les médecins te conseillent et tu sais que si tu as besoin de quoi ce soi je serais là pour t'aider. Même Caleb sera là pour t'aider lors de l'installation ou si tu as des meubles à installer ou autres, ne force pas de trop.

Et oui je ne changeais pas de ce côté-là, je serais toujours là pour veiller sur lui, en bonne ou mauvaise santé. Il faisait de même pour moi, quand je n'allais pas bien je sais que je pouvais compter sur lui, mais en ce moment il avait besoin de soutien et j'allais lui en donner. Il n'avait pas tort, je me rendais compte qu'il y avait de plus en plus de personnes armées. J'en voyais tous les jours et je n'aimais pas ça, voir de personnes armées vivre au même endroit que mes enfants. Sur ce point-là je ne pouvais pas dire le contraire, il avait juste raison.

-Tu as raison, mais il faut essayer de vivre quand même en voyant du bien dans chacun. Après voilà il faut savoir se méfier aussi.

Mais la suite était dure à accepter pour moi, il venait de m'avouer clairement qu'il avait déjà pensé à mettre fin à ses jours. Je ne pouvais aps lui en vouloir, il c'était retrouvé tout seul là-bas dans cet enfer. Et maintenant il était de retour à la maison, mais malheureusement les souvenirs étaient encore là pour le hanter jour et nuit. Je comprenais mais rien que d'imaginer la mort de Sieg me faisait mal. Je gardais ma main liée à la sienne, j'avais besoin de savoir qu'il irait bien, je serais là pour lui. Mais c'était dur de voir ma vie sans Sieg, je sais que j'avais besoin de lui. Maintenant que j'étais au courant je ne le lâcherais pas, hors de question de le laisser avec tous ses démons.

-Tu ne pourras pas effacer ce que tu as vu et vécus là-bas, jamais. Mais sache une chose, même si j'ai ma famille, tu en fais partie. Tu es comme un frère pour moi, donc je serais toujours là pour être avec toi, t'aider pendant les hauts et les bas. Sieg... Tu es de retour maintenant depuis peu, normal que tu ne te sens pas bien. Je serais là pour combattre avec toi les fantômes du passé. Cela ne se fera pas en un jour, ni en un mois. Cela prendra du temps, mais il faut que tu comprennes que tu ne serais plus seul maintenant, je suis là et tu pourrais me trouver à n'importe quel moment d'accord... Promets-moi de venir me voir ou m'appeler le jour où l'idée reviendra dans ton esprit.

Je venais passer ma main sur sa joue en le regardant dans les yeux.

-Tu penses n'être qu'un fantôme depuis ton retour, mais je ferais revenir le Sieg que je connais. Je n'ai pas peur des fantômes, tu n'arriveras pas à me faire fuir, bien au contraire.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mar 9 Jan - 13:26

Peut-être que c’était ça dont il avait besoin pour s’en sortir. Pas d’un psy mais d’une personne qui serait là pour lui. Et il savait qu’Elisa serait là. Il ne voyait pas vraiment comment il pourrait en avoir marre d’elle un jour. Au fond, ce serait peut-être son mari qui le dégagerait à force de le voir trainer avec sa femme. Quoiqu’il devait savoir, depuis le temps, que cela ne risquait rien. Sieg n’aurait jamais touché Elisa. Elle était plutôt comme une sœur pour lui.

« Hé bien maintenant je suis de retour… Mais pardonne moi si tu ne retrouves pas le Wolfy d’avant pour le moment. J’ai pas mal de choses à digérer. »

Il savait qu’elle lui poserait des questions mais qu’elle respecterait son silence pour le moment, qu’elle lui laisserait le temps dont il aurait besoin.  En tout cas il n’était pas bien certain qu’il était fait pour être père. Néanmoins, maintenant qu’il n’était plus en vadrouille et qu’il ne risquait plus de se faire tuer à la guerre, il avait déjà un peu plus de chance d’avoir une descendance un jour.

« Oh, ne t’en fais pas, je ne suis pas en sucre. Laisse les être des enfants ! Au pire je tomberai par terre, ce n’est pas bien grave. Tu crois que je ferai un bon papa ? Enfin encore faut-il que je trouve une maman pour ça ! Tu connais mes talents de drague proches de zéro… »

Enfin il n’avait jamais réellement essayé de s’y mettre. Côté femmes il avait sa partenaire. Cela lui suffisait pour le moment. Mais c’était parce qu’il n’avait jamais essayé de s’y investir totalement.

« Promis, je ferai attention. Mais tu sais, mon chez moi était géré par ma partenaire. Donc… de ce côté-là je suis plutôt tranquille. Mais c’est gentil ! Ca me fait toujours ça de moins à faire car avec ma jambe en vrac, je me serai mal vu faire des travaux. »

Il avait fini par parler vaguement de son état mental actuel. Sans trop entrer dans les détails, il avait tout de même lâché une sacrée bombe. Mais au moins elle ne lui faisait pas de reproches. Il s’était montré faible mais il n’en pouvait plus de supporter tout ça. Il regrettait même de ne pas avoir eu le courage d’appuyer sur la détente. Mais Elisa était là et elle lui témoignait à nouveau son soutien indéfectible. Sieg eut un pincement au cœur puis l’attrapa de son bras libre pour l’attirer contre lui, la câlinant. Il fallait qu’il essaie. Et il savait qu’avec son soutien, les choses iraient peut-être mieux.

« Merci d’être là… Ca me touche…. Je ne vais pas forcément être facile à vivre mais j’essaie… Maintenant j’ai peur des bruits sourds, d’explosion… Je vais peut-être te paraitre bizarre et différent… Peut-être que l’ancien Sieg est mort, je ne sais pas… Alors pardonne moi par avance, d’accord ? Je tâcherai… de renaitre d’une façon ou d’une autre. Mais promis, je t’appellerai si jamais je sens que ça ne va pas. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mar 9 Jan - 14:42


La famille c'était ce qui avait de plus important pour moi, mon père, le seul et unique parent qui avait pris soin de moi, Caleb, celui qui avait réussi à me montrer tout l'amour qu'on pouvait recevoir, ma fille bien sûr, je serais capable de tout pour elle. Mais parfois d'autres personnes intègrent cette famille et c'était le cas de Sieg, on se connaissait depuis tellement longtemps et il était important pour moi, il avait su me conseiller quand je commençais à avoir une sérieuse relation avec Caleb, on pouvait tout se dire. Et maintenant qu'il était de retour j'étais vraiment heureuse, j'allais pouvoir me confier à nouveau à lui. Caleb avait été au début de notre relation, mais j'avais su le rassurer, Sieg était comme le grand frère que je n'avais pas eu.

-Je pardonne et tu sais avec le temps tout le monde change, chacun a eu des choses à surmonter, donc tu sais je ne t'en voudrais jamais je te le promets. Cela va prendre du temps et tu ne seras pas tout seul.

C'est vrai que quand il nous arrive quelque chose de grave, on ne devait pas rester tout seul, ce n'était pas la bonne solution. On devait avoir le soutien d'une personne en qui on avait confiance. Et c'est pour ça que j'étais contente qu'il soit là, je sais bien que tous les jours ça sera dur pour lui, je ferais attention à tout ce qui se passe et jamais je ne l'abandonnerais. Je le soutiendrais dans les bons et mauvais moments. Je faisais un petit sourire alors qu'on venait à parler de mes enfants qui allaient être content de le voir et donc lui sauter dessus.

-Une fois au sol tu seras mal barré tu sais. Ils vont vraiment être contents de te voir, mais avant tout je profite de toi. .... Euh oui toi et la drague ça fait deux, ah là qu'est-ce que tu ferais sans moi. Mais oui tu feras un bon papa quand tu auras trouvé celle qui prendra soin de toi. Mais je devrais d'abord te donner mon approbation.

Je faisais un petit sourire. J'étais vraiment contente de pouvoir parler avec lui et de savoir ce qui lui était arrivé un peu. Même si je savais très bien que ce qu'il avait vécu allait être dur à surmonter. Et mon sourire s'effaçait bien vite quand j'apprenais qu'il avait voulu mettre fin à sa vie. C'était trop dur à affronter comme réalité, je n'imaginais pas ce qu'il avait dû endurer là-bas. Je gardais sa main serrée contre la mienne de peur de le voir partir maintenant que j'étais au courant de ça et très vite je me retrouvais dans ses bras, un geste qui me réchauffait le coeur quand même. Je restais dans ses bras, ça faisait du bien. J'étais déjà rassuré de savoir qu'il m'appellerait en cas de problème.

-Je serais toujours là Sieg. Puis même si tu n'es pas facile, tout ce que tu diras en mal je ne le prendrais pas en sérieux. Donc si tu es en colère ou autres, tu peux venir me voir. J'encaisserais promis. Et peut-être que le Sieg que je connaissais est mort, mais tu resterais toujours Sieg, avec des épreuves à surmonter et tu ne seras pas seul.


Je venais déposer un baiser sur sa joue en le regardant dans les yeux pour qu'il me prenne au sérieux.

-Tu auras des hauts et des bas, beaucoup de bas. Tu feras un pas en avant et deux en arrière, mais pas grave. Je sais que tu es quelqu'un de fort, et moi je serais là pour te relever en cas de besoin. Même Caleb sera là pour t'aider j'en suis sûr. Je ne lui dirais rien, mais il verra que tu vas mal, il t'aidera j'en suis sûr. Tu n'es pas seul.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 10 Jan - 15:43

Malgré ce que pouvait dire Sieg, Elisa ne se laissait pas démonter. Le militaire esquissa un léger sourire. Elle ne semblait pas se laisser abattre elle. Rien ne semblait pouvoir l’ébranler. Rares étaient les gens comme ça et il savait qu’il aurait besoin d’elle pour aller de l’avant, pour ne pas avoir envie à nouveau de commettre l’irréparable.

« Mais ça ne marche pas que dans un sens hein. Si jamais tu as besoin, je serai là aussi, peu importe mon état ! »

Il ne voulait pas qu’elle hésite à se confier à lui et à se reposer sur lui si jamais elle avait besoin. Il espérait bien que rien n’arrive jamais à la jeune femme mais la vie réservait parfois des surprises et il voulait être prêt à toute éventualité. En tout cas il était prêt à intercepter les enfants de la jeune femme si jamais ces derniers lui sautaient dessus. Il préférait être noyé sous la joie qu’être au fond du trou tout seul. Sieg ne put s’empêcher de rire lorsqu’Elisa signala qu’il faudrait qu’elle donne son approbation si jamais il se dégotait une femme.

« Ne t’en fais pas, tu seras la première informée ! Enfin encore faut-il que je trouve une candidate ! Enfin… Ce n’est pas ma priorité. Déjà je dois reprendre du poil de la bête et m’occuper de mon commerce. Et puis je suis encore jeune, j’ai le temps. »

L’avenir n’allait pas être simple. Sieg ne voulait pas donner l’impression d’être vulnérable. Mais avec Elisa, c’était différent. Il pouvait se permettre d’aller mal car il savait qu’elle ne le jugerait pas et qu’elle serait là pour lui. Même si ce n’était pas une raison pour trop se reposer sur elle, au moins il pourrait souffler un peu et se permettre d’être lui-même.

« Avec toi je peux être moi, je sais bien… Excuse moi par avance si jamais je me comporte comme un con. Mon psy m’a bien dit que j’étais pas encore sorti d’affaire…. Enfin que je risquais d’être irritable et imprévisible. Une chance que je n’ai pas peur des armes… Sinon j’aurais perdu mon commerce. »

Et il savait que certains de ses anciens compagnons n’osaient plus approcher une arme de près ou de loin. Lui, au contraire, cela lui donnait un sentiment de sécurité. Il avait souvent une arme sur lui mais ce n’était pas le cas actuellement. Pas quand il allait voir Elisa et sa famille. Elisa lui assurait encore son soutien indéfectible et il l’en remerciait pour ça. Il espérait simplement ne pas devenir un boulet pour elle.

« J’étais fort. Maintenant… je ne sais plus… Tu sais des… Des gens sont morts à cause de moi… Je crois pas que je m’en remettrais un jour… »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Dim 14 Jan - 15:58


Il ne m'était jamais rien arrivé de grave dans ma vie et c'est pour ça que je faisais tout pour voir la vie positivement. J'étais heureuse avec Caleb, on avait deux enfants qui me comblais de bonheur. Donc oui même si je savais que ce qu'avait vécu Sieg était dur, je le connaissais bien et je savais qu'il sera capable de remonter la pente , il y arrivera, mais pas seul, surtout pas après ce qu'il avait vécu, je serais donc là pour le soutenir. Donc rien ne me faisait peur, je sais très bien qu'il allait passer par des moments vraiment dur et donc même s'il s'en prenait à moi, je resterais là pour lui. Je lui faisais un petit sourire alors qu'il me disait que ça serait pareil à l'autre sens, qu'il sera là pour me soutenir si le besoin se présentait.

- Je suis dans cette ville depuis toujours, mais toi et Caleb vous êtes les seuls en qui je peux avoir entièrement confiance.

Je profitais de chaque moment de ma vie en profitant toujours des bons moments car malheureusement je sais qu'à tout moment il peut arriver quelque chose. C'est vrai qu'avec mon métier, je prenais des risques tous les jours et c'est pour cette raison que je faisais tout pour rester un maximum de temps auprès de ma famille. Et en parlant de ma famille, mes enfants seront tellement heureux de le voir ici et surtout vivant car ils s'inquiétaient pour lui depuis qu'il était partis. J'espérais qu'il ait un jour lui aussi des enfants et surtout qu'il soit heureux.

-Je ne souhaite que ton bonheur Sieg. Tu as raison chaque chose en son temps, d'abord soignes-toi et retrouve du calme dans ta vie surtout. Et ensuite je suis sûr que l'amour viendra à toi.

J'étais contente de voir qu'il pouvait se confier à moi et me montrer ses faiblesses. Ce n'était pas facile pour un homme d'être comme ça, et c'est pour ça que je voulais tout faire pour lui montrer que je pouvais le soutenir à chaque moment. Qu'il pourra toujours avoir confiance en moi. Je lui faisais un petit sourire alors qu'il s'excusait déjà s'il agissait dans l'avenir comme un con lors de ses moments irritable et imprévisible ce que je comprenais très bien. C'était compréhensible après ce qu'il a vécu.

-Ne t'en fais pas, je ne t'en voudrais absolument pas et tu me connais, je serais fait en sorte de te calmer. Tout ce que tu dirais, je ne les prendrais pas à coeur. Ton psy à peut-être raison, mais maintenant tu sais que tu peux te confier à moi et que je serais là pour t'aider Sieg, te soutenir et t'écouter surtout. Et oui heureusement, au moins tu vas pouvoir te concentrer sur ton commerce.


J'étais contente de savoir qu'il pouvait encore travailler avec des armes à feu, j'ai déjà vu des militaires avoir peur des armes et bien d'autres peurs qui pouvaient être dur à surmonter une fois qu'on revenait dans la vie réelle. Au moins Sieg allait pouvoir se concentrer sur ce qu'il aimait, son commerce, ce qui lui occupera l'esprit et j'espérais que ses peurs allaient disparaitre petit à petit. En tout cas maintenant que j'étais dans ses bras ça me faisait du bien de le savoir avec nous. Je prenais son visage entre mes mains.

-Sieg on ne peut malheureusement pas sauver tout le monde... Je n'ai personne que j'aurais voulu aider et pourtant qui est morte entre mes mains ou encore je suis arrivé trop tard. Tu étais à la guerre, de nombreux hommes sont mort, mais toi tu es là... On doit vivre avec ça et surmonter ses douleurs. À partir d'aujourd'hui tu n'es plus seul pour te battre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Lun 15 Jan - 10:42

La confiance que lui portait Elisa donnait à Siegfried un sentiment rassurant. C’était bon de savoir qu’on comptait un peu pour quelqu’un et qu’il pouvait se reposer sur nous. D’un autre côté, il trouvait triste qu’elle ne fasse confiance qu’à si peu de personnes.

« Et on sera toujours là pour toi… Enfin moi en tout cas. Je ne peux pas parler pour lui, même si je doute qu’il te fasse défaut un jour. »

Et il espérait bien que cela n’arrive jamais. S’il appréciait beaucoup Caleb, il savait qu’il défendrait Elisa avant tout. Ne pas prendre parti était compliqué quand on était proche de quelqu’un. Ce n’était pas facile de regarder les choses se dégrader sans rien faire. Mais pour l’heure tout allait bien pour elle et il espérait que cela le reste. Il ne souhaitait à personne de vivre ce qu’il avait vécu. Mais il y avait peu de risque pour qu’un drame pareil arrive à Pepperville, heureusement. Il ne restait plus à Sieg qu’à trouver le bonheur à son tour mais il doutait de sa capacité à le trouver.

« Bah… Au pire je resterai vivre avec mes armes à feu. Au moins elles ne sont pas contrariantes ! »

Il y avait les dames aux chats. Et puis il y aurait le mec aux flingues. Un peu triste mais il n’était pas certain de trouver quelqu’un qui pourrait l’aider à supporter son passé, son traumatisme. Il n’était pas certain de parvenir à gérer tout ça. Alors une personne extérieure… ce n’était pas gagné.

« Je sais bien Eli… Mais tu ne pourras pas gérer les fantômes qui me hantent. Ils sont invisibles et on ne peut pas les faire fuir en les poussant. Je sais que tu sera là je n’en doute pas. Mais je pense qu’il va me falloir beaucoup de temps pour aller mieux… »

Il espérait surtout qu’il ne viendrait pas à avoir peur des armes à feu lui aussi. Si tel était le cas un jour, que ferait-il alors de sa vie ? Parfois il se disait qu’il aurait mieux fait d’appuyer sur la détente quand il en avait eu l’occasion mais il préféra chasser rapidement cette pensée malsaine. Il fallait qu’il pense à autre chose. Il câlina Elisa et la relâcha.

« Bon, cessons de parler de choses horribles ! Tu me l’offres ce café où il faut que je te menace avec ma canne ? » demanda t-il en souriant


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mar 16 Jan - 14:22

Je voulais tellement montrer à Sieg qu'il n'était pas tout seul, moi je serais toujours là pour lui et bien sûr Caleb aussi. Je lui faisais un petit sourire alors qu'il venait me dire que lui aussi il sera là pour me soutenir si j'avais besoin, ce que je savais très bien. Puis Caleb, je savais que je pourrais toujours compter sur lui, on se soutenait à chaque épreuve, il avait su être là quand j'avais peur lors de la naissance des enfants, et surtout il est un très bon père, là pour m'aider à tout moment. Et j'espérais que Sieg soit aussi heureux un jour en amour, même si c'est vrai que je garderais un oeil sur la femme qui pourrait tenter de le rendre heureux, et oui je suis très protectrice envers lui, tout comme lui. Il me faisait rire en parlant de ses armes à feu.
-Oui mais je ne pense pas que les armes à feu te donneront autant d'amour qu'une femme.
Je lui faisais un petit sourire en coin. J'étais vraiment contente de le voir, j'allais pouvoir venir le voir à tout moment. Puis j'allais surtout garder un oeil sur lui car je ne voulais surtout pas qu'il se renferme sur lui à cause de ce qu'il avait vécu là-bas.
-Cela prendra le temps qu'il faut et tu n'y arriveras pas seul, je serais là pour t'aider promis.
Dans ce genre de moment on avait toujours besoin d'avoir quelqu'un pour nous soutenir et il savait très bien qu'il pouvait tout me dire. Il ne faut pas garder tout pour soi, ce n'est pas bon. Je restais dans les bras de Sieg, j'avais besoin d'un moment comme ça avec lui, surtout après ce qui lui était arrivé. En tout cas cette après-midi était un vrai bonheur, entre confessions, rire et joie, tout ce qui nous fallait.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mar 16 Jan - 14:35

Deux semaines que je ne mangeais presque rien et je ne dormais plus. Je restais assise dans la forêt assise contre un arbre en pleure, je regardais cette crevasse un peu plus loin. Il y avait des fleurs partout et ça me faisait tellement mal. Deux garçons étaient mort à cet endroit il y une semaine maintenant et un de ses enfants était le mien, mon petit garçon que je n'avais pas su protéger. Je me souviens très bien de cette journée, j'avais travaillé tard le soir et Caleb s'occupait des jumeaux. Mais d'un coup il m'appelait en panique en disant que Samuel avait disparu avec un ami. Ce coup de téléphone était le pire que j'avais reçu. Mon fils était perdu en pleine forêt alors qu'il y avait une tempête de neige. Des jours et des jours à le chercher, jour et nuit surtout. Au début la ville s'était mise avec nous pour le chercher, mais rien à faire, on n'arrivait pas à le retrouver. Une partie de moi me disait qu'il était déjà trop tard, surtout à cause de la température qui était vite descendu. Mais je ne voulais pas y croire. Avec Caleb on passait nos nuits entières à chercher dans le moindre recoin. Puis un petit matin Caleb avait retrouvé notre fils, mort dans une crevasse. Ce jour-là, j'ai perdu une partie de moi. Une partie de moi était morte avec mon fils et je me sentais tellement coupable. Je ne voulais plus aller travailler, je me renfermais sur moi, je ne parlais plus. Aujourd'hui j'avais laissé ma fille chez mon père, je n'arrivais même pas à être là pour elle, pour la soutenir dans la perte de son frère. Elle ne comprenait pas ce qui s'tait passé et Caleb et moi c'était encore plus dur. On n'osait plus se parler, chacun essayait de lutter contre cette perte chacun de son côté. Ce n'était peut pas la solution, mais à ce moment précis j'en voulais au monde entier de m'avoir enlevé mon fils, mon enfant. Comment une mère pouvait supporter une telle perte, la vie n'était pas faite ainsi normalement. Je restais donc assise alors que je ne donnais plus aucune nouvelle à qui ce soit. Je ne sais même aps quelle heure il était. Il avait beau faire froid, je ne ressentais plus rien, j'étais juste là toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Des valeurs différentes

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  Mer 17 Jan - 10:16

Le pire était arrivé. Même si Siegfried n’avait pas d’enfant et qu’il ne pouvait comprendre l’intensité de la douleur de son amie, il comprenait à quel point un drame venait de se produire. Il ne pouvait ressentir toute la peine qui devait s’abattre sur elle mais il l’imaginait. D’ailleurs pourquoi avait-elle disparue depuis un moment si elle le vivait bien ? Comment pourrait-on seulement vivre bien ce genre de choses ? Sieg avait aidé autant qu’il avait pu dans la recherche de son fils. Son passé de militaire aidait grandement pour ce genre de manœuvre. Malheureusement il ne pouvait pas faire de miracle. Etre égaré dans la neige était souvent fatal et plus le temps passait, moins il croyait qu’ils réussiraient à les retrouver vivants. Et malheureusement, il eut raison.

Bien qu’il avait été présent, il avait laissé de l’espace à Elisa pour crier sa peine. Et puis elle avait disparue. Il doutait qu’elle ait quitté la ville. Sans doute avait-elle juste besoin d’être seule, de s’exiler un peu. Il respectait ça. Mais il voulait aussi qu’elle sache qu’il était là. Cela ne compenserait pas mais il voulait être présent pour elle, pour l’aider à surmonter sa peine, aussi forte soit-elle. Alors il se mit à la chercher. Il n’eut pas à chercher bien longtemps. Elle venait toujours là quand ça n’allait pas. Et cette fois ne dérogeait pas à la règle.

Sieg s’approcha doucement et vient poser une couverture sur les épaules de son amie. Elle allait finir par mourir de froid si elle restait là trop longtemps. Les températures n’étaient pas clémentes. Sieg ne savait pas trop par quoi commencer. Rien ne pourrait soulager la jeune femme. Il s’assit à côté d’elle et l’entoura de son bras en silence. Parfois le silence valait bien des mots. Il la regarda, peiné pour elle, il ressentait sa douleur.

« Tu vas prendre froid… J’ai apporté du café. Tu en veux un peu ? » fit-il en désignant le thermos qu’il transportait dans son sac à dos

Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: {flashback} Âmes Perdues [Elisa]  

Revenir en haut Aller en bas
 
{flashback} Âmes Perdues [Elisa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Des liens avec Elisa?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Au delà :: Passé et futur-
Sauter vers: