AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue petit animal !!
Le forum est heureux de t'accueillir, il a ouvert le 04/12/2017
N'hésite pas à contacter le staff si tu as des questions !
Amuse toi bien ici !
Pour nous faire connaitre, il faut voter !! Clique vite et va chercher tes points dans le sujet !!
Le groupe Both se sent seul
Tout nouveau membre intégrant le groupe Both recevra 300 patounes à la validation
N'hésitez pas à nous rejoindre !

Partagez | 
 

 Reconstruction [Caleb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
À pattes et à roues

MessageSujet: Reconstruction [Caleb]  Jeu 7 Déc - 11:21

Retourner dans la maison de ses parents était hors de question. C’était le lieu d’une vie passée et d’un meurtre qui plus est. Il ne pourrait jamais regarder le salon sans voir les cadavres de ses parents. Et puis de toute façon, la police avait confisqué les lieux. Le mieux était donc de passer à autre chose, de prendre une autre maison. Il aurait pu choisir une autre ville ici, histoire de couper le cordon et de prendre son envol ailleurs. Mais Emily le rattachait à cet endroit et il ne se voyait pas aller ailleurs. Il était temps pour Samuel de continuer cette vie mise sur pause.

Et il lui fallait pour cela un point de chute, un endroit où se poser et construire cette nouvelle vie à laquelle il aspirait. Sauf qu’il ne roulait plus sur l’or et que la seule acquisition qui lui fut possible fut une vieille bâtisse de plein pied qu’il fallait retaper. C’était la seule chose qui était dans son budget. Ce n’était pas comme si les banques allaient lui ouvrir grand les bras pour lui proposer un prêt. On ne proposait pas ce genre de chose à un ex détenu. Difficile de refaire sa vie lorsque toutes les portes étaient fermées. Mais malgré tout, Samuel espérait bien pouvoir réussir à faire quelque chose. Faire des travaux ne lui faisait pas peur et il se disait qu’ainsi, il pourrait faire la maison comme il le voulait. Bon, évidemment il fallait acheter les matériaux et prendre beaucoup de temps pour tout faire mais il était certain que le résultat final ne serait pas si mal. Au moins il y avait le minimum vital : la chambre était viable bien que vieillotte et la cuisine disposait du minimum syndical en terme d’électroménager. C’était mieux que de dormir dehors.

Puisque Samuel avait du temps, beaucoup de temps libre, en dehors de son boulot, il se rendait au magasin de bricolage dès qu’il en avait l’occasion afin d’acheter le matériel dont il avait besoin. Sac de ciment, planches, papiers peints, pots de peintures... Une chance que le pick-up dont il disposait permettait de tout transporter sinon il aurait été contraint de faire plusieurs allers retours. Il se gara dans l’allée qui menait à la maison en marche arrière et descendit du véhicule pour commencer à descendre ses achats. C’était plus simple lorsque le vendeur était là pour l’aider. Seul, c’était bien plus compliqué. Tout ce matériel pesait lourd. Il attrapa l’échelle et la posa contre l’un des murs de la maison, en profitant pour regarder le revêtement. Ca aussi il fallait qu’il le change mais ce n’était pas ce qu’il y avait de plus pressé. Il soupira et se remit à faire des allers retours entre le pick up et la maison, trainant les planches comme un malheureux. Bouger tout ça seul était similaire à un calvaire.

@Caleb R. Byers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Jeu 7 Déc - 14:45

Occuper le temps sur un jour de repos en évitant la maison. Enfin en évitant d'être dans la maison. Le toit de l'écurie avait un peu souffert de la neige et il ne serait pas déconnant de profiter du beau temps pour y faire quelques réparations. J'avais donc été faire un tour au magasin, récupérant des clous, des planches et tout ce qui pourrait m'aider à me défouler. Taper, clouer. Je n'étais pas un homme violent, mais j'avais mes limites je pense. J'avais besoin d'exprimer ma colère. Prenant la route du retour, je regardais les gens vivre, avancer dans la vie, avoir des difficultés à sortir une planche... Allez savoir pourquoi j'ai pilé, mais après une rapide marche arrière et un créneau rapide, je sortais de la voiture pour m'avancer vers le gosse. Il avait sans doute la vingtaine, j'en avais le double, c'était un gosse. Sans vraiment lui demander son reste, j'arrivais à son niveau récupérant la planche avant de l'avoir en quelque sorte forcé à reculer. Prenant la planche sur l'épaule après un mouvement fluide, je soupirais en avançant dans l'allée. « Je la dépose ou ? », demandais-je alors. Je ne lui donnais pas vraiment le choix. Il allait mettre une éternité à y arriver si il était seul. J'avais de toute évidence plus de force et plus de facilité à porter que lui, je n'allais pas le laisser en plan. J'aimais aider les gens, même si ce n'était plus flagrant depuis quelques temps. Finissant par poser la planche à l'endroit indiqué, je levais les yeux sur le gamin avant de froncer légèrement les sourcils. Il me disait quelque chose, enfin une version de lui plus jeune traversé mon esprit. Il ne restait plus qu'à savoir qui. Je connaissais presque tout le monde. La maison était dans un sale état, de toute évidence il venait d'arriver. Ou de revenir au vu des souvenirs vagues qu'il éveillait en moi.

« Tu m'es pas inconnu. » déclarais-je la voix dur alors que je désignais le pick-up d'un coup de menton. « Besoin d'aides gamin ? », il y avait sans doute d'autre façon d'aborder les gens, mais je m'en fichais, j'avais des souvenirs de lui gamin, je ne voulais pas m'en défaire. Il pouvait certes ce vexer, ce n'était pas un soucis, mais il avait l'air suffisamment en difficulté pour ne pas pouvoir refuser de l'aide. Ce n'était pas du chantage, il refusait, je partais, mais j'avais un doute. Si je pensais savoir qui il était, cela devait-être réciproque, du moins je le pense. De toute façon tous ceux voulant mettre un pied dans la forêt finissait par me connaitre, que ce soit pour se faire renseigner des endroits sympas, calme ou dangereux. Même si depuis un an, je n'avais plus l'impression de connaitre les sous bois. L'impression d'avoir perdu sur mon terrain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
À pattes et à roues

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Jeu 7 Déc - 15:11

La planche se souleva soudainement toute seule. Ou non, elle fut aidée par un type du genre grand, costaud et patibulaire. Paradoxalement, malgré la différence d’âge qui les marquait, Samuel remarqua qu’ils faisaient la même taille. Et pourtant, les hommes de plus d’un mètre quatre vingt dix ne courraient pas les rues. L’homme lui fit penser à un ours ronchon. Pourtant, l’ours en question semblait vouloir l’aider. C’était plutôt inattendu. Un peu pris au dépourvu, les sourcils haussés, Samuel mit quelques secondes à répondre.

« Euh… Dans le salon, avec les autres. » fit-il en désignant la porte ouverte de l’entrée

Cette apparition soudaine était surprenante car, concentré sur ce qu’il faisait, il n’avait pas entendu la voiture s’arrêter. Et puis qui débarquait ainsi chez un inconnu pour l’aider à décharger ses affaires ? Enfin, était-il tant un inconnu que ça ? Cette tête lui parlait. Même s’il avait passé des années en dehors de Pepperville, ses souvenirs d’enfance persistaient. Cette cicatrice que l’homme avait au niveau du sourcil lui donnait un air particulier, difficilement oubliable. Samuel se souvenait de lui. Sauf qu’à l’époque il n’avait pas le regard aussi dur… et triste en quelque sorte.

Il fut sorti de ses pensées lorsque l’homme en question lui fit remarquer qu’il ne lui était pas inconnu. Au moins ils semblaient d’accord sur ce point.

« Vous non plus… Je vivais là quand j’étais plus jeune. J’ai grandi ici en fait. Vous êtes… monsieur Byers non ? Je me souviens de vous… Je suis Samuel Carter. » fit-il avec un léger sourire

Il n’allait pas non plus lui sauter dans les bras. Déjà parce qu’il ne le connaissait pas tant que ça et aussi parce que l’homme ne semblait pas être du genre à sauter de joie aux retrouvailles. Samuel ne savait pas trop comment réagir mais il appréciait de voir une tête plus ou moins connue. Et puis M. Byers semblait vouloir l’aider.

« Et je dis pas non à un coup de main. C’est encombrant tous ces machins. »

Il attrapa un seau de peinture et se dirigea à l’intérieur pour le déposer dans le salon vide en dehors des affaires de bricolage.

« Faites pas attention au désordre, je viens juste d’emménager et y a encore pas mal de boulot à faire… »


@Caleb R. Byers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Jeu 7 Déc - 15:59

Je savais que cela semblait bizarre, un inconnu en aidant un autre, mais l'on allait pas me le reprocher maintenant non ? Allant donc dans la maison je posais la première dans le salon avant de reporter mon attention sur le gamin, il ne m'était pas inconnu et lui non plus. Il avait vécu la plus jeune et il retrouva mon nom. Il se présenta alors... Fronçant presque aussitôt les sourcils, je ne pouvais pas m’empêcher de faire le lien. Il s'appelait Samuel... A cette période de l'année c'était compliqué, mais le plus compliqué dans l'histoire ce n'était pas pour moi. Je voyais parfaitement qui il était maintenant. M'avançant vers lui dans l'idée de le dépasser, je lui collais une claque dans le dos, pas assez forte pour lui faire mal, mais suffisamment pour lui faire comprendre qu'il allait en chier. Ce n'était pas mes affaires après tout, je n'avais pas à m'en mêler, mais il y avait quelques explosions à prévoir dans la ville. « Je te souhaite bien du courage gamin. », je n'avais pas à dire davantage dans le fond, j'avais juste du courage à lui souhaiter, le dépassant alors, je repris, « Et c'est Caleb, Byers c'était quand vous étiez gosses… », quand il fallait leur apprendre la vie. La, ce n'était pas nécessaire. Lui proposant alors mon aide, il accepta, ajoutant que c'était bien encombrant tout ça. Le voyant prendre un seau, je repris une planche pour la porter à nouveau dans le salon. Il s'excusa alors pour le bordel, ajoutant qu'il venait juste d'emménager et qu'il y avait du boulot à faire. Secouant légèrement la tête, je répondis, « C'était dans le même état quand j'ai acheter la mienne, les travaux permettent pas d'être ordonné. », et c'était encore le cas. Il y avait toujours quelque chose à faire, quelque chose à améliorer. C'était comme ça dans la région, les maisons étaient vieilles abîmés. Et quand on voulait quelque chose de beau et qualitatif pour sa famille, on y passait du temps.

Mais au final, la maison devenait un ranch, et elle passait de modeste à presque luxueuse. Il fallait être manuel c'est tout. « Une idée de ce que tu veux faire ? », déclarais-je en avançant dans la pièce pour toucher un mur. C'était humide, il faut dire que la toiture devait pas être en super état après tout. Il allait avoir du travail, c'était sur, maintenant ça dépendant de ce qu'il voulait. Tant qu'il n'y avait qu'Elisa et moi ca allait, mais dès que les enfants furent annoncer, je fis bien plus de travaux, juste pour qu'ils arrivent dans les meilleurs conditions du monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
À pattes et à roues

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Ven 8 Déc - 9:53

Le fait de se présenter faisait supposer à Samuel que l’attitude de l’homme envers lui allait changer d’une façon ou d’une autre, ne serait-ce que vaguement. Mais non. Caleb ne semblait pas réagir plus que ça jusqu’à ce qu’il lui colle une claque dans le dos. Samuel haussa les sourcils, un peu surpris par cette claque même si elle n’était pas violente, surtout vu les paroles qui suivirent. De quoi parlait-il ? Pourquoi allait-il lui falloir du courage ? Pour sa maison ? Quelque chose lui disait que ce n’était pas ça le sujet. Peut-être cela concernait-il Emily. Après tout, Caleb la connaissait bien. Mais pourquoi l’évoquerait-il ? Dans le doute, Samuel se contenta d’un :

« Euh… Merci. Le courage c’est pas ce qui manque, à défaut d’autre chose. »

Caleb souligna le fait qu’il pouvait l’appeler par son prénom, ce qui fit sourire Samuel. Cela leur donnait plus ou moins une sorte d’égalité. C’était donc ça, être un adulte ? Après tout, il était parti d’ici en tant qu’enfant. Maintenant il savait qu’il ne pourrait plus jamais revenir en arrière. Surtout pas après ce qu’il avait traversé.

« D’accord Caleb. C’est vrai que le temps a passé… »

Qu’avait-il loupé d’ailleurs ? De mémoire, Caleb n’était pas aussi sombre qu’à présent. Peut-être avait-il vécu des drames aussi. Difficile à dire. L’homme semblait insondable. Ils se remirent au travail, faisant des allers retours entre la voiture et le salon. Caleb avoua qu’il était passé par là lui aussi, lorsqu’il avait acheté sa maison. C’était rassurant de savoir qu’il n’était pas seul dans cette galère. Et puis ainsi, l’homme pourrait sans doute lui prodiguer quelques conseils sur la façon de s’y prendre.

« C’est sûr. Mais c’est temporaire, même si ça risque de me prendre du temps. »

Samuel se massa la nuque à la question de Caleb, observant les lieux d’un air songeur. Il ne savait pas trop ce qu’il voulait faire. Pour le moment, il visait surtout à isoler la maison comme il le fallait et à l’aménager correctement. C’était sa priorité. Et le fait qu’elle soit de plein pied n’aidait pas trop à la fantaisie.

« Déjà isoler les combles, le toit, les murs… Parce que ça caille. Après… Je vois bien un grand séjour couplé à la cuisine. Je pensais abattre le mur qui les sépare, il n’est pas porteur. En fait, j’aurais aimé avoir une cheminée en ilot central dans le salon. Vous pensez que ça peut se faire ? Vous avez fait comment pour votre maison vous ? »

Il observa l’homme, se rappelant qu’il avait une femme à l’époque. Etait-il toujours avec ? Il jeta un coup d’œil furtif à sa main pour regarder s’il portait son alliance avant de relever le regard vers lui.

« Votre femme va bien ? »

@Caleb R. Byers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Ven 8 Déc - 11:35

Il semblait ne pas comprendre, il ne semblait donc pas l'avoir revu. Lui dirait-elle seulement ? La connaissant, il n'en était pas certain. Elle n'avait pas vécu les choses aussi bien, et elle ne pouvait sans doute pas l’accueillir comme il l'aurait voulu. Mais pour le moment, je partais plus du principe qu'il ne savait rien. Répondant sans doute plus à côté qu'il ne l'aurait cru, je finis par l'inviter à m'appeler par mon prénom. Après tout ce n'était plus un gosse, c'était un adulte. Il n'avait plus à me traiter comme avant. Même si dans le fond je restais le même, et qu'il ne pourrait pas faire le con dans ma forêt, nous n'étions plus dans la même relation. Continuant à travailler, il finit par s'excuser de l'état, il ne devait pas, c'était normal, mais il insistait sur l'aspect temporaire. Ce genre de maison c'était toujours en travaux entre nous, mais c'était souvent une bonne chose. « Temporaire à vie. », lui dis-je avant de lui demander ce qu'il comptait faire. Bonne question visiblement, il mit quelques instants avant de répondre. Il comptait isoler les combles, le toit, les murs, ca serait bien en effet, surtout vu l'humidité. Pour le reste il voyait un grand séjour avec une cuisine. Il pensait abattre les murs, enfin si il n'était pas porteur. Il évoqua alors une cheminée centrale, me demandant alors mon avis et mon expérience. « L’îlot j'avais voulu, mais niveau norme d’aération et sécurité c'était pas le top, j'ai préféré baisser le niveau de la maison pour faire une cheminée en contre bas, plus simple. » déclarais-je dans un premier temps avant de reprendre, « J'ai fait petit à petit, j'ai assumé l'isolation, le toit et après j'ai fait ce qui nous faisait envie. Depuis y'a toujours quelque chose à faire, à agrandir, à modifier. Mais voilà, ca va faire plus de dix ans et la preuve étant, j'ai jamais fini. », ce n'était pas pour le décourager loin de là.

Et puis il posa une question sur Elisa. Comment elle allait ? Mal, sans doute. Au fond du gouffre comme moi. Même si elle était bien plus forte que moi. « Bien. », que pouvais-je répondre d'autre ? Détournant de nouveau la conversation je déclarais, « Faudra refaire la toiture en urgence, avant que les fondations soit trop humide. Vu la période il n'y a pas encore de risque de champignon, mais d'ici peu... », quand le temps se réchaufferait, ca ne serait plus la même. Je n'avais rien d'autre à lui dire, je savais bien qu'il serait intrigué par mon absence de conversation au sujet de ma femme, mais le sujet glisserait sur les enfants et les enfants... J'en avais perdu un. Je n'étais pas sur qu'il soit venu pour m'entendre parler de ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
À pattes et à roues

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Lun 11 Déc - 11:35

La réplique de Caleb fit sourire Samuel. Quoiqu’il se demanda s’il disait ça pour plaisanter ou s’il était sérieux. C’était difficile à dire vu l’air qu’affichait constamment Caleb. Ses lèvres ne glissèrent pas pour former ne serait-ce que l’ombre d’un sourire pour montrer qu’il plaisantait. Quoiqu’il en était, Samuel comptait bien ne pas laisser les travaux envahir sa vie trop longtemps.

« Je ferai en sorte que ce soit pas le cas. »

Mais pour le moment il avait encore tout à faire et cela allait prendre du temps, surtout tout seul. Heureusement que Caleb l’aidait au moins à décharger. Il lui expliqua ce qu’il comptait faire et ce dernier lui donna son avis sur la question. Cela compliquait les plans de Samuel qui soupira doucement. Il ne tenait pas à faire baisser le niveau de la maison.

« Bon bah je crois que je me contenterai d’un poele ! Au moins ce serait plus simple à installer et ça nécessite peu de travaux. J’en ai encore jamais eu mais il parait que c’est pas mal. »

Caleb avoua que la transformation de sa maison était permanente. Samuel comprenait pourquoi : il n’était pas seul. C’était plus simple d’avoir des idées et des envies de changement lorsque l’on était plusieurs. Avoir une famille changeait beaucoup de choses. Samuel n’avait qu’une envie de choses simples. Il ne comptait pas devenir décorateur d’intérieur ou architecte. Il voulait surtout un toit au dessus de la tête et une maison isolée.

« Ca c’est l’effet famille. On a toujours envie de changer les choses ou de les arranger quand on est plusieurs. Moi je suis seul, j’ai plus de famille.. Un truc simple me suffira. »

Par politesse et amitié, Samuel s’enquit du bienêtre de la femme de l’homme qui l’aidait. Celui-ci fut le plus bref possible sur la réponse. Voilà qui ne donnait pas tellement envie de poursuivre en ce sens. Et c’était certainement volontaire de sa part. Samuel pinça les lèvres et se concentra sur la magnifique changement de sujet de Caleb. Il avait raison, le toit était la priorité. Que ferait-il s’il s’écroulait sur sa tête ? Cela lui ferait alors une belle jambe d’avoir une maison.

« Bonne idée oui. J’ai pas envie d’être enterré vivant… Et puis c’est à cause de ça que la chaleur fout le camp. Je crois que j’ai tout acheté pour ça. Faut que je fasse l’inventaire mais je vais m’y mettre rapidement. Merci encore pour le coup de main Caleb. »


@Caleb R. Byers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Lun 18 Déc - 12:15

Il espérait sincèrement réussir à finir sa maison et à ne pas traîner dans les travaux ? Il avait de l'espoir, réellement. Je pense que personne n'était jamais pleinement satisfait de ses travaux et il y avait toujours un truc qui sortait, un nouveau type de chauffage, de nouvelle vitre, des systèmes de sécurité, bref, ça bougeait. Je n'allais donc pas le contre dire. Il m’expliqua alors son idée de foyer centrale, me demandant ce que j'en pensais avant de paraître déçu par ma réponse. Un poêle serait en effet plus simple à poser et à entretenir. « C'est pas mal en effet, en plus t'as une soufflerie plus importante, donc niveau répartition de chaleur c'est le top. Si t'en prend un cylindrique en plus c'est le top. ». Mais le problème était qu'en tant que père de famille, j'étais obligé de m'adapter. Il commenta donc que c'était l'effet famille, l'envie de changer les choses, de les arranger. Il fallait faire plaisir à tout le monde. Son affirmation, dire qu'il était seul, était un peu présomptueux au vu de ce que je savais... Hochant doucement la tête, je répondis, « Tu sais les choses change aussi dans la vie, soit pas si sur de toi. », même en ignorant ce que je savais, il fallait garder en tête que la vie avançait, qu'elle réservait des surprises, qu'elle nous permettait de revoir nos espérances. Il demanda alors des nouvelles de ma femmes, mais la situation ne me permettait pas de répondre sans risque. Je n'avais pas envie de répondre. Alors, je lui donnais quelque chose avant de changer de sujet pour revenir sur sa maison. Il sembla comprendre que je ne voulais pas en parler, car il continua sur ma lancé. La toiture en urgence, il était d'accord, il ne voulait pas finir enterré vivant. Et puis la chaleur partait pas sans raison. Il me remercia alors pour le coup de main, ce qui était normal. Levant les yeux vers le plafond je lui proposais alors, « Tu veux qu'on monte voir ? », j'avais refait ma toiture, je continuais à la refaire régulièrement à cause du temps. Si je pouvais estimer avec lui et peut-être lui filer un coup de main, ca retarderait mon retour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
À pattes et à roues

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Sam 6 Jan - 12:24

Samuel n’était pas du genre compliqué mais il aimait néanmoins ne pas vivre dans un taudis. Il ne souhaitait pas que les éventuels gens qu’il invite prennent la poudre d’escampette au plus vite en prétextant une excuse foireuse pour quitter rapidement cet endroit insalubre. Il voulait juste un endroit sympathique sans trop en faire. Après tout il ne savait pas encore ce qu’il allait faire de sa vie. Et s’il vivait avec Emily ? Oula garçon, tu vas trop vite en besogne… Elle croit sans doute que tu es mort. Caleb semblait en tout cas d’accord avec lui pour le poele. Il avait même l’air de s’y connaître.

« Vous croyez ? Hé bien je crois qu’il va falloir que je retourne en magasin pour voir ces fameux poeles alors ! J’ai pas envie de mourir de froid pendant l’hiver… Des fois je me dis que j’aurais dû attendre les beaux jours ! »

Mais il était pressé de revenir à sa vie d’avant et de retrouver Emily. Néanmoins, avec ce que lui avait dit Caleb, il n’était plus sûr de rien. La seule chose qu’il savait était qu’il était seul désormais. En tout cas pour l’instant. Mais Caleb semblait en savoir plus que lui, n’en révélant pas beaucoup néanmoins. A moins que ce ne soit qu’une proposition ? Samuel ne savait pas trop quoi penser.

« Sans doute… Enfin, c’est agréable de voir que certaines choses n’ont pas changées. Et voir des visages connus est agréable ! » fit-il avec un sourire

Néanmoins Caleb semblait différent mais Samuel n’osait pas lui demander pourquoi. Il se faisait sans doute des idées. Au moins, Caleb semblait vraiment vouloir l’aider et cela lui faisait chaud au cœur. C’était le premier contact amical qu’il avait ici depuis son arrivée.

« Avec plaisir… Montons ! »

Samuel récupéra l’échelle et l’installa contre le mur pour grimper sur le toit, veillant à ne pas l’endommager plus qu’il ne l’était déjà.

« Bon… c’est pas super mais c’est tout ce que j’ai pu m’offrir. Au moins les fondations du toit tiennent bon. Il n’y aura qu’à changer les tuiles je pense… »


@Caleb R. Byers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Accro aux animaux

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  Jeu 11 Jan - 11:18

« J'en suis même sur, j'ai ça à la maison, du coup si t'as un doute, passes à la maison, tu verras par toi même ce que ça donne… », répondis-je dans un premier temps avant de sourire, « J'avais pas attendu non plus et la maison est debout et je suis vivant. », il fallait juste qu'il règle les plus gros problèmes maintenant. Quoi qu'il en soit, Samuel ne devait pas se reposer sur sa situation, il y allait avoir du changement, en bien ou en mal, ca ne dépendrait dans le fond pas de lui. Mais bien des autres. D'une autre. Quoi qu'il en soit, il était content de voir que certaines choses n'avaient pas changé. Et voir des visages connu lui était agréable. Je doutais qu'il reste aussi positif. Les gens avaient parlé, même si personne n'osait vraiment juger. Les gens ne savaient pas, il n'avait pas à savoir. Quand à ce qui était de l'agréable. « Retrouver des visages amicaux ne fait en effet pas de mal. », même si j'avais pu le traumatiser une paire de fois lorsqu'il était plus jeune. Mais comme tout les gamins du coin, il voulait en faire plus, en voir plus et rendre fou les adultes. Il y arrivait parfaitement bien après, mais aujourd'hui, je doutais qu'il soit toujours un soucis. Et de toute façon la relation ne serait plus la même. Quoi qu'il en soit, je lui proposais rapidement de monter sur le toit, ce qu'il accepta sans trop tarder. Sortant pour récupérer des échelles, l'on grimpa la-haut. Il avait raison, sa charpente était encore bonne, il faudrait juste changer les tuiles.

« Tu devrais tout enlever, mettre une sous toiture plus efficaces et remettre tes tuiles, comme ça tu pourrais trier les bonnes des mauvaises. », et faire un compte juste. Mais il fallait changer ce qu'il avait actuellement. Après ce serait juste l'isolation à refaire. Fixant l'endroit en général, je repris, « T'as une bonne baraque. Beaucoup de travaux, mais elle est encore en état. », c'était une nouvelle aventure pour lui, du travail, du temps, mais il partait déjà sur des bonnes bases, je ne pouvais que lui souhaiter de rencontrer la même choses dans sa vie personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Reconstruction [Caleb]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconstruction [Caleb]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti : Qui va gérer la reconstruction ?
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» Des idées pour la reconstruction
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pepperville :: Pepperville :: Forest Hill :: Habitations-
Sauter vers: